MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Rossi - "Marre qu'on me demande quand je vais arrêter"

partages
commentaires
Rossi - "Marre qu'on me demande quand je vais arrêter"
Par :
10 mars 2016 à 09:28

Au même titre que les autres pilotes Factory, Valentino Rossi arrive cette année en fin de contrat. Mais lorsque l'on a 37 ans et que l'on a l'aura d'une véritable légende de la discipline, la question est loin d'être anodine.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Ce sera, à n'en pas douter, l'un des sujets majeurs de cette saison : Rossi poursuivra-t-il sa carrière au-delà de 2016 ou pas ? Et autant dire que cette interrogation a beau faire trembler des hordes de tifosi de par le monde, elle agace plutôt le principal intéressé.

"Ne me demande pas quand je vais arrêter", prévient-il le journaliste de Motosprint qui l'a récemment rencontré pour un long entretien. "J'ai arrêté de donner des interviews, parce que j'en ai marre qu'on me demande à chaque fois quand je vais arrêter."

Dont acte. Il n'empêche que Valentino Rossi s'interroge finalement autant que le microcosme du MotoGP. Dans sa réflexion, le plaisir que lui procure la compétition pèse toujours autant que par le passé, or à l'image des grands pilotes de tous horizons, c'est dans la performance qu'il puise ce plaisir. Son niveau de compétitivité s'annonce donc comme un élément fondateur de sa future décision.

"Tant que tu obtiens des résultats, pourquoi dire "basta" ?" s'interroge-t-il. "Ça a toujours été ma vie et je me suis dit que j'aimerais courir tant que je serai compétitif. Et c'est le fait d'être compétitif qui génère l'amusement chez moi. C'est l'attitude qui fait la différence, les motivations comptent plus que la préparation physique. Je me sens bien, je sens que je veux courir. C'est ce que j'ai fait jusqu'à présent et j'aimerais continuer à le faire pendant quelques années."

Le fait est que, s'il doit prolonger son engagement en MotoGP, Valentino Rossi estime ne pas pouvoir le faire pour un an seulement. "Quand tout le monde signe pour deux ans, tu dois donner ta disponibilité pour deux ans. À mon âge, faire quelque chose qui porte autant sur le long terme, ça me fait réfléchir… Mais les règles sont désormais celles-là", souligne-t-il.

Quant aux options qui s'offrent à lui, elles paraissent strictement limitées à son équipe actuelle, avec laquelle il a tissé un lien très fort qui concerne même désormais son entreprise de merchandising et son académie de pilotes. Une équipe, surtout, qui lui offre une moto avec laquelle il entretient un rapport fusionnel, qu'il n'a pu retrouver lorsqu'il a tenté d'aller voir ailleurs - chez Ducati, en l'occurrence.

"De façon réaliste, les options sont Yamaha ou la retraite. Mais… il ne faut jamais dire jamais. Qui sait ? En tout cas, j'aimerais terminer avec Yamaha parce que ce serait juste", suggère-t-il. "Heureusement, c'est plutôt mon choix. Chez Yamaha, on m'a dit : "Dis-nous ce que tu veux faire". Ça n'était pas aussi évident que ça se passe comme ça."

Tout en pesant le pour et le contre d'une prolongation, l'Italien repart cette année en quête d'un dixième titre (toutes catégories confondues), une cible qui s'avère tout aussi déterminante dans son souhait de ne pas raccrocher. "C'est un objectif, l'objectif pour lequel je veux continuer à courir et être compétitif. L'année dernière, j'en ai été très proche, ça n'est donc pas impossible. En tout cas, ça ne me changera pas la vie, mais c'est mon objectif : sans cela, je ne courrais pas."

Article suivant
Viñales - Suzuki a 5 courses pour me convaincre

Article précédent

Viñales - Suzuki a 5 courses pour me convaincre

Article suivant

De Puniet et Kallio poursuivent les essais de la KTM

De Puniet et Kallio poursuivent les essais de la KTM
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa