Rossi : "On ne sait pas comment mais Zarco est plus rapide que nous !"

partages
commentaires
Rossi :
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
19 mai 2018 à 15:01

Déception dans le clan factory pour Yamaha, et en particulier pour Valentino Rossi, qui ne prendra le départ du GP de France 2018 qu'en neuvième position.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Le poleman Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

La neuvième position sur la grille de départ n’est certainement pas ce qu’attendait Valentino Rossi pour se lancer à l’assaut du Grand Prix de France, dimanche. Au terme des qualifications, le Docteur n’est que le troisième pilote Yamaha, battu par le poleman Johann Zarco (de 0"715) et son équipier de l’équipe d’usine Maverick Viñales, huitième sur la grille.

L’Italien, qui s'était montré assez satisfait du début de week-end en dépit du fait que les caractéristiques du circuit Bugatti ne favorisent pas sa machine, assume une partie de la responsabilité de la performance décevante du jour, admettant qu’il aurait dû être en mesure de boucler un tour plus rapide d’une paire de dixièmes, ce qui ne l’aurait cependant qu’approché de la sixième position détenue par Jack Miller.

"C’est sûr qu’aujourd’hui, j’attendais un peu plus des qualifications, car hier et ce matin j’’étais assez solide", reflète le #46. "Mais dans le tour avec le pneu tendre, je n’ai pas piloté au maximum et ai commis de petites erreurs. Je peux faire mieux : je pense que mon potentiel peut être 1’31’’6 ou 1’31’’7."

"Je peux aller deux dixièmes plus vite ; ce n’est pas une grande différence car les autres sont plus rapides", poursuit-il. "Nous avons essayé différentes choses mais malheureusement j’ai fait une erreur en EL4 et ai chuté. Mais après, mon rythme n’est pas si mauvais. Il n’est pas spécial, mais il n’est pas si mauvais que ça. Le problème est qu’on a quatre, cinq, six pilotes avec un rythme très similaire, et ce sera difficile."

Un important nombre de chutes a déjà animé les différentes séances de la journée, la plus inquiétante d’entre elles ayant été celle de Cal Crutchlow, lourdement retombé sur le côté d’un spectaculaire highside en qualifications. Rossi sait que la course peut devenir une épreuve à élimination si le rythme n’est pas là pour espérer jouer le podium. Avant cela, il faudra attraper le bon wagon.

 

"Il est certain que partir depuis la troisième ligne est toujours difficile et le départ ainsi que les premiers tours seront très, très importants. Par la suite, on verra mon rythme de course", explique prudemment le pilote Yamaha, qui sera peut-être simple spectateur de la marche en avant de Johann Zarco sur la moto privée du team Tech3.

"Il a été rapide aujourd’hui, tout comme sur les autres épreuves. Il pilote très bien et est très rapide aussi en rythme de course. On ne sait pas exactement comment mais on sait qu’il est plus rapide que nous !"

Valentino Rossi aborde la cinquième épreuve de la saison depuis la sixième place du championnat pilotes. Son bilan de 40 points le positionne actuellement à 30 unités du leader Marc Márquez, qualifié second ce samedi.

Article suivant
Bartholemy démis de ses fonctions de directeur d'équipe

Article précédent

Bartholemy démis de ses fonctions de directeur d'équipe

Article suivant

Márquez entre ressenti des progrès Honda et crainte de Ducati

Márquez entre ressenti des progrès Honda et crainte de Ducati
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de France
Catégorie Qualifications
Lieu Le Mans Circuit Bugatti
Pilotes Valentino Rossi Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Guillaume Navarro
Type d'article Réactions