Rossi constate que Honda et Ducati ont pris l'avantage

L'écart se creuse au championnat et le Docteur ne peut que constater l'avantage technique pris par Honda et Ducati sur Yamaha.

Valentino Rossi n'a signé que deux podiums, dont une victoire, sur les dix dernières courses auxquelles il a pris part et, malgré sa présence systématique à l'arrivée, sa moisson de points s'est révélée trop irrégulière pour l'empêcher de glisser dans la hiérarchie mondiale.

En dépit du fait qu'il est parvenu à avancer son retour à la compétition et à ne perdre qu'une seule course après sa fracture de la jambe, le pilote italien a vu la quatrième place du championnat lui échapper au profit de Dani Pedrosa au terme du Grand Prix d'Aragón. L'Italien est à présent le dernier du quinté de pilotes que l'on peinait tant à départager au cœur de l'été. Ayant laissé filer 11 points supplémentaires sur le leader, Marc Márquez, il compte à présent 56 unités de retard sur lui.

"Márquez a désormais un peu de points d'avance, mais sur les dernières courses il a démontré qu'il était vraiment rapide dans toutes les conditions, aussi je pense que ce sera difficile", suggère Valentino Rossi. "Tout reste ouvert, tout peut arriver. On a vu que Dovizioso pouvait gagner cette année. Mais c'est dur parce qu'il me semble que c'est lui [Márquez] qui est le plus rapide."

Maverick Viñales se trouve précisément au milieu de ce petit groupe de cinq pilotes qui forme le sommet du championnat, distancé de 28 points par Márquez mais détenteur d'une avance identique sur Rossi. Le jeune Espagnol, venu en Aragón pour gagner, se plaignait dimanche d'une moto manquant encore de perfection pour réellement pouvoir résister au rouleau compresseur Honda.

Alors que Viñales semble un peu perdu face à cette situation, son coéquipier se montre compréhensif. "À mon avis, quand les choses ne se passent pas comme elles le devraient, on s'inquiète et on est un peu confus. Un jour tu fais la pole, et puis malheureusement en course les autres sont plus compétitifs, c'est donc une déception", concède Rossi. "Et puis à mon avis, Maverick voulait récupérer des points cette fois. Mais en ce moment la réalité est celle-là, c'est une question technique : dans les derniers tours, ils sont plus compétitifs."

La différence semble se faire sur l'électronique

À l'instar de son coéquipier, Valentino Rossi constate que la forte usure du pneu arrière continue de peser sur la performance de la Yamaha, malgré les efforts fournis aussi bien sur son châssis que son électronique. "À mon avis, notre moto est très compétitive et on est très rapides, surtout en qualifs – on est même tous les deux partis de la première ligne –, mais on souffre durant la seconde partie de la course. La Honda et la Ducati ont trouvé quelque chose – à mon avis il s'agit surtout d'électronique. Cela leur donne un avantage par rapport à nous."

"En ce moment ils sont au-dessus. Malheureusement leur supériorité dans les derniers tours est plus importante que notre supériorité en qualifs. J'échangerais volontiers !" tranche le pilote de Tavullia.

Cette supériorité peu à peu acquise concerne tout particulièrement Honda et son fer de lance, auteur d'une série éblouissante depuis l'entame de l'été. "Ils semblent avoir beaucoup amélioré la performance après les tests de Brno, parce que Márquez a gagné à Brno, en Autriche il a perdu la course dans le dernier tour, à Silverstone il a été très fort mais son moteur a cassé, il a gagné à Misano sur le mouillé et il a gagné ici [en Aragón]. Je pense que c'est maintenant très difficile pour ses adversaires au championnat."

À titre personnel, Valentino Rossi dressait un bilan positif en quittant le MotorLand, soulagé d'avoir pu disputer la course et même y réaliser une solide performance en dépit de sa très récente blessure. Le talon d'Achille de sa moto a toutefois pesé dans sa performance et son retard à l'arrivée ne dépendait pas uniquement, d'après lui, de sa faiblesse physique.

"Je pense que si j'avais été pleinement en forme, j'aurais pu arriver plus tôt au drapeau à damier, quelques secondes plus tôt, mais en tout cas la seconde moitié de la course est un problème pour nous. Ducati et Honda sont meilleurs en ce moment, on doit travailler."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Valentino Rossi
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Actualités