Rossi : "J'ai fait des erreurs dans mon time attack"

partages
commentaires
Rossi :
Par : Léna Buffa
16 mars 2018 à 20:16

Le pilote Yamaha n'occupe pas une position resplendissante, mais les faibles écarts et le rythme qu'il a affiché tendent à le rendre optimiste.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

S'il a dû se contenter du neuvième temps lorsque l'horloge a sonné la fin des essais, ce soir à Losail, Valentino Rossi paraît bien plus optimiste que son voisin de stand, Maverick Viñales, pourtant placé à peine deux rangs plus bas. Il faut dire que le Docteur s'est montré bien présent en haut de classement, animant les premiers rangs durant chacune des deux séances. Privé du meilleur temps en toute fin d'EL1, il a ensuite été la victime directe d'une deuxième séance particulièrement serrée.

C'est bien simple, les dix premiers pilotes ont été en mesure de tourner en 1'54, tous dans la même demi-seconde. Et derrière Jorge Lorenzo, quatrième, seuls 81 millièmes s'étendent jusqu'au dixième rang, occupé par Johann Zarco. Rossi, lui, n'a que 0"022 de retard sur la Ducati numéro 99, placée six crans au-dessus de lui !

"Ma position n'est pas fantastique, parce que je suis neuvième, mais on est vraiment tous collés au quatrième. Il me semble même qu'il y a quatre pilotes en trois millièmes. C'est incroyable, je n'avais jamais vu ça !" s'enthousiasme le pilote Yamaha, qui estime qu'il aurait pu être mieux placé. "J'ai fait des erreurs dans mon time attack, j'aurais pu être un peu plus rapide, mais mon rythme est assez bon. Il faut faire très attention parce qu'on est tous très proches et il sera donc important de se maintenir dans les dix premiers demain matin."

Cet équilibre ne le surprend pas, puisqu'il était déjà perceptible pendant les essais hivernaux. "À mon avis, c'est dû aux pneus. Pour une raison quelconque, avec les Michelin on est tous très proches. Il faut encore plus travailler sur les détails et trouver la bonne concentration pour faire le bon tour, il faut attaquer fort mais ne pas faire d'erreurs. J'ai fait quelques bévues et j'aurais peut-être pu finir quatrième, au lieu de quoi je suis neuvième. J'ai déjà eu de la chance d'être dans les dix premiers", souligne-t-il.

Vers une fin de course difficile ?

La suite du programme prévoit une troisième séance de 45 minutes, samedi à la mi-journée, pour définitivement acter qui seront les dix pilotes pouvant accéder directement à la Q2. Et en dépit de la chaleur qui régnera à cet heure-là, Rossi estime que sa place n'est pas encore acquise et que certains pilotes pourraient encore abaisser leur chrono. "Demain, pendant les EL3, il est possible que ce soit un peu plus difficile. Il faudra tenter, parce que je suis sûr que certains vont progresser", pointe-t-il.

Il s'agit de bien se placer sur la première grille de départ de l'année, mais aussi de préparer la performance à délivrer dimanche, sur 22 tours de course, ce que Valentino Rossi a commencé à évaluer avec un premier retour positif aujourd'hui. "Pendant les EL2 j'ai tourné en pneus usés et mon rythme a été assez bon, j'ai été assez rapide. J'ai vu qu'on est nombreux à être dans le coup. Il faudra voir ce qui va se passer en course, surtout pendant les cinq derniers tours, quand on aura fait 15-16 tours d'affilée, parce qu'à mon avis on aura quelques problèmes à ce moment-là. Mais on verra bien."

"J'ai fait un bon run en pneus usés, en 1'55, et à mon avis si on arrive à se maintenir en 1'55 pendant toute la course on pourra se battre pour terminer devant", poursuit-il. Est-ce à dire qu'il se voit battre les Ducati, pourtant impressionnantes aujourd'hui ? "Ils sont un peu plus rapides et ce sera donc difficile, mais on doit encore travailler sur l'équilibre de la moto et il nous reste quelques petites choses à modifier. On verra, il va être très important de partir de l'une des deux premières lignes, parce qu'une petite erreur coûte trois places ici, vu qu'on est tous très proches. La route est donc encore longue avant dimanche."

 

Prochain article MotoGP
Un nouveau casque pour Valentino Rossi

Previous article

Un nouveau casque pour Valentino Rossi

Next article

Lorenzo : "J'ai dû sauter de la moto pour éviter de heurter le mur"

Lorenzo : "J'ai dû sauter de la moto pour éviter de heurter le mur"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Catégorie Essais Libres - Vendredi
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Valentino Rossi Shop Now
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions