Rossi - Le Mugello a été "le tournant du championnat"

partages
commentaires
Rossi - Le Mugello a été
Par : Léna Buffa
3 déc. 2016 à 13:25

Aujourd'hui encore, Rossi considère comme un moment clé de sa saison le jour où la mécanique lui a fait défaut, lui coûtant de précieux points.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna Sports
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Le trois premiers du championnat MotoGP : le Champion du monde Marc Marquez, Repsol Honda Team, Honda; le deuxième Valentino Rossi, Movistar Yamaha MotoGP, Yamaha; le troisième Jorge Lorenzo, Movistar Yamaha MotoGP, Yamaha
Valentino Rossi, Movistar Yamaha MotoGP, Yamaha

Cette année, Yamaha a donné le rythme durant le premier tiers du championnat, avant de voir Honda revenir en force sous l'impulsion de Marc Márquez. Avant le Grand Prix des Pays-Bas, qui allait marquer le début d'un été mouvementé et l'accession à la victoire de nouveaux visages, Valentino Rossi a remporté deux des sept premières courses. Ce seront ses seules victoires de l'année.

La première est intervenue lors du Grand Prix d'Espagne, premier round européen et déclic libérateur pour le pilote italien, qui admet avoir entamé ce championnat avec encore sur les épaules le poids d'une saison 2015 terminée dans la polémique et la rancœur. Les stigmates des événements survenus cinq mois plus tôt étaient encore frais lorsqu'il a fallu se plonger dans le programme de 2016, trop frais pour que la concentration soit aussi parfaite qu'elle doit l'être dans une discipline aussi concurrentielle.

"Cette année, j'ai un peu joué de malchance", juge Valentino Rossi dans un entretien accordé cette semaine à Radio Deejay, en Italie. "J'ai souffert des suites de l'année dernière, qui ont été très, très difficiles à digérer - et je n'y suis pas encore parvenu complètement, en réalité. Ça a été difficile jusqu'à la première victoire, à Jerez."

Lorsqu'il a ouvert son compteur, le Docteur comptait déjà un abandon, dû à une chute au Texas. Le second allait intervenir un mois plus tard, à domicile, et c'est cette fois la mécanique qui était en cause. En cédant dès le début de la course, son moteur a privé Rossi de la bagarre attendue contre Márquez et Lorenzo, et de gros points potentiels.

"Le tournant du championnat a été le Mugello. Si le moteur n'avait pas cassé, j'aurais été en bagarre", assure le pilote italien. "Et quand tu es en bagarre, les choses sont différentes. Quand tu es à 30 points, c'est facile, mais quand tu es à cinq points, tout devient plus difficile pour l'autre."

Valentino Rossi, qui n'a eu de cesse de chercher à s'améliorer ces dernières années, a donc une nouvelle fois vu le titre lui échapper. Cette campagne l'a laissé sur sa faim au vu du potentiel affiché durant la première partie de la saison, quelque peu frustré de devoir se contenter de la deuxième place au championnat et de ne plus avoir gagné de courses depuis le mois de juin. Il lui faudra à présent espérer que cette déception sera plus simple à digérer que celle de l'an dernier et qu'elle ne pèsera plus lorsque débutera le prochain championnat...

Veste à capuche Yamaha Valentino Rossi
Veste à capuche Yamaha Valentino Rossi, en vente sur Motorstore.com
Prochain article MotoGP
Marc Márquez, prof de luxe pour 20 jeunes talents

Previous article

Marc Márquez, prof de luxe pour 20 jeunes talents

Next article

Dani Pedrosa réorganise son entourage

Dani Pedrosa réorganise son entourage

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Valentino Rossi Shop Now
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités