Officiel - Smith pilote d'essais Aprilia en 2019

partages
commentaires
Officiel - Smith pilote d'essais Aprilia en 2019
Par : Willy Zinck
7 sept. 2018 à 07:33

Remplacé par Johann Zarco l'an prochain chez KTM, l'Anglais a trouvé un point de chute en MotoGP avec le poste de pilote essayeur pour le compte de la marque de Noale.

Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing

Comme nous vous l'indiquions à la fin du mois dernier, Bradley Smith va donc prendre la direction d'Aprilia l'an prochain pour endosser le rôle de pilote essayeur du constructeur italien.

L'Anglais, qui devra quitter KTM à l'issue de la présente saison suite au recrutement de Johann Zarco par la marque autrichienne, a dans un premier temps visé ce poste au sein des troupes de Matthigofen, avant de devoir se raviser.

Non pas que Smith n'a pas l'expérience pour assumer un tel poste, mais en raison d'un ajustement de la politique de KTM vis-à-vis de ses pilotes d'essais, échaudé que le constructeur a été après l'accident de Mika Kallio survenu lors du Grand Prix d'Allemagne.

Volonté de courir en 2019

Dès lors, deux pistes valables s'offraient au Britannique, à savoir Yamaha et Aprilia, deux constructeurs à la recherche d'un pilote essayeur. Mais la volonté de Smith de participer à cinq wild-cards l'an prochain le prédestinait davantage à rejoindre la marque de Noale, qui ne subit pas en la matière d'un plafond grâce aux concessions réglementaires qui lui sont faites.

L'Anglais n'avait pas fait mystère hier lors de son point presse que la présence des dirigeants d'Aprilia sur le Grand Prix de Saint-Marin serait une opportunité à saisir pour officialiser son recrutement. "C'est un Grand Prix italien, donc espérons que quelque chose puisse être finalisé, de sorte que nous puissions faire une annonce dans les prochains jours", déclarait-il ainsi.

Lire aussi :

Finalement, le numéro 38 n'aura eu à attendre que quelques heures pour que l'annonce soit rendue officielle. Nul doute que son expérience en MotoGP sera précieuse pour la structure italienne, qui connaît cette année un exercice difficile, marqué par un moteur accusant des lacunes en termes de puissance, mais aussi des problèmes mécaniques à répétition, et plus globalement une pesanteur du développement de la RS-GP.

Présent dans la catégorie reine depuis 2013, Smith a en effet participé à quatre campagnes avec Tech3, avant de rejoindre le projet KTM l'an dernier avec Pol Espargaró. Sa meilleure saison reste celle de 2015, lorsqu'il avait terminé à la sixième place du championnat et obtenu sa meilleure performance dans la discipline, avec une deuxième place à Misano.

Pour Smith, tirer un trait sur un poste de titulaire en 2019 ne représente cependant en aucun cas un pas en arrière, lui qui devrait donc pouvoir prendre part à plusieurs courses l'an prochain et faire profiter de son expérience l'équipe italienne.

"Au final, je pense que j'ai beaucoup à offrir, et dans le même temps je n'étais pas fini [pour le MotoGP]", a-t-il ainsi expliqué hier. "Et quand vous n'êtes pas fini, la motivation est élevée pour faire votre retour à temps plein dans le paddock en 2020. Ce n'est sans doute pas une mauvaise chose [de rejoindre Aprilia en tant que pilote d'essais], et le fait d'avoir des wild-cards de disponibles, c'est toujours quelque chose de bien pour le pilote, et je pense que c'est stimulant pour le projet car cela incite tout le monde à aller de l'avant."

Pour le patron d'Aprilia Racing, Romano Albesiano, la présence de Bradley Smith l'an prochain dans les rangs d'Aprilia sera à n'en pas douter un atout pour aider la RS-GP à franchir un cap supplémentaire. "Bradley nous a montré une attitude et une motivation parfaites pour faire ce travail", a-t-il ainsi déclaré au micro du site officiel MotoGP.com. "C'est un très bon pilote, et un très bon testeur, mais également une bonne personne. Donc c'était une très bonne opportunité pour nous, et nous l'avons saisie."

Le responsable italien a par ailleurs confirmé que plusieurs wild-cards étaient à l'étude pour le Britannique : "Nous prévoyons de faire un nombre raisonnable de wild-cards, pour garder le pilote et sa motivation au bon niveau. Nous sommes en train de voir cela."

Prochain article MotoGP
Rossi de retour à Misano, "une course particulière" sur ses terres

Previous article

Rossi de retour à Misano, "une course particulière" sur ses terres

Next article

Les pilotes MotoGP s'étonnent et s'inquiètent de la pige de Ponsson

Les pilotes MotoGP s'étonnent et s'inquiètent de la pige de Ponsson
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Bradley Smith
Équipes Red Bull KTM Factory Racing , Gresini Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Actualités