MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
10 jours
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
23 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
37 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
51 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
65 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
79 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
93 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
100 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
114 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
121 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
135 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
163 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
170 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
184 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
198 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
219 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
233 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
241 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
247 jours
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
261 jours

Rossi s'attendait à être plus rapide ce vendredi

partages
commentaires
Rossi s'attendait à être plus rapide ce vendredi
Par :
31 mai 2019 à 17:21

Présent en fond de classement à l'issue des deux séances d'essais libres de vendredi au GP d'Italie MotoGP, Valentino Rossi s'attendait forcément à mieux figurer.

Contrairement aux trois autres Yamaha engagées en MotoGP, Valentino Rossi n'est pas parvenu à se placer dans le top 10 à l'issue de cette journée du vendredi au Mugello. Le pilote italien n'a pas réussi à trouver de bonnes sensations avec sa YZR-M1. C'est donc avec la 18e place au classement combiné qu'il termine son vendredi. Il faut maintenant profiter de la soirée pour déchiffrer les raisons de ces difficultés, afin de revenir en meilleure forme demain matin.

"Maverick est rapide, cet après-midi il a trouvé une bonne direction. Quartararo et Maverick sont très rapides, Franco un peu moins mais il est dans le top 10. Pour moi, je suis lent dans les virages, je n'ai pas le rythme, je n'ai pas assez de sensations pour être rapide et aujourd'hui nous avons souffert. Nous allons donc essayer de changer des choses pour demain." 

Lire aussi:

Alors qu'il a affiché ce jeudi des ambitions de podium, le Docteur ne s'attendait forcément pas à éprouver pareilles difficultés ce vendredi. Mais si la position brute peut s'expliquer par le caractère très serré du plateau MotoGP version 2019, le fait d'être moins rapide qu'il y a douze mois ne peut pas être source de satisfaction...

"Je m'attendais à être meilleur honnêtement, mais c'était une journée difficile, ce matin déjà mais aussi cet après-midi, je n'avais pas assez de rythme, je ne suis pas rapide. Je ne me sens pas à l'aise avec la moto, je n'arrive pas à très bien piloter, je suis plus lent que l'an dernier... Nous sommes aussi tous très proches, et c'est pour cela que ma position est très mauvaise. Il faut que nous essayons quelque chose ce soir, et que nous essayons de comprendre ce qu'il nous faut pour être meilleurs demain."

San Donato, une "sacrée émotion"

Même au bout d'une journée difficile, rouler sur le Mugello reste une expérience unique pour un pilote de moto, avec en particulier l'arrivée en bout de ligne droite des stands, à San Donato. Présent en catégorie reine depuis 2000, Valentino Rossi peut ainsi se faire le témoin privilégié de l'évolution des machines tout au long des ères, des 500cc aux MotoGP modernes... 

Lire aussi :

"C'était un peu différent avec la 500cc, bien sûr, la différence principale était dans la vitesse ! Avec une MotoGP, c'est plus effrayant, car vous arrivez un peu plus vite. Du coup, vous sautez un peu avec les deux pneus. Mais avec la 500cc, c'était plus difficile au niveau des wheelings, car on n'avait pas la technologie. Il fallait contrôler avec l'accélérateur, maintenant avec les motos et les ailerons, c'est un peu mieux, mais ça fait plus un saut. C'est toujours effrayant et c'est toujours une sacrée émotion !"

 

Article suivant
Zarco, une chute mais beaucoup d'espoirs

Article précédent

Zarco, une chute mais beaucoup d'espoirs

Article suivant

Lorenzo adapte son style à défaut d'être "explosif" sur un tour

Lorenzo adapte son style à défaut d'être "explosif" sur un tour
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Italie
Catégorie Essais Libres 2
Lieu Mugello
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Michaël Duforest