Buriram, "meilleure course de la saison" pour Siméon

partages
commentaires
Buriram,
Par : Michaël Duforest
9 oct. 2018 à 14:15

En Thaïlande, le rookie belge Xavier Siméon a connu un week-end positif, avec une course qu'il qualifie de meilleure de sa saison.

Xavier Simeon, Avintia Racing
Xavier Simeon, Avintia Racing
Xavier Simeon, Avintia Racing
Alvaro Bautista, Angel Nieto Team, Cal Crutchlow, Team LCR Honda, Xavier Simeon, Avintia Racing
Xavier Simeon, Avintia Racing
Xavier Simeon, Avintia Racing
Xavier Simeon, Avintia Racing
Xavier Simeon, Avintia Racing

Le Belge a connu de bonnes sensations dès les premières séances d'essais libres du vendredi, malgré une chute l'après-midi, sur les débris de l'accident de Jorge Lorenzo. 23e après cette première prise de contact avec le circuit de Buriram, le pilote Avintia allait fortement améliorer son chrono le lendemain, pour se positionner au 20e rang de la grille le dimanche.

"C'était une journée extrêmement positive", expliquait-il après les qualifications. "Nous avons fait un grand changement sur la moto, qui m'a permis de faire un bon pas en avant pour la première fois. Je ne m'y attendais pas, et c'était super de pouvoir autant améliorer mes chronos", indique Siméon, qui a gagné 1"3 entre le vendredi et le samedi.

Lire aussi :

Pour sa troisième course sur la Ducati GP17, Tito Rabat étant toujours convalescent après sa chute de Silverstone, le Belge s'est satisfait du rythme affiché, qui lui permettait de se rapprocher des pilotes le devançant.

"Nous sommes sur les talons des pilotes devant nous, ce qui me rend très heureux. Si on compare ça au test [organisé en février], on améliore de quatre dixièmes de seconde alors que les conditions étaient différentes, la piste beaucoup moins rapide [ce week-end] qu'en test. L'équipe m'a donné une moto compétitive et j'ai pris du plaisir à piloter, même s'il est clair que ce n'est pas assez et que nous devons encore faire plus."

En course, le natif d'Etterbeek n'a pu gagner qu'une place, et boucler le Grand Prix au 19e rang, deux secondes devant son équipier Jordi Torres. Mais les bonnes sensations entrevues la veille étaient toujours au rendez-vous, Siméon s'étant vu limité par une usure excessive de son pneu arrière hard.

Lire aussi :

"Je dois admettre que je n'ai pas pris un bon départ, et je n'ai pas pu attaquer les premiers virages comme je l'aurais voulu. Mais à part ça, le rythme de course n'était pas mauvais. J'ai essayé de garder un rythme constant et rapide, mais l'usure du côté gauche du pneu arrière était plus importante que prévu et c'était difficile de gérer le grip jusqu'au bout."

"Nous ne pouvions pas nous battre pour les points, car en partant de derrière ça rend toujours la tâche difficile. Mais globalement le week-end était positif et je pense que ça a été ma meilleure course de la saison", a terminé Xavier Siméon.

Prochain article MotoGP
GP de Thaïlande : le point sur les duels entre coéquipiers

Article précédent

GP de Thaïlande : le point sur les duels entre coéquipiers

Article suivant

Yamaha à deux doigts du désastre dans le dernier virage

Yamaha à deux doigts du désastre dans le dernier virage
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Thaïlande
Pilotes Xavier Siméon
Équipes Avintia Racing
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Réactions