MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Smith en appelle à la patience d'Espargaró avec Aprilia

partages
commentaires
Smith en appelle à la patience d'Espargaró avec Aprilia
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
2 oct. 2019 à 15:30

Le pilote d'essais Aprilia espère qu'Espargaró pourra se montrer patient avec son équipe, bien qu'il n'ait pas caché une frustration toujours plus forte dans l'attente d'évolutions.

Aleix Espargaró s'est montré de plus en plus découragé au fil de la saison, s'interrogeant de manière répétée sur la progression de la RS-GP et sur la décision d'Aprilia de réaliser des changements radicaux pour 2020. Il est apparu particulièrement déçu lors du test collectif de Misano, où il s'est plaint de n'avoir "rien de nouveau" à essayer, et même après son solide Grand Prix d'Aragón il gardait les pieds sur terre et n'estimait pas qu'une réelle progression ait été observée.

Bradley Smith, pilote d'essais de la marque, concède que le développement a ralenti en milieu de saison, mais croit toutefois que les difficultés actuelles seront dépassées sur le long terme. Il en appelle à la patience du pilote espagnol, soulignant qu'il pourra tirer des bénéfices du travail de fond réalisé actuellement lorsqu'il courra l'an prochain au guidon d'une machine évoluée.

"Aprilia a compris que nous avions besoin d'un plus grand chamboulement pour 2020 et pas juste de peaufinage, et cela signifie que, étant donné que nous sommes une petite entreprise, nous avons besoin d'un peu plus de temps que les autres", explique l'Anglais à Motorsport.com. "En tant qu'entreprise, nous avons décidé de concentrer tous nos efforts sur 2020, ce qui signifie que les choses ne sont pas arrivées aussi tôt que cela était attendu et que les mises à jour 2019 ne sont pas arrivées comme espéré."

Lire aussi :

"Je peux comprendre la frustration du pilote, parce que quand on est dans un championnat qui constamment évolue et connaît des avancées, et que nos adversaires apportent des choses en août, voire même en juillet, on finit par être derrière. Mais j'espère que tous les efforts d'Aprilia vont payer. Nous aurons la moto aussi tôt que possible en novembre ou décembre, probablement lors d'un test privé. Si Aleix peut tenir bon encore deux mois, j'espère qu'il pourra changer de ton et qu'il sera content de ce qu'Aprilia mettra sur la table."

Bradley Smith, Aprilia Racing Team Gresini

Prendre du recul et attendre 2020

Bradley Smith assure par ailleurs qu'il ne prend pas personnellement le mécontentement qu'affiche publiquement Aleix Espargaró, son nouveau rôle de pilote d'essais lui ayant appris à voir les choses différemment. "En tant que pilote, je comprends à 100%. C'est très dur d'être en piste, de se donner à 100% et de se retrouver de plus en plus bas, puis de voir des mises à jour arriver sur les autres motos et de les voir vous passer devant. C'est très frustrant et énervant", concède-t-il.

Lire aussi :

"Étant donné que je parle désormais à toutes les personnes impliquées, j'ai l'opportunité de parler à Massimo Rivola, à Romano Albesiano, aux ingénieurs, et je vois une situation plus globale et je comprends mieux le travail réalisé en coulisses à l'usine", poursuit Smith. "Je sais avec quel sérieux tout le monde prend la question, mais les choses ne se passent pas comme ça. Je suis certain que Yamaha et Honda commencent dès février ou mars pour s'assurer que la moto [de l'année suivante] soit prête pour juillet. Nous n'avons pas ce luxe pour le moment. Nous essayons d'apporter des choses de plus en plus tôt."

"Aleix sait qu'il a un contrat de deux ans, il sera encore là en 2020. C'est peut-être difficile à avaler pour le moment, mais si nous fournissons une bonne moto, il fera une bonne année l'année prochaine. Ça n'est peut-être une consolation, mais il s'agit de voir la situation d'ensemble", conclut Bradley Smith.

Article suivant
Thaïlande : Michelin a changé son allocation par rapport à 2018

Article précédent

Thaïlande : Michelin a changé son allocation par rapport à 2018

Article suivant

GP de Thaïlande : les records à battre

GP de Thaïlande : les records à battre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Aleix Espargaró Villà , Bradley Smith
Auteur Valentin Khorounzhiy