Rossi ne fait pas de calculs et prend "chaque course à fond"

Installé en tête du Championnat du Monde depuis la première manche de la saison, Valentino Rossi s'est présenté sur la sixième épreuve du MotoGP en leader. Cela ne lui était plus arrivé depuis 2008, année qui - pour l'anecdote - est aussi celle de sa dernière victoire au Mugello.

A la tête d'une avance de 15 points, le pilote Yamaha va-t-il devenir calculateur et gérer son avance pour tenter d'aller chercher, à 36 ans, ce qui serait son dixième titre mondial toutes catégories confondues? Ou bien va-t-il tout donner ce dimanche, galvanisé par le soutien d'un public acquis à sa cause et l'envie de produire la superbe course que l'on est en droit d'attendre sur le circuit vallonné et spectaculaire du Mugello?

"Je pense que les calculs pour le titre peuvent se faire lors des trois dernières courses, pas avant," a indiqué Valentino Rossi. "Avant cela, il faut prendre chaque course à fond. J'essaye de faire le maximum, d'autant plus que Jorge [Lorenzo] m'a repris 15 points sur les [deux] dernières courses et il n'est plus très loin."

"Chaque week-end, j'essaye de faire le maximum pour monter sur le podium. Bien sûr, mon premier objectif c'est d'essayer de gagner, mais si ça n'est pas possible j'essaye de marquer les points. Avant de commencer à penser à l'avantage au championnat il faut arriver aux deux ou trois dernières courses."

Derrière Jorge Lorenzo, désormais dauphin de son coéquipier au Championnat, Andrea Dovizioso occupe la troisième place à 19 points de Valentino Rossi. Vient ensuite Marc Márquez, à 33 longueurs, puis Andrea Iannone à 41 points.

Rossi s'élancera ce dimanche de la huitième place sur la grille.

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Italie
Circuit Mugello
Pilotes Valentino Rossi
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Actualités
Tags grand prix italie, motogp, mugello, valentino rossi, yamaha