Rossi retrouve la première ligne mais garde des doutes

partages
commentaires
Rossi retrouve la première ligne mais garde des doutes
Par :
13 avr. 2019 à 23:28

Une deuxième journée perturbée par la météo n'a pas permis à Valentino Rossi de valider son set-up et son choix de pneus pour la course. Il a néanmoins obtenu sa meilleure qualification de ce début de championnat, et c'est une première satisfaction.

Pour la première fois depuis le début de la saison, Valentino Rossi prendra place demain sur la première ligne de la grille de départ. Il n'a, certes, pas pu remettre en question la domination de Marc Márquez – toujours invaincu en qualifications à Austin depuis 2013 ! – mais le pilote Yamaha est tout de même parvenu à afficher une bonne compétitivité, récompensée par un tour lancé réussi.

"Ça a été une journée étrange", relate Rossi. "Ce matin, on a attendu, attendu, attendu, et on n'a pas fait les EL3. Il était difficile de savoir à quoi s'attendre pour les qualifications, heureusement les conditions se sont beaucoup améliorées et la piste s'est asséchée rapidement. Dans mon cas, les EL4 ont été très importants, parce qu'on a réussi à faire des tours en pneus slicks, à comprendre certains points, et surtout j'ai pu prendre de bonnes sensations avec la moto."   

Lire aussi:

"Aujourd'hui, malheureusement, on n'a pas tellement travaillé", regrette malgré tout le numéro 46, qui indiquait hier vouloir trouver "une bonne demi-seconde" avant la course. Or, l'annulation des EL3 et les conditions mixtes des EL4 ont finalement fait perdre un temps de roulage précieux. "Hier mon rythme n'était pas fantastique, ils étaient au moins cinq à être plus rapides que moi. Aujourd'hui on a apporté des modifications à la moto et je me suis très bien senti en qualifs, j'ai été compétitif, plus qu'hier, mais pour ce qui est du rythme on n'a pas pu juger, il reste donc encore des doutes."

Sur quoi pèse cette journée particulière ? "Sur les réglages, parce qu'évidemment si vous faites plus de kilomètres en piste vous pouvez améliorer de petits détails, mais surtout sur le choix de pneus. Tout le monde utilise les EL4 pour comprendre le choix de pneus et essayer d'établir le rythme de la course, or aujourd'hui on a perdu [les EL4] et aussi les EL3."

"Le warm-up de demain matin sera très important et puis, ensuite, il faudra voir quelles seront les conditions pour la course, parce que pour nous le choix des pneus est ouvert : devant, ce pourrait être soft ou medium, et derrière ce pourraient même être les trois, alors il faut voir quelles seront les températures."

Objectif : rester proche de Márquez

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team

S'il est difficile ce soir de juger ce qui peut manquer à la préparation de cette course, une chose est certaine : c'est bien Rossi qui bénéficiera du meilleur emplacement face aux feux de départ pour tenter de contrer Márquez. Se prend-il à rêver de l'impossible, battre le maître des lieux ? Pas vraiment…

"Ce serait fantastique, il faut clairement essayer", annonce-t-il sans trop y croire. "La différence en essais semble un peu moins marquée que ces dernières années, mais Márquez est quand même le plus rapide. J'aimerais réussir à être en forme et à bien piloter pour rester proche de lui, déjà ça ce serait bien."

"Et puis il y a les autres qui sont compétitifs", rappelle-t-il. "L'autre pilote qui était très fort hier c'est Maverick, alors il faudra essayer de faire le maximum au début pour finir devant lui."

 

Article suivant
Márquez indécis sur son choix de gommes après "une journée étrange"

Article précédent

Márquez indécis sur son choix de gommes après "une journée étrange"

Article suivant

Crutchlow, d'un mauvais réveil à la première ligne

Crutchlow, d'un mauvais réveil à la première ligne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Amériques
Catégorie Q2
Lieu Circuit of the Americas
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Soyez le premier à recevoir toute l'actu