Rossi se voit à deux dixièmes du podium

partages
commentaires
Rossi se voit à deux dixièmes du podium
Par : Léna Buffa
8 sept. 2018 à 16:40

C'est avec des écarts très serrés que s'est formée la grille de départ, ce samedi à Misano. Cela pourrait-il jouer contre le Docteur en course ?

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

L.B., Misano - Valentino Rossi est "back to Misano" mais pas tout à fait de retour au niveau qu'il espérait sur la grille de départ. Le Docteur s'est en effet qualifié en septième position pour son Grand Prix maison, bien qu'il n'ait concédé que 0"078 au trio de tête.

"J'ai fait un assez bon tour, mais ça n'a pas été un tour de première ligne parce que j'ai fait quelques erreurs ici ou là", explique-t-il. "C'est dommage parce qu'on aurait dû partir de la troisième place. Mais c'est incroyable de voir à quel point on est tous proches, car le deuxième se trouve à moins d'un dixième."  

Lire aussi:

"Naturellement, quand on part de la troisième ligne, tout devient plutôt difficile parce que les premiers virages sont très serrés, mais il est vrai aussi que ceux qui sont devant ont un bon rythme et on est tous plus ou moins compétitifs. Il sera donc important de prendre un bon départ, d’attaquer dès le début et ensuite on verra."

Pour jouer sa carte en course, Rossi voulait progresser au freinage et sur l’électronique, et c'est chose faite après cette deuxième journée. "J'ai amélioré la situation au freinage parce qu'on a modifié l'équilibre de la moto et je me sens mieux", se félicite-t-il. "J'arrive aussi à être plus précis au freinage et mon rythme en pneus usés n'est pas mauvais. Donc d'un côté on est nombreux à être compétitifs, mais de l'autre je le suis moi aussi, alors on verra."

"Il était très important de progresser au freinage, ce sera très important demain en course. Il faudra prendre un bon départ et arriver à se placer devant dans les trois premiers virages. Je crois que j'arrive à freiner assez fort", poursuit-il, également satisfait d'avoir progressé sur le front de l'électronique.

Cinquième des Essais Libres 4, Valentino Rossi a démontré qu'il se trouvait dans le petit groupe qui verrouille le haut du classement. Reste le plus dur : s'y maintenir demain.

"À mon avis, j'ai besoin de deux dixièmes pour me battre pour le podium. Si on arrive à les trouver quelque part, on peut essayer", estime le pilote Yamaha, qui espère à présent capitaliser sur les enseignements de ces deux jours pour franchir le dernier cap. "Il faut voir [ce qu'on peut faire] avec l'électronique et aussi avec le pilotage, voir si on peut améliorer quelques trajectoires, et puis apporter quelques modifications sur les réglages. Généralement, le samedi soir on réalise un travail important parce qu'on a plus de données, et donc plus de possibilités d'améliorer la moto. Mais il n'est pas dit qu'on y arrive, on va essayer." 

Lire aussi:

Est-ce que se battre pour le podium peut signifier se battre pour la victoire ? "C'est difficile à dire, on est tous très proches", rappelle-t-il. "À mon avis, les deux Ducati sont celles qui sont les plus compétitives, mais Viñales et Marquez aussi sont vraiment là. Alors, si on m'ajoute moi, on est tous les cinq très proches. J'ai l'impression que celui qui en a un peu plus, c'est Lorenzo pour le moment. En plus, il part en première ligne, alors il va peut-être essayer de s'échapper."

Si le grip s'est amélioré aujourd'hui et devrait rester bon en l'absence de nouvelles averses avant la course, il ne faut pas pour autant sous-estimer les difficultés que peut poser la piste, plutôt courte de Misano. "Demain, ce sera très difficile physiquement, il fera un peu plus chaud et c'est une piste qui ne laisse pas respirer. Il y a beaucoup de gros freinages, ce sera donc difficile de faire 27 tours", pressent Rossi. 

 
Prochain article MotoGP
En pole avec Ducati à Misano, Lorenzo est "très fier"

Previous article

En pole avec Ducati à Misano, Lorenzo est "très fier"

Next article

Conquérant, Viñales promet d'attaquer en course

Conquérant, Viñales promet d'attaquer en course
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Catégorie Qualifications
Lieu Misano
Pilotes Valentino Rossi Shop Now
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions