Six marques dans le top 6, un record qui ravit les pilotes

Fabio Quartararo, Aleix Espargaró et Álex Rins se réjouissent du record de Silverstone, où les six premiers à l'arrivée pilotaient tous une moto différente.

Six marques dans le top 6, un record qui ravit les pilotes

Le Grand Prix de Grande-Bretagne restera dans l'histoire. Les six premiers à l'arrivée roulaient tous pour un constructeur différent, du jamais vu dans l'ère MotoGP et une première dans la catégorie reine depuis le GP de Yougoslavie 1972, où MV Agusta, Yamaha, Koenig, Suzuki, Husqvarna et Kawasaki avaient tous placé un pilote dans le top 6.

Silverstone a illustré le resserrement des performances constaté entre Yamaha, Suzuki, Aprilia, Ducati, Honda et KTM depuis la saison passée, et cette course n'était pas un cas totalement isolé puisque deux manches plus tôt, au GP d'Autriche, cinq constructeurs étaient représentés aux cinq premières places, ce qui n'était arrivé que deux fois auparavant depuis la création du MotoGP, à Barcelone en 2007 puis à Brno l'année suivante.

Même s'il bénéficie d'une solide avance au championnat, Fabio Quartararo se réjouit de voir des Grands Prix plus ouverts que par le passé : "C'est sympa", estime le Français. "Quand je regardais les courses il n'y a pas si longtemps, il y a six ou sept ans, c'était juste Honda et Yamaha. Maintenant, c'est bien de voir beaucoup de constructeurs. J'ai un souvenir de 2019, quand on était à Brno et je crois que le top 6 se tenait en trois dixièmes, sur un long circuit. C'est bien et je trouve ça intéressant pour l'avenir. Je trouve ça fun."

Lire aussi :

Le top 6 inédit du GP de Grande-Bretagne n'avait pas été possible sans les progrès d'Aprilia, revenu au contact des autres marques cette saison. Troisième à l'arrivée, Aleix Espargaró a offert à la marque son premier podium depuis la création du MotoGP et il se réjouit aussi de la compétitivité du plateau actuel : "Pour moi c'est incroyable, c'est fantastique", s'enthousiasme le Catalan. "Sincèrement c'est fou. Le niveau des pilotes en MotoGP maintenant est le plus haut que j'aie jamais vu et c'est incroyable combien de pilotes rapides nous avons sur la grille."

"Mais ce n'est pas seulement un championnat de pilotes : c'est aussi un championnat de constructeurs et je sais à quel point c'est important pour les constructeurs quand ils ont des nouvelles choses à développer. Dans le passé, comme l'a dit Fabio, si vous vouliez gagner, il fallait être avec Yamaha ou avec Honda. Toutes les motos ne sont pas les mêmes, mais elles sont toutes compétitives et on peut faire du bon boulot avec les six constructeurs et c'est incroyable… C'est fou !"

Sept pilotes roulant pour quatre marques différentes ont gagné des courses cette année, mais les vainqueurs étaient encore plus nombreux en 2020. Neuf pilotes différents sont montés sur la première marche du podium, en seulement 14 départs. "L'an dernier, on a fait une photo à Portimão avec les différents vainqueurs [de la saison], et il y avait beaucoup de pilotes, avec des motos différentes", se souvient Álex Rins. "Je pense que ça signifie que tout est très serré. Il faut être au rendez-vous et faire une petite différence. C'est incroyable de voir le niveau de compétitivité en piste."

Lire aussi :

Avec Guillaume Navarro

United Kingdom GP de Grande-Bretagne - Top 6

P. Pilotes Moto Tours Temps Ecart Intervalle
1 France Fabio Quartararo
Yamaha 20 40'20.579
2 Spain Alejandro Álex Rins Navarro
Suzuki 20 40'23.242 2.663 2.663
3 Spain Aleix Espargaró Villà
Aprilia 20 40'24.684 4.105 1.442
4 Australia Jack Peter Miller
Ducati 20 40'24.833 4.254 0.149
5 Spain Pol Espargaró Villà
Honda 20 40'29.041 8.462 4.208
6 South Africa Brad Binder
KTM 20 40'32.768 12.189 3.727

partages
commentaires

Related video

Miguel Oliveira souffrait d'un manque de traction à Silverstone

Article précédent

Miguel Oliveira souffrait d'un manque de traction à Silverstone

Article suivant

Rossi heureux que Dovizioso soit son dernier coéquipier

Rossi heureux que Dovizioso soit son dernier coéquipier
Charger les commentaires