Rotation des circuits espagnols : Jerez première victime ?

Le GP d'Espagne se tiendra à Jerez lors des deux prochaines saisons mais le circuit pourrait être absent du calendrier 2024, le MotoGP souhaitant mettre en place l'alternance entre pistes espagnoles.

Rotation des circuits espagnols : Jerez première victime ?

Quatre circuits espagnols figurent au calendrier du MotoGP et le championnat souhaitait mettre en place une rotation entre ces pistes à partir de la saison prochaine, projet repoussé d'un an en raison de la pandémie. Les rendez-vous de Jerez, de Barcelone, en Aragón et de Valence sont donc toujours tous présents au calendrier 2022 provisoire récemment publié par la Dorna.

Carmelo Ezpeleta, promoteur de la catégorie, était à Séville mardi pour rencontrer Juan Marín, vice-président de la Junte d'Andalousie et conseiller au tourisme dans la communauté autonome, afin de signer le contrat du GP d'Espagne pour les éditions 2022 et 2023. Marín a par la suite prévenu que le tracé pourrait être absent du calendrier 2024.

"Il y a une énorme concurrence venant d'autres circuits", a expliqué le dirigeant politique au Diario de Jerez. "Nous avons dû nous adapter aux circonstances et nous avons assuré les courses 2022 et 2023, et il y a une possibilité pour 2024. Si ce n'est pas le cas, ça passera à 2025."

La politique d'alternance souhaitée par la Dorna pourrait donc être mise en œuvre en 2023, pour faire place à de nouveaux circuits. "Pour le moment, les demandes que nous avons faites à la Junte [d'Andalousie] pour une prolongation ont été satisfaites", a indiqué Ezpeleta, précisant néanmoins que le MotoGP a "de bonnes perspectives" et se trouve confronté à "une énorme demande" de pays n'ayant pas encore leur place au calendrier. Premiers à être servis, on sait que la Finlande et l'Indonésie vont faire leur arrivée l'an prochain et qu'un déplacement en Hongrie est prévu pour 2023.

Le circuit de Jerez accueille le Championnat du monde depuis 1987, chaque année sous le nom de GP d'Espagne, sauf en 1988 où la dénomination était GP du Portugal. La saison passée, le circuit européen le plus méridional a été le théâtre de deux manches dans un calendrier remanié en raison de la pandémie, la seconde portant le nom de GP d'Andalousie.

Une absence de Jerez au calendrier en 2023 mettrait fin à une présence de 37 saisons sans la moindre interruption. Les autres pistes ibériques risquent aussi de n'accueillir le MotoGP qu'une année sur deux après la renégociation de leurs contrats respectifs, même si Barcelone espère échapper à cette rotation.

Lire aussi :

partages
commentaires
Álex Rins liste des raisons de l'échec de Suzuki en 2021
Article précédent

Álex Rins liste des raisons de l'échec de Suzuki en 2021

Article suivant

Darryn Binder fera ses débuts sur la Yamaha de WithU RNF en 2022

Darryn Binder fera ses débuts sur la Yamaha de WithU RNF en 2022
Charger les commentaires