MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
EL1 dans
07 Heures
:
36 Minutes
:
57 Secondes
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
14 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
28 jours

Rossi changera de chef mécanicien en 2020

partages
commentaires
Rossi changera de chef mécanicien en 2020
Par :
3 oct. 2019 à 10:37

Le pilote Yamaha a décidé de remplacer son chef mécanicien pour la saison prochaine et d'accorder sa confiance à un membre de son équipe Moto2.

Valentino Rossi opérera un changement majeur la saison prochaine en accueillant un nouveau chef mécanicien. Après six ans de collaboration avec le #46, Silvano Galbusera sera remplacé par David Muñoz Torras, venu tout droit du Moto2.

Galbusera avait rejoint Rossi en 2014, en remplacement de Jeremy Burgess avec qui le septuple Champion du monde MotoGP avait remporté tous ses titres dans la catégorie reine. Après deux saisons plus compliquées pour le clan Yamaha, le pilote a continué à rencontrer des difficultés cette année alors que son coéquipier a réussi à améliorer sa courbe de résultats. Le #46 l'avait alors expliqué par des soucis de réglages, mais affirmé qu'il ne changerait malgré tout rien dans son box et que Galbusera resterait à ses côtés jusqu'à la fin de sa carrière. La donne a toutefois changé ces dernières semaines, et le pilote explique que les souhaits réunis de Yamaha, de Galbusera et les siens ont fini par mener à cette décision.

Lire aussi :

"Oui, c'est vrai, l'année prochaine, je changerai de chef mécanicien", confirme-t-il depuis la conférence de presse de présentation du Grand Prix de Thaïlande. "Après la course de Misano, Silvano et moi avons discuté car on voulait essayer de faire quelque chose pour être plus forts. […] On semble malheureusement être un peu bloqués et avec Silvano et Yamaha on a essayé de comprendre comment progresser. […] Disons qu'on était un peu à l'arrêt. Comme si ce qu'on peut exprimer ensemble en tant qu'équipe s'arrêtait un peu là. Naturellement, on veut essayer d'être plus forts et plus compétitifs, alors on a pensé à cela."

"Plusieurs facteurs ont été réunis, parce que Silvano veut continuer à travailler pour Yamaha mais il veut un peu moins de stress et moins de jours en dehors de l'Italie. Dans le même temps, Yamaha aussi veut essayer de concevoir une équipe de test plus forte pour l'année prochaine, afin d'améliorer le travail fait en Europe", poursuit Rossi, et ce alors qu'Iwata a confirmé des discussions avec Johann Zarco. "[Ils veulent] essayer de faire un test team un peu plus sérieux – et heureusement, car c'est une bonne idée – avec plus de jours d'essais, peut-être quelques wild-cards, alors c'était bien d'obtenir l'expérience de Silvano. Disons donc que les choses se sont un peu mises en place toutes seules."

Un nouveau chef mécanicien sans expérience du MotoGP

Alors que Silvano Galbusera va donc rejoindre l'équipe de test de Yamaha, Valentino Rossi accueillera un nouveau chef mécanicien dans son stand. "Franchement, au début je ne m'y attendais pas, mais on a parlé et on a décidé de faire ce changement", souligne-t-il, désormais enthousiasmé et curieux de voir ce que cette nouveauté pourra lui apporter. "Je suis content, d'autant que Silvano est heureux de ce choix. Et puis c'est un nouveau défi. Ça fait longtemps que je cours en MotoGP et j'ai toujours passé de nombreuses années avec le même chef mécanicien, alors changer m'apporte de bonnes motivations."

Francesco Bagnaia, Sky Racing Team VR46

Curieusement, le Docteur choisit à ses côtés un ancien chef mécanicien de Maverick Viñales, David Muñoz Torras. L'Espagnol opérait ces dernières années au sein de la formation Moto2 du Sky Racing Team VR46 et il a notamment remporté le titre de la catégorie intermédiaire avec Pecco Bagnaia la saison dernière. C'est là que Rossi a été particulièrement séduit par sa manière de travailler.

"L'année dernière, il travaillait avec Pecco et ils ont gagné le championnat, et cette année il travaille avec Bulega. [...] Franchement, c'est le premier nom qui m'est venu, parce que je le connais très bien, je suis beaucoup l'équipe et l'année dernière il a fait du très bon travail avec Pecco", explique le pilote. "J'ai aimé la manière dont il a géré les choses à la fin de la saison quand il y avait beaucoup de pression et que Pecco était un peu nerveux à l'idée de perdre le titre face à Oliveira. J'ai aimé son calme et la façon dont il a géré la situation. Je lui ai donc posé la question. Malheureusement c'est quelque chose de négatif pour notre équipe, parce qu'il est très important dans le team, mais on a décidé d'essayer et on verra."

Lire aussi :

"Je suis enthousiaste, c'est une nouvelle expérience. Il n'a pas d'expérience avec les MotoGP, mais il est très jeune, il a de bonnes idées", poursuit Rossi. "Il se peut qu'il faille un peu de temps [pour qu'il s'adapte], mais il est vrai aussi que dans les équipes MotoGP ça n'est plus comme il y a dix ans, le chef mécanicien n'est plus seul. Il y a trois ou quatre ingénieurs qui l'aident. Mais c'est en tout cas quelque chose que l'on va découvrir, et ce sera intéressant de voir si on arrive à être plus compétitifs l'année prochaine."

Et pour ceux qui voudraient y voir le signe qu'il prépare la suite à donner à sa carrière au-delà de son contrat actuel, qui prendra fin dans un peu plus d'un an, Valentino Rossi rappelle simplement qu'il n'est pas du genre à se reposer sur ses lauriers. "Mieux vaut essayer et se tromper plutôt que de se dire que 2020 est peut-être la dernière année alors, bon, on reste comme ça. Non, on essaye ! Il faut qu'on essaye et au pire on n'y arrivera pas mais au moins on n'aura pas de regrets", affirme-t-il. "J'ai un contrat pour l'année prochaine, mais pour ce qui est de l'avenir ensuite, cela dépendra beaucoup de comment se passera la saison prochaine."

Article suivant
Les médecins autorisent Pol Espargaró à reprendre la piste

Article précédent

Les médecins autorisent Pol Espargaró à reprendre la piste

Article suivant

Márquez ne change pas de stratégie malgré sa chance de titre

Márquez ne change pas de stratégie malgré sa chance de titre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Thaïlande
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa