Rossi : "Comme la première journée à l'école !"

partages
commentaires
Rossi :
Par :
7 mars 2019 à 16:05

L'âge ne semble pas affecter l'entrain de l'Italien à chaque début de saison. D'autant plus que cette année, il semble avoir le matériel pour briller au Qatar.

Quelques semaines après avoir fêté ses 40 ans et alors qu'il approche de sa 20e saison dans la catégorie reine (la 24e en Grand Prix !), c'est toujours avec autant d'enthousiasme que Valentino Rossi arpente le paddock, qui plus est de celui de la première manche de la saison !

Après deux derniers exercices délicats avec Yamaha, les résultats des ultimes essais hivernaux ont été prometteurs pour l'Italien et le constructeur japonais, qui s'avancent sur cette première échéance, sinon en favoris, du moins en concurrents sur qui compter pour le podium, voire la victoire.

Voir aussi :

De bons souvenirs au Qatar

D'autant plus que le numéro 46 affectionne le circuit de Losail, où il s'est imposé à deux reprises (en 2010 et 2015), et où il a toujours réussi à assurer un résultat même sur une moto difficile, comme ce fut le cas lors de ses deux podiums en 2017 et 2018.

Mais à l'heure de se situer par rapport à la concurrence, Rossi reste prudent compte tenu de la forte adversité qui s'est dégagée lors des tests hivernaux. "Lors des dernières années au Qatar j'ai toujours eu de bons résultats, et j'ai souvent fini sur le podium", souligne-t-il. "Mais si je devais dire tout de suite [un pronostic], il y a sept ou huit pilotes en lice pour le podium. Je ne sais pas si nous sommes plus forts que l'an dernier ici au Qatar, car cela avait été une bonne course. Mais il faut voir comment cela se passe avec le grip, le vent."

Lire aussi :

Autant d'interrogations qui trouveront bientôt leurs réponses, et en attendant c'est toujours avec la même excitation que le septuple Champion du monde aborde le début de la nouvelle saison. "Je me sens bien, c'est comme la première journée à l'école !" a-t-il lancé en conférence de presse. "C'est toujours intéressant de voir les nouveaux gars dans le paddock, les nouvelles motos, les nouvelles livrées..."

Langue de bois ou véritable prudence, Rossi ne souhaite pas pour l'heure donner de pronostics sur les forces en présence à quelques heures des premiers roulages du Grand Prix du Qatar. Les derniers essais officiels ont ainsi beau avoir été flatteurs pour la marque aux trois diapasons, avec quatre M1 présentes aux sept premières places, ces résultats sont à prendre avec des pincettes pour le pilote Yamaha.

Pas encore de hiérarchie claire

"Si vous prenez les jours en entier, les pilotes ont pu travailler et utiliser les pneus différemment", nuance Rossi. "Nous aurons peut-être une meilleure idée après ce week-end, ou bien après cinq ou six courses. L'an dernier nous avons été forts dans certains endroits, mais nous avons souffert dans d'autres. La moto a progressé, ils [Yamaha] ont travaillé durant l'hiver, mais je pense que nous devons encore progresser, mais c'est aussi vrai que lors de la dernière journée [d'essais à Losail] il y a eu beaucoup de Yamaha dans le top 5 ou 6. Je pense que nous sommes forts en pneus neufs, mais il faut voir ce que ça donne en course."

"Toutes les motos d'usine sont très fortes, et durant les essais plus ou moins tout le monde a été rapide. Nous devons donc comprendre, car c'est toujours un peu différent lors d'un week-end de course, mais je m'attends à ce que tous les pilotes d'usine soient devant. J'espère en faire partie, être fort. Yamaha a travaillé dur pendant l'hiver, et nous espérons être plus forts que l'an dernier."

Article suivant
Un Márquez "quasiment à 100%" a hâte de débuter au Qatar

Article précédent

Un Márquez "quasiment à 100%" a hâte de débuter au Qatar

Article suivant

Dovizioso a du mal à cerner la concurrence avant le Qatar

Dovizioso a du mal à cerner la concurrence avant le Qatar
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Willy Zinck
Be first to get
breaking news