Le MotoGP confirme sa série documentaire sur Prime Video

Prime Video va bien diffuser un programme sur les coulisses de la catégorie reine de la moto, dans la même veine que Drive to Survive pour la F1.

Le MotoGP confirme sa série documentaire sur Prime Video

Le MotoGP aura bien droit à sa version de Drive to Survive. La série documentaire de Netflix sur la Formule 1 a permis de toucher un nouveau public et a contribué à l'augmentation de la popularité du championnat dans plusieurs pays, les États-Unis en tête. Le MotoGP a voulu un programme similaire et un accord a été confirmé avec Prime Video, la plateforme d'Amazon, et The Mediapro Studio, filiale du groupe resté célèbre en France pour sa brève diffusion de la Ligue 1. Comme Motorsport.com le révélait dès le mois de mars, les équipes étaient présentes sur les circuits cette année, pour produire huit épisodes d'une durée de 50 minutes.

La série, dont le nom n'a pas été révélé, sera dans un premier temps disponible en France, en Italie et en Espagne, à une date elle aussi inconnue, avant de s'étendre à 150 pays et territoires. La Dorna précise que les équipes en charge du documentaire ont eu un "accès sans précédent" aux coulisses du championnat et que tous ses acteurs majeurs y ont participé : "Des séances d'entraînements aux briefings des équipes, en passant par toutes les étapes intermédiaires, cette plongée dans l'aspect sportif et personnel mènera les téléspectateurs dans un voyage jusqu'au sommet de la compétition sur deux roues, offrant un regard unique sur le quotidien des équipes et des pilotes", précise le promoteur du championnat. Prime Video promet de son côté une "vision intime, inédite et exclusive des défis relevés par les pilotes et leurs équipes" au cours de la saison 2021.

"La collaboration étroite entre toutes les parties prenantes, Mediapro et Prime Video assurera au projet sa réussite", se réjouit déjà Manuel Arroyo, directeur commercial de la Dorna. "Tout au long de cette saison riche en émotions fortes, qui s’est achevée le week-end dernier à Valence, la collaboration entre Dorna et The Mediapro Studio ne s’est jamais démentie, dans le but de réunir les moments les plus marquants et les plus remarquables de chaque Grand Prix de la saison. Le soutien que nous ont accordé les six plus grands constructeurs, les équipes et les pilotes nous permettra de révéler des éléments jamais vus auparavant et de créer un programme dont la qualité et le contenu n’avaient jamais été atteints par un documentaire sur le MotoGP auparavant."

En Formule 1, les astuces scénaristiques de Drive to Survive ont fait débat, pouvant d'un côté séduire un public qui n'est pas familier des sports mécaniques mais de l'autre déplaire aux puristes, Max Verstappen refusant même de prendre part au tournage cette année. Le programme du MotoGP devrait suivre la même direction selon Laura Fernández Espeso, directrive générale de Mediapro Studio, avec une place importante donnée au storytelling. "Nous pensons que [le programme] sera attirant non seulement pour les passionnés de moto, mais aussi pour tous les téléspectateurs intéressés par une bonne histoire, dans ce cas le triomphe et le sacrifice sur les plans sportif et personnel, que nous pouvons montrer grâce à l'accès unique que, pour la première fois, les protagonistes du championnat ont donné à nos équipes de production", a-t-elle déclaré.

Lire aussi :

partages
commentaires
Mike Leitner quitte son poste chez KTM
Article précédent

Mike Leitner quitte son poste chez KTM

Article suivant

Viñales pas encore totalement à l'aise sur l'Aprilia

Viñales pas encore totalement à l'aise sur l'Aprilia
Charger les commentaires