Rossi n'a "jamais pensé arrêter" après l'accident de Simoncelli

partages
commentaires
Rossi n'a
Matteo Nugnes
Par : Matteo Nugnes
27 févr. 2018 à 11:01

Valentino Rossi revient sur le rapport d'amitié qu'il entretenait avec Marco Simoncelli, disparu en 2011 dans un accident que, comble du malheur, il a vécu à la première personne.

Marco Simoncelli, San Carlo Honda Gresini
Marco Simoncelli, San Carlo Honda Gresini, Valentino Rossi, Fiat Yamaha Team
Marco Simoncelli, San Carlo Honda Gresini
Marco Simoncelli, San Carlo Honda Gresini, Valentino Rossi, Fiat Yamaha Team
Marco Simoncelli, San Carlo Honda Gresini
La moto et le casque de Marco Simoncelli dans le stand du Team Gresini
Les Champions du Monde 2008 : Mike Di Meglio (125cc), Valentino Rossi (MotoGP) et Marco Simoncelli (250cc)
Italian riders photoshoot: Loris Capirossi, Rizla Suzuki MotoGP, Marco Melandri, San Carlo Honda Gresini, Valentino Rossi, Fiat Yamaha Team, Marco Simoncelli, San Carlo Honda Gresini, et Andrea Dovizioso, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing avec un drapeau à la mémoire de Marco Simoncelli
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Deuxième place pour Marco Simoncelli
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Le 23 octobre 2011 reste un jour marqué d'une pierre noire dans les esprits de bien des acteurs du MotoGP, mais plus particulièrement pour Valentino Rossi, à la fois directement impliqué dans un accident dramatique, mais aussi touché par la perte d'un véritable ami.

Il n'est pas toujours si évident pour les compétiteurs qui s'affrontent en piste à chaque week-end de Grand Prix d'envisager entretenir des relations amicales sincères avec leurs adversaires. Simoncelli avait toutefois trouvé dans le nonuple Champion du monde, de huit ans son aîné, un grand frère à l'écoute, avec qui il pouvait entretenir une relation simple telle qu'il les recherchait.

Une amitié sincère, qui n'a pas été entachée par l'arrivée du jeune "Sic" en catégorie reine, lorsqu'à partir de 2010 les deux hommes ont cohabité en piste. Vivant à proximité l'un de l'autre, ils partageaient leur quotidien, bien au-delà des courses.

"On était très amis, on était ensemble quasiment tous les jours. Après l'entraînement, on allait souvent chez Carlo [Casabianca, préparateur physique], où Sic apportait des sushis et en mangeait le double de nous", raconte Rossi dans une longue interview accordée au magazine italien Riders.

On sait notamment que l'entraînement avait pris une part importante dans leur relation, à une époque où Rossi faisait mûrir les idées qui allaient mener à la création de son Ranch. Ayant pris Simoncelli sous son aile, il a partagé avec lui l'envers du décor, au point de pouvoir dire aujourd'hui que son comparse a contribué à faire naître l'Academy de jeunes pilotes que dirige aujourd'hui Rossi et au sein de laquelle il s'offre encore des plongées régénératrices.

"L'Academy naît de Marco Simoncelli", explique le Docteur. "En 2006-2007, il était en crise, il n'était pas compétitif et il me demandait de voir comment je m'entraînais. J'étais son ami, mais je gardais jalousement ma façon de m'entraîner. J'étais hésitant, et puis je me suis dit que s'il y avait quelqu'un qui me tenait compagnie quand je m'entraînais en cross, ça serait sympa. C'est de là qu'est née l'Academy. Entre-temps Franco Morbidelli est arrivé et puis, malheureusement, il y a eu l'accident de Sic et, notamment en souvenir de lui, nous avons poursuivi ce projet."

Un drame dont il a fallu se relever

Le drame du 23 octobre 2011 a été doublement éprouvant pour Valentino Rossi car il a été directement impliqué dans l'accident qui a coûté la vie à Marco Simoncelli, dans les premiers tours du Grand Prix de Malaisie 2011, au même titre que Colin Edwards.

"Le fait d'avoir été impliqué dans l'accident a été dévastateur et difficile à dépasser, mais je n'ai jamais pensé arrêter", assure-t-il néanmoins. "J'ai regretté d'avoir été là, si j'avais été deux motos devant cela aurait été un peu plus facile, mais avec le temps tout passe et quand je repense à Sic je n'ai que des souvenirs positifs. J'ai continué par amour, sinon j'aurais déjà arrêté. Une situation comme celle de l'accident de Marco, on ne s'en remet pas."

"J'étais déjà vieux, j'avais gagné des titres, je pouvais dire stop. J'ai essayé de séparer les deux choses, la douleur et ce qu'il faut faire pour s'en remettre. Et puis j'ai pensé à ma carrière, au fait que je voulais continuer, je voulais retourner chez Yamaha et recommencer à gagner."

Valentino Rossi se trouvait alors dans sa première saison avec Ducati. Une seconde allait suivre, avant qu'il ne fasse son retour chez Yamaha et qu'il ne retrouve en effet le chemin de la victoire.

Article suivant
Officiel - Marc Márquez prolonge de 2 ans avec Honda

Article précédent

Officiel - Marc Márquez prolonge de 2 ans avec Honda

Article suivant

Aprilia prépare deux packages aérodynamiques pour cette saison

Aprilia prépare deux packages aérodynamiques pour cette saison
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Valentino Rossi Boutique , Marco Simoncelli
Auteur Matteo Nugnes