MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Rossi "le plus lent de tout le groupe en ligne droite"

partages
commentaires
Rossi "le plus lent de tout le groupe en ligne droite"
Par :
28 oct. 2019 à 08:41

Alors que le départ a laissé penser qu'il pourrait se battre pour les meilleures places du GP d'Australie, Rossi est finalement rentré dans le rang et a obtenu une décevante huitième position.

Pour son 400e Grand Prix, Valentino Rossi n'a pas obtenu un résultat meilleur que les précédents, abonné à la huitième place depuis Aragón à chaque fois qu'il a vu l'arrivée. Cependant, le #46 a au moins pu y mettre la forme en s'offrant trois tours bouclés en position de leader, une première pour lui depuis Austin.

Lire aussi :

Quatrième sur la grille de départ, après des qualifications exceptionnellement reportées à dimanche matin à cause des rafales de vent qui balayaient Phillip Island samedi, le Docteur a réussi à prendre le meilleur envol de tous et à s'emparer des commandes en plongeant à l'extérieur de l'impressionnant premier virage de la piste australienne. S'il est parvenu à se constituer d'emblée une légère avance, celle-ci a cependant vite fondu et Rossi s'est fait avaler par le groupe très fourni qui s'est formé en tête de la course. Dans le quatrième tour, il était ainsi dépassé par Crutchlow puis par Iannone, avant de céder à Márquez. Dès lors, l'Italien n'allait plus réapparaître aux commandes.

"Ça a été un super départ, une très belle manière de fêter mon 400e Grand Prix de rester un peu devant", se félicite Rossi auprès du site officiel du MotoGP. "Malheureusement, je n'étais pas assez rapide en ligne droite, je perdais énormément, et il me manquait un peu de grip en sortie de virage, alors ça a été dur."

S'il a pu s'offrir quelques beaux moments dans certains freinages, le pilote Yamaha a toutefois été vite rattrapé par ses faiblesses habituelles. "Le problème est qu'à chaque tour je perdais une position en ligne droite. On était un gros groupe, mais si je n'arrivais pas à résister ou à redépasser et reprendre une position pendant un tour, au tour suivant les gars de derrière me dépassaient encore une fois parce que j'étais clairement le plus lent de tout le groupe en ligne droite", regrette-t-il, lui qui n'a pas touché les 340 km/h. "Malheureusement, à certains endroits je n'étais pas assez fort pour récupérer du terrain. Au final j'ai essayé de rouler de manière fluide et de ne pas trop perdre parce que j'avais d'autres motos derrière moi."

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing mène au départ

Une 8e place à 1"3 du podium

Alors que Maverick Viñales et Marc Márquez se sont peu à peu détachés pour livrer un duel pour la victoire, et que Cal Crutchlow a réussi à s'isoler, en route pour ce qui allait devenir une deuxième place après la chute du #12, Rossi s'est maintenu dans le groupe de poursuivants, resté très fourni jusqu'à l'arrivée. Le final en queue de poisson de son coéquipier à l'avant de la course offrait une place sur le podium au premier pilote de ce groupe, et c'est à Jack Miller que celle-ci est revenue. Mais le #46 voyait le verre à moitié plein à sa descente de sa machine et retenait l'écart faible qui le séparait finalement de la récompense.

"J'ai terminé proche de Miller, qui est monté sur le podium, alors ça c'est bien", souligne-t-il. "On a trouvé un bon équilibre pour la moto et j'étais très bien sur l'avant au freinage et en entrée de virage. Par contre, il nous manquait un peu de grip à l'arrière, ce qui est un peu le sujet qui nous suit sur cette deuxième partie de saison et qu'on n'arrive pas à résoudre. Il faut qu'on y réfléchisse et qu'on améliore cela."

Lire aussi :

"J'ai été plus compétitif que sur les derniers week-ends. Mais naturellement il faut qu'on fasse mieux, le résultat n'est pas fantastique. Il faut qu'on travaille, qu'on essaye d'avoir un peu plus de grip", martèle le pilote Yamaha. "Comme toujours, on a un manque de grip à l'arrière. Je suis très lent en ligne droite, mais à l'accélération aussi, je n'arrive pas à sortir très vite des virages, c'est là qu'il faut qu'on travaille."

Avec cette huitième place, Valentino Rossi reprend quelques points aux trois pilotes qui le devancent au championnat (Quartararo, Petrucci et Viñales), tous trois partis à la faute dimanche, mais il voit également Miller se rapprocher alors que l'Australien vient de fêter son quatrième podium de la saison. La bagarre pour la troisième place du championnat reste ouverte, avec sept pilotes en 50 points.

Article suivant
Miller 1er Australien sur le podium à domicile depuis Stoner !

Article précédent

Miller 1er Australien sur le podium à domicile depuis Stoner !

Article suivant

La chute de 2018 a "hanté" Crutchlow toute l'année

La chute de 2018 a "hanté" Crutchlow toute l'année
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Australie
Catégorie Course
Lieu Phillip Island Grand Prix Circuit
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa