Rossi remercie Marquez de l'avoir tenu éveillé

Valentino Rossi aurait sans aucun doute espéré mieux de ce Grand Prix d'Espagne qui marque tout de même son quatrième podium en quatre courses cette saison. Et, au passage, son 200ème de carrière. Mais il n'y avait rien à faire d'autre que de prendre l'essentiel, soit les points, au guidon d'une Yamaha qui, cette fois, ne lui a pas donné les clés du tracé. Celles-ci auront été jalousement gardées par la moto sœur d'un Jorge Lorenzo impérial... Qui s'affirme à nouveau comme un rival de taille dans la course au titre.

Car c'est aussi l'enseignement tiré d'un Doctor qui regrette de ne pas avoir trouvé le remède pour soigner sa moto des maux éprouvés à Jerez : "Sincèrement, tout le week-end aura été compliqué pour nous" diagnostique-t-il. "On a toujours dû chercher à résoudre des problèmes. On a progressé jusqu'à la course, mais je savais d'avance que Jorge était mieux armé que n'importe qui d'autre. On a jamais su trouver le bon équilibre avec les pneus."

"Enfin, je monte sur un nouveau podium et j'accentue mon avance sur Andrea Dovizioso. Mais il semblerait bien qu'après ce week-end, Jorge soit aussi un prétendant à la couronne. Il n'est qu'à 20 points et le championnat est encore long. Il n'est cependant pas encore question de compter les points mais plutôt d'améliorer la moto à chaque Grand Prix. Il faut donner le maximum pour être plus rapide et cela continue dès demain, lors des tests programmés."

Il semblerait bien, qu'après ce week-end, Jorge soit aussi un prétendant à la couronne.

Valentino Rossi

Des essais que manquera Marc Marquez qui en profitera pour recouvrer la forme. Un pilote Honda que l'homme de Tavullia remercie de l'avoir sauvé de l'ennui : "Il y a un moment dans la course où j'ai cru que je pourrais le rattraper. J'avais un bon rythme et j'étais bien sur la moto. Mais il a accéléré et je me suis rendu compte qu'il me faudrait prendre trop de risque pour le rejoindre. Je le remercie néanmoins de m'avoir rendu la course moins ennuyeuse en restant ainsi juste devant moi."

Avant d'aborder un Grand Prix de France qui commencera dès le 17 mai, Valentino Rossi mène le championnat avec 82 points, soit 15 de mieux qu'Andrea Dovizioso, et repoussant à 20 et 26 longueurs son équipier vainqueur ce dimanche et le tenant du titre Marc Marquez.

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Circuit Circuito de Jerez
Pilotes Valentino Rossi
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Résumé de course
Tags espagne, jerez, jorge lorenzo, marc marquez, yamaha