MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Rossi et Viñales veulent capitaliser sur leurs nouveautés

partages
commentaires
Rossi et Viñales veulent capitaliser sur leurs nouveautés
Par :
19 sept. 2019 à 17:40

Les nouvelles pièces fournies aux pilotes officiels Yamaha ont donné des signes encourageants à Misano, aussi Valentino Rossi et Maverick Viñales ont-ils l'intention de continuer à engranger les kilomètres et à les développer.

Après un Grand Prix de Saint-Marin encourageant, les pilotes officiels Yamaha ont décidé de poursuivre cette semaine le travail entamé sur de nouvelles pièces fournies par les ateliers d'Iwata. Nouvel échappement, nouveautés d'aérodynamique ou de freins, ou encore bras oscillant en carbone, les M1 factory ont reçu un vrai coup de boost et il s'agit à présent de continuer à mettre ces pièces à l'épreuve afin à la fois de se donner une chance d'être plus performants dès à présent mais aussi de les peaufiner peu à peu.

"Il faut encore que l'on récolte plus de données, alors il faut que j'essaye aussi les nouvelles pièces lors des EL1 et que je voie comment elles fonctionnent, comme je l'ai fait à Misano", explique Maverick Viñales. "Pour le moment je vais donc continuer à les utiliser, pour essayer de comprendre ce qui est mieux pour cette piste. Si on peut les utiliser au maximum, ce sera un avantage en comparaison de la moto standard que l'on a, mais c'est très difficile à régler."

Lire aussi :

"[La moto évoluée] est un peu plus critique que la moto standard, alors ça dépend du grip et de la manière dont se passe le week-end", précise le pilote espagnol. "Si je commence les EL1 en étant déjà rapide, alors je pourrai plus me concentrer sur le travail à faire sur la moto, sinon il faudra que je me concentre sur les suspensions et le style de pilotage et ce sera un peu plus compliqué. Mais on va en tout cas continuer à les tester et voir si on peut gagner un peu plus."

Un travail de préparation en vue de 2020

Valentino Rossi tient lui aussi désormais à poursuivre les évaluations entamées avec ces nouvelles pièces, sachant à quel point cette avance prise dans la préparation de la Yamaha 2020 pourra se révéler précieuse dans quelques mois. "Je continue ce travail, parce que je pense que l'on a besoin d'avancer. Les nouvelles pièces seront la future configuration de la moto, alors c'est bien pour moi mais aussi pour Yamaha d'engranger des kilomètres. Avec les autres pièces, on semble être déjà à 95%, alors que celles-ci il faut les développer un peu. Mais le potentiel est bon, aussi je pense que l'on va continuer avec la même configuration qu'à Misano", annonce le #46.

"J'ai choisi de continuer à les utiliser et j'essaye de travailler pour l'avenir parce qu'à mon avis ça nous servira aussi pour l'année prochaine. Même si le potentiel est actuellement très similaire [à celui de la moto standard], il y a plus de possibilité de développement. On fait tout pour arriver en mars prochain en étant plus prêts. À mon avis, sur ce point, Yamaha travaille plus cette année."

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Grâce à ces nouveautés, qu'il décrivait il y a quelques jours comme étant la première véritable avancée réalisée par Yamaha depuis trois ans, le pilote italien est désormais curieux de voir quelles pourront être ses performances sur le MotorLand Aragón, une piste qui, sur le papier, ne s'annonce pas des plus favorables à la M1. "C'est le circuit le plus difficile et là où l'on a eu beaucoup de mal ces dernières années. Mais on arrive de plusieurs courses sur lesquelles on a progressé et où la moto a été plus compétitive, alors il sera très intéressant de comprendre si ici aussi on est meilleurs que l'année dernière, si l'on est plus compétitifs. C'est un banc d'essais, un endroit difficile pour nous. L'année dernière le week-end avait été très dur, je suis donc curieux de voir si l'on est plus compétitifs", prévient Rossi à la veille des premiers essais libres.

Lire aussi :

Il sera par ailleurs intéressant d'étudier l'apport du bras oscillant en carbone sur l'usure du pneu arrière, alors que l'asphalte d'Aragón est réputé bien plus abrasif que celui de Misano, ce qui a pu mettre les Yamaha dans une situation particulièrement délicate par le passé. "Je ne l'ai essayé qu'à Misano, or l'usure du pneu n'y était pas un gros souci, et je n'ai pas eu de problème particulier. Ce week-end, on comprendra peut-être [si c'est meilleur sur ce point] parce qu'ici l'usure du pneu est un très gros problème", admet Rossi.

Auteur à Misano de son cinquième podium de la saison, Viñales est galvanisé par les améliorations entrevues et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. "Misano a été une très bonne course pour nous. Au bout de deux ou trois tours on était dans le rythme, un très bon rythme, et on est revenus à la fin. Ça veut dire beaucoup pour nous, ça veut dire que la moto progresse et qu'on progresse sur la moto, alors on va essayer de continuer sur cette lancée. Aragón est une bonne piste pour moi, elle me plaît beaucoup. Il y a quelques années, je m'y battais toujours pour la victoire ou le podium, c'est donc une piste sur laquelle je peux donner le maximum et je le ferai assurément cette fois", promet-il.

Article suivant
Quartararo ne "s'attendait pas" à ses poles et podiums

Article précédent

Quartararo ne "s'attendait pas" à ses poles et podiums

Article suivant

Le cas de Zarco est "inhabituel et étrange" pour Dovizioso

Le cas de Zarco est "inhabituel et étrange" pour Dovizioso
Charger les commentaires