Rossi : "Quelque chose a changé cet hiver" chez Yamaha

partages
commentaires
Rossi :
Par :
2 mars 2019 à 18:45

Ses essais hivernaux n'ont pas été parfaits, néanmoins Valentino Rossi a vu un changement s'opérer chez Yamaha et c'est en soi une première bonne nouvelle, annonciatrice d'un rebond. Il faudra toutefois tenir le cap.

Après une année et demie particulièrement difficile, durant laquelle Yamaha a peu à peu régressé, les derniers essais d'intersaison ont confirmé que le vent avait tourné à Iwata. Maverick Viñales a offert à lui seul des signaux très encourageants, en affichant le meilleur classement sur l'ensemble des quatre tests (une position moyenne de 2,2) avec à son actif cinq meilleurs temps en dix jours. Valentino Rossi, lui, a livré des performances plus contrastées, néanmoins à en croire le vétéran du plateau, il y a véritablement du mieux.

"L'avant de notre moto est bien, je l'aime bien. J'ai un bon feeling, je peux attaquer", se félicite le pilote italien, ne cachant pas toutefois qu'il reste insatisfait à d'autres niveaux. C'est notamment le cas avec l'arrière de la M1, où il continue de sentir des difficultés, bien qu'il concède que cela est moins marqué que l'an dernier. Sa vitesse de pointe lui donne également le sentiment d'être en infériorité par rapport à Ducati et Honda et son rythme de course, qui l'avait satisfait en Malaisie, l'a laissé sur sa faim au Qatar.

Lire aussi :

Rossi estime donc qu'il lui manquait encore un petit quelque chose pour en découdre avec les meilleurs lors du Grand Prix du week-end prochain. "Lors du time attack à Sepang je n'étais pas très rapide, mais le rythme était très bon. Je pense qu'on a progressé, mais mon idée c'est qu'on a besoin de quelque chose pour revenir sur les gars de devant, les Honda et les Ducati d'usine. C'est mon opinion, mais j'espère qu'on va travailler au maximum la semaine prochaine pour essayer de se battre [avec eux]."

Sans avoir pour l'instant atteint la perfection donc, Rossi reconnaît que des avancées ont été obtenues, et c'est assurément un premier pas qui était nécessaire pour remettre la machine en marche. "Il faut qu'on travaille beaucoup, parce que ces deux dernières années on a accumulé un gros retard, surtout par rapport à la Honda officielle et la Ducati officielle, mais aussi par rapport à la Suzuki, qui est très compétitive", rappelle le Docteur. "Mais quelque chose a changé cet hiver : quelques personnes ont changé, l'approche de Yamaha a changé. Je les vois motivés, concentrés."

"Je pense que ça n'est pas trop mal… En étant optimiste, c'est à ça que je m'attendais, alors ça va plutôt bien", sourit le pilote italien. "Ce qui me plaît le plus, c'est l'ambiance dans le groupe de travail, parce qu'on travaille enfin tous en étant dans le même bateau."

Des efforts à maintenir toute la saison

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Cette ambiance dans le garage Yamaha est sans doute galvanisée par la contribution d'Iwata, car les nouveautés reçues pendant les essais hivernaux ont indéniablement traduit la prise de conscience par le constructeur des efforts à fournir. "L'an dernier, lors des deux dernières séances d'essais, on n'a pas eu beaucoup de nouvelles pièces, mais cet hiver Yamaha a travaillé et, cette année, dès Sepang on a eu quelque chose de bien", retient Rossi.

Lire aussi :

Ces bons débuts avec la version 2019 de la M1 appellent désormais à être confirmés lorsque la compétition reprendra ses droits et les efforts à être maintenus pour que l'impact au championnat soit réel. "Réduire ce retard [pris ces deux dernières années], ça ne se fait pas en trois mois. Il faut continuer à travailler aussi fort pendant un an et ensuite on verra", prévient-il. "Il faut être plus solide que l'an dernier et plus compétitif. On a trop souffert en particulier lors de la seconde partie de la saison, donc j'espère qu'on pourra travailler mieux durant la saison pour améliorer la moto."

"Nous devons bien travailler durant la saison", martèle Valentino Rossi auprès de la chaîne anglaise BT. "Yamaha doit continuer durant la saison, car ces dernières années on n'a pas trop mal débuté mais durant la saison les autres équipes d'usine nous ont dépassé. C'est la clé. Nous avons besoin de travailler dur durant toute la saison."

Avec Willy Zinck

Article suivant
Bagnaia, le rookie de Ducati : "Je suis entre de bonnes mains"

Article précédent

Bagnaia, le rookie de Ducati : "Je suis entre de bonnes mains"

Article suivant

Pour Espargaró, KTM peut "voir grand"

Pour Espargaró, KTM peut "voir grand"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Be first to get
breaking news