Rossi : Encore beaucoup à faire pour viser une bonne course

partages
commentaires
Rossi : Encore beaucoup à faire pour viser une bonne course
Par : Léna Buffa
7 sept. 2018 à 17:29

Le pilote Yamaha a coché une première case importante, ce vendredi, mais la route est encore longue pour espérer briller en course à domicile.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

L.B., Misano - Valentino Rossi a atteint un premier objectif en se plaçant dans le top 10 provisoire. Quinzième ce matin, il est parvenu à se hisser au huitième rang du classement combiné en gagnant huit dixièmes à la fin des EL2, se mettant à l'abri in extremis alors que la pluie qui menace demain pourrait doucher les espoirs de remontée de ceux qui ne figurent pas encore dans la zone de confort.

"Il était très important de se classer dans les dix premiers cet après-midi et on y est arrivé, c'est déjà positif parce qu'on ne sait pas comment sera la météo", reconnaît le Docteur. "C'est toujours très important, et on y est. Mais si on veut faire une bonne course, il faut qu'on travaille beaucoup et qu'on améliore notre vitesse." 

Lire aussi:

Le pilote Yamaha reste en effet sur ses gardes en prévision de la course. Il a souffert aujourd'hui de la dégradation des conditions de piste en comparaison du test réalisé sur place il y a moins de trois semaines, et n'a pas pu reprendre son travail là où il l'aurait souhaité.

"Ça a été une journée difficile, surtout avec les pneus. On s'attendait à travailler avec l'option la plus dure parce que quand on est venu ici pour le test, le niveau de grip de la piste était plus élevé. Mais pour une raison quelconque, peut-être à cause de la pluie d'hier et peut-être aussi parce qu'il fait un peu plus frais, la piste est plus glissante, il faut donc qu'on travaille plus sur le soft et le medium."

Quelques progrès par rapport au test

Les récents tests privés de Misano et Aragón, s'ils se sont déroulés à l'abri des regards indiscrets, avaient permis à Rossi et Yamaha d'avancer, semble-t-il, dans leur cahier des charges, avec notamment la présence de l'ingénieur électronique Michele Gadda, dépêché du World Superbike. "On a plus travaillé pour l'avenir", tempère toutefois Rossi à ce sujet, "mais dans le même temps ici, à Misano, on a testé quelque chose de différent pour l'accélération, qu'on a aussi testé à Silverstone, et franchement c'est déjà un peu mieux. Il semble cependant que Maverick [Viñales] a plus progressé que moi, donc je pense qu'on doit continuer à travailler." 

Lire aussi:

"D'un certain point de vue, je suis content parce que je me sens mieux avec la moto que pendant le test. On a modifié les réglages et on a progressé, particulièrement dans les portions rapides où ça n'est pas si mal", souligne le pilote italien, qui sait toutefois où se situe sa marge de progression : "Il nous reste beaucoup à faire, parce que je suis surtout en difficulté au freinage, j'ai un peu de mal à stopper la moto, et il faut aussi qu'on travaille sur l'électronique pour trouver la bonne façon de distribuer la puissance."

"S'il pleut fort, on repart de zéro", prévient Valentino Rossi. "Les prévisions semblent assez mauvaises pour demain matin. Les conditions ne seront donc pas parfaites dimanche, mais il est important en tout cas que ce soit sec."

 
Prochain article MotoGP
Dovizioso leader d'une journée à prendre "avec des pincettes"

Previous article

Dovizioso leader d'une journée à prendre "avec des pincettes"

Next article

Pour Crutchlow, Avintia est "stupide" d'aligner Ponsson

Pour Crutchlow, Avintia est "stupide" d'aligner Ponsson
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Catégorie Essais Libres 2
Lieu Misano
Pilotes Valentino Rossi Shop Now
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions