Rossi confiant de voir VR46 en MotoGP malgré la confusion sur son sponsor

Valentino Rossi s'est dit confiant de voir son équipe VR46 courir en MotoGP la saison prochaine, comme cela a été annoncé au printemps, et ce malgré la confusion qui règne actuellement autour de ce projet et le retard des fonds devant provenir du sponsor titre.

Rossi confiant de voir VR46 en MotoGP malgré la confusion sur son sponsor

Au printemps, un groupe d'Arabie Saoudite, dirigé par le Prince Abdul Aziz et connu sous le nom de Tanal Entertainment, a annoncé avoir conclu un accord avec VR46 et le géant pétrolier Aramco afin de faire débuter l'équipe de Valentino Rossi dans la catégorie MotoGP en 2022. Aramco a cependant démenti l'existence d'un tel accord de sponsorisation, ce que son PDG a réaffirmé en marge du Grand Prix des Pays-Bas, où il a tenu plusieurs réunions dans le paddock.

Tanal Entertainment et le prince saoudien ont malgré tout toujours été catégoriques quant au fait qu'un accord serait bel et bien mis en place, et Valentino Rossi lui-même a affirmé à plusieurs reprises être convaincu que tout rentrerait dans l'ordre. Mais, pour l'heure, seul un accord entre VR46 et Ducati a été annoncé, et l'on attend toujours une confirmation officielle des pilotes engagés et du partenariat noué pour sponsoriser l'équipe.

Lorsqu'il lui a été demandé vendredi, après les premiers essais du Grand Prix de Saint-Marin, quand cette annonce interviendrait, Rossi, visiblement lassé de ces questions, a répondu : "Je pense qu'on fera l'équipe l'année prochaine, oui. Mais je ne sais pas quand ce sera officiel."

Il faut dire que cette incertitude entourant le projet de son équipe a fini par prendre le dessus médiatiquement sur la dernière saison que mène actuellement Rossi avant de clore sa carrière de pilote en MotoGP, et le champion italien admet que les questions constantes qui lui sont posées à ce sujet tendent à le déconcentrer de ses performances.

"Pour moi, la plus grande distraction c'est de répondre à vos questions au sujet de l’équipe", a-t-il répondu lorsqu'il a été demandé si ce feuilleton n'avait pas jeté une ombre sur sa dernière saison. "Ça, pour moi, c'est difficile parce que je perds beaucoup de temps. J'essaye de me concentrer sur moi en tant que pilote, mais je dois tout le temps répondre à beaucoup, beaucoup de questions au sujet de mon équipe pour l'année prochaine."

"Mais, franchement, je ne sais pas très bien [ce qu'il en est], car j'essaye de maintenir mon soutien mais je suis très concentré sur le reste et je ne suis pas la personne à laquelle il faut parler pour comprendre quelles sont les dernières nouvelles au sujet de mon équipe l'année prochaine. Tout simplement parce que je ne suis pas cela directement, je dois me concentrer sur le pilotage. Mais je l'ai déjà dit vingt fois, et pourtant vous continuez, vous tous les journalistes, à me poser les mêmes questions. Pour moi, c'est donc très difficile. Le reste, non, mais on va essayer de gérer ça."

Valentino Rossi, Petronas Yamaha SRT

Vendredi, Motorsport.com a rapporté que Yamaha envisage de faire son entrée en Moto2 l'année prochaine afin de mettre en place une équipe développant de jeunes talents pouvant être les futurs pilotes de la marque dans la catégorie MotoGP. Rossi, dont l'équipe est actuellement engagée dans la catégorie Moto2 du championnat espagnol avec Yamaha, a confirmé qu'il avait discuté avec la marque japonaise de ce projet, mais qu'il ignore si un partenariat est possible à ce stade.

"Pour le moment, la situation en Moto2 n'est pas très claire pour l'année prochaine", a-t-il indiqué. "Cela fait deux ou trois ans déjà que nous avons une équipe Moto2 avec Yamaha en CEV. Et on a une bonne organisation pour aider les jeunes pilotes, principalement en provenance d'Asie, à progresser. [On a] discuté avec Lin [Jarvis] et ils veulent aussi venir en Championnat du monde [dans la catégorie Moto2]. Donc on discute parce que ça fait déjà deux ou trois ans qu'on est ensemble, mais pour le moment je ne sais pas ce qui va se passer, si on fera ce projet ensemble. Je ne sais pas très bien quelle est la situation actuelle sur ce sujet. C'est possible, mais pour le moment je ne sais pas."

Lire aussi :

partages
commentaires
Photos - Zarco leader, Morbidelli et Dovizioso de retour
Article précédent

Photos - Zarco leader, Morbidelli et Dovizioso de retour

Article suivant

GP de Saint-Marin - Programme et guide d'avant-course

GP de Saint-Marin - Programme et guide d'avant-course
Charger les commentaires