Rossi - "Si je veux me battre pour le podium, je dois progresser"

partages
commentaires
Rossi -
Par : Léna Buffa
12 nov. 2016 à 17:18

Derrière le duo survolté Lorenzo-Márquez, Valentino Rossi reste en embuscade, pas encore complètement prêt pour la course mais soulagé d'être à la place qu'il visait, c'est-à-dire en première ligne.

Le poleman Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, le deuxième, Marc Marquez, Repsol Honda Team, le troisième, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Danilo Petrucci, Pramac Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Deuxième meilleur pilote de la saison en qualifications cette saison, le Docteur a confirmé jusqu'à cette dernière manche les progrès qu'il a accomplis dans cet exercice. Lui qui ne comptait qu'un départ de la première ligne à Valence sur les neuf dernières éditions de ce Grand Prix, le voici à la troisième place sur la grille. "Je suis très content, c'est une première ligne importante parce qu'il est difficile de dépasser ici mais surtout parce que je suis habituellement très en difficulté sur ce circuit", commente-t-il.

S'il est distancé de plus de sept dixièmes par la pole record établie par son coéquipier, Rossi est avant tout satisfait de s'être hissé aussi haut et il le met sur le compte des progrès accomplis séance après séance. "À mon avis, on est parti avec un set-up un peu trop éloigné, au sens où cette piste a besoin d'une moto très différente et on utilise une moto similaire à celle des dernières courses. Et puis, ici, même l'année dernière je n'étais pas très compétitif", rappelle l'Italien.

"Quoi qu'il en soit, on a été bon parce que ce matin on y est peu à peu arrivé et on commence maintenant à affiner, avec l'équilibre de la moto, les suspensions, etc", explique Rossi. "Hier, ça a été une journée difficile. Ce matin, on a amélioré l'équilibre de la moto mais je n'étais pas assez fort. Cet après-midi, on a encore enregistré une petite amélioration et je me suis bien senti pour les qualifications, j'ai été assez fort avec les deux pneus. Je voulais essayer de tourner en 1'29 mais je n'y suis pas arrivé."

Attention à Viñales

Admiratif de la performance de son futur ex-coéquipier, Valentino Rossi pressent que la victoire se jouera sans lui. Il tentera, bien entendu, de s'inviter sur le podium qui s'est refusé à lui l'an dernier, mais la tâche s'annonce complexe, d'autant que son… futur nouveau coéquipier pourrait à son tour lui mettre des bâtons dans les roues.

"Lorenzo fait un excellent week-end, il pilote très bien, il est toujours très fort à Valence et il a été rapide dès le début. Naturellement, il a la motivation en plus, du fait que c'est sa dernière course avec Yamaha. Il peut gagner. Il part de la pole et, généralement, il est tout de suite très rapide", analyse-t-il.

"À mon avis, Márquez est très similaire, cela dépendra donc beaucoup du départ, des premiers virages et il faut voir si Lorenzo arrivera à appliquer sa stratégie habituelle en s'échappant tout de suite, sans ça ils pourront se battre. Mais j'espère être proche, ce sera l'objectif, et puis essayer de monter sur le podium et donc de ne pas être battu par Viñales, parce que son rythme est comme le leur. Il a été très fort aussi en pneus usés, il sera dur à battre."

Il va falloir tenir 30 tours

Le constat est donc simple : le pilote Yamaha veut encore progresser avant de s'aligner à son emplacement. "Si je veux me battre pour le podium, je dois progresser un peu", prévient-il. "Il nous manque encore quelque chose, parce qu'on est rapide en pneus neufs mais au bout de quelques tours, même si le rythme n'est pas mal, Lorenzo est plus rapide, Márquez aussi et Viñales aussi. Demain, il va donc falloir trouver quelque chose pour progresser."

En toute logique, les pneus centralisent une grande partie de l'attention, d'autant que Rossi se dit en délicatesse avec la gomme arrière depuis l'entame du week-end, un problème dont il n'est pas venu à bout aujourd'hui. "Au bout de quelques tours, j'ai beaucoup de mal. Avec le pneu arrière [le plus] dur je glisse beaucoup, et avec le tendre il semble que j'ai beaucoup de mal à aller au bout", indique-t-il.

"On travaille beaucoup sur le grip arrière. Cette piste est très critique parce que la moto bouge beaucoup et ce mouvement est gênant pour le pneu. Demain il reste le warm-up, on a des choses à tester et il faut qu'on décide quels pneus utiliser. Il reste donc des choses à faire", conclut Valentino Rossi.

Veste à capuche 46 Valentino Rossi
Veste à capuche 46 Valentino Rossi, en vente sur Motorstore.com
Article suivant
Dovizioso pense avoir ses chances de se battre pour le podium

Article précédent

Dovizioso pense avoir ses chances de se battre pour le podium

Article suivant

Lorenzo - "J'ai atteint mon meilleur niveau"

Lorenzo - "J'ai atteint mon meilleur niveau"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Catégorie Qualifications
Lieu Valencia
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa