Résumé de course
MotoGP GP de Catalogne

Sprint - Espargaró vainqueur, Bagnaia à terre dans le dernier tour !

Aleix Espargaró a remporté la course sprint au GP de Catalogne, aidé par plusieurs chutes devant lui, dont celle de Pecco Bagnaia dans le dernier tour. Il a devancé Marc Márquez, une nouvelle fois auteur d'une spectaculaire remontée, et Pedro Acosta.

Pecco Bagnaia était à quelques virages de s'offrir son premier succès en course sprint depuis le GP d'Autriche en août 2023, avant de chuter dans le dernier tour à Barcelone. Raúl Fernández et Brad Binder étant également tombés alors qu'ils menaient, la victoire est revenue à Aleix Espargaró, qui a annoncé sa retraite il y a deux jours.

Espargaró était en pole à domicile devant Bagnaia et l'inattendu Fernández, venu confirmer le bon niveau de l'Aprilia même s'il ne dispose que du modèle 2023. Les principaux rivaux de Bagnaia dans la course au titre étaient en retrait sur la grille avec Jorge Martín septième après une chute en Q2, Enea Bastianini 11e et Marc Márquez seulement 14e, après une deuxième élimination consécutive en Q2. Les Français étaient encore plus loin : Fabio Quartararo s'élançait de la 17e place, devant Johann Zarco.

Pour cette course de 12 tours, les choix de pneus ont été les mêmes pour tous, avec le medium à l'avant et le tendre à l'arrière.  Espargaró a perdu plusieurs positions au départ et Bagnaia a fait le holeshot devant Acosta, Fernández et Brad Binder. Espargaró s'est retrouvé cinquième devant Martín, Bastianini et Marc Márquez, auteur d'un bon envol depuis la cinquième ligne, malgré un contact avec Miller qui a arraché l'un de ses ailerons. L'Australien et Oliveira complétaient un top 10 dont les Français étaient loin, avec Quartararo 14e et Zarco 16e. Viñales était de son côté 11e.

Dès le deuxième tour, Acosta s'est emparé de la tête, mais Bagnaia a repris l'avantage quelques virages plus loin. Acosta a tenté le même dépassement un tour plus tard, pour de bon cette fois, et dans la foulée, Fernández et Binder ont aussi pris l'avantage sur le pilote Ducati. Au virage 5, Fernández a attaqué Acosta, avec une manœuvre agressive. Fernández a pu garder la tête devant Binder et le pilote Tech3, qui a repris la deuxième place dans la troisième boucle.

 

En tête, Fernández s'est échappé et comptait huit dixièmes d'avance après le premier quart de l'épreuve. Un rythme peut-être trop élevé pour le pilote Trackhouse, à terre au virage 10 juste avant le cap de la mi-course.

 

Acosta a récupéré la tête mais pour peu de temps puisque Binder l'a doublé au premier virage. Une petite erreur du rookie a également permis à Bagnaia de le dépasser. Acosta est repassé devant mais Bagnaia a encore trouvé l'ouverture.

Comme Fernández avant lui, Binder est tombé alors qu'il menait, au virage 5 le concernant. Cette erreur a bénéficié à Bagnaia, Acosta et Espargaró, désormais suivi par Márquez, qui s'était défait de Bastianini puis Martín. Discret jusque-là, Espargaró a doublé Acosta mais il avait près d'une demi-seconde à combler sur Bagnaia.

 

Bagnaia tombe à son tour

Les positions de tête n'ont changé à nouveau que dans le dernier tour, quand Márquez a attaqué Acosta au premier virage. Bagnaia avait course gagnée... mais il est tombé à son tour au virage 5, laissant la victoire à Espargaró ! Comme l'an passé, le pilote Aprilia s'est donc imposé sur ses terres.

VIDÉO - La chute de Pecco Bagnaia avant la victoire d'Aleix Espargaró

Márquez s'est offert la deuxième place après un départ en cinquième ligne, exactement comme au Mans il y a deux semaines. Acosta a finalement obtenu la troisième médaille, le jour de ses 20 ans.

Martín a pris la quatrième place devant Bastianini, Fabio Di Giannantonio, Miller, Viñales et Marco Bezzecchi, auteur d'une belle remontée. Quartararo a complété le top 10 mais n'a pas pris de point. Franco Morbidelli a quant à lui terminé à la 11e place, après avoir pourtant reçu un long-lap pour une manœuvre jugée dangereuse, quand il a contraint Álex Márquez à passer hors de la piste au virage 4.

Lire aussi :

Zarco occupait la 16e position avant de tomber pour la troisième fois de la journée, après des erreurs en EL2 puis en Q1. Le Français a glissé et Álex Márquez n'a pas pu l'éviter, ce qui a entraîné la chute de la Honda. Miguel Oliveira est également tombé durant la course alors qu'il occupait la septième position.

Spain GP de Catalogne MotoGP - Sprint

1
 - 
5
1
 - 
2
P. Pilotes # Moto Tours Temps Intervalle km/h Abandon Points
1 Spain A. Espargaró Villà Aprilia Racing Team Gresini 41 Aprilia 12

20'01.478

167.4 12
2 Spain M. Márquez Alentà Gresini Racing 93 Ducati 12

+0.892

20'02.370

0.892 167.3 9
3 Spain P. Acosta Red Bull KTM Tech3 31 KTM 12

+1.169

20'02.647

0.277 167.2 7
4 Spain J. Martín Pramac Racing 89 Ducati 12

+2.147

20'03.625

0.978 167.1 6
5 Italy E. Bastianini Ducati Corse 23 Ducati 12

+2.980

20'04.458

0.833 167.0 5
6 Italy F. Di Giannantonio Team VR46 49 Ducati 12

+4.623

20'06.101

1.643 166.8 4
7 Australia J. Miller Red Bull KTM Factory Racing 43 KTM 12

+8.084

20'09.562

3.461 166.3 3
8 Spain M. Viñales Ruiz Aprilia Racing Team Gresini 12 Aprilia 12

+8.245

20'09.723

0.161 166.3 2
9 Italy M. Bezzecchi Team VR46 72 Ducati 12

+8.643

20'10.121

0.398 166.2 1
10 France F. Quartararo Yamaha Factory Racing 20 Yamaha 12

+9.241

20'10.719

0.598 166.1
11 Italy F. Morbidelli Pramac Racing 21 Ducati 12

+9.537

20'11.015

0.296 166.1
12 Spain A. Rins Navarro Yamaha Factory Racing 42 Yamaha 12

+13.045

20'14.523

3.508 165.6
13 Japan T. Nakagami Team LCR 30 Honda 12

+13.199

20'14.677

0.154 165.6
14 Spain Á. Márquez Gresini Racing 73 Ducati 12

+13.378

20'14.856

0.179 165.6
15 Spain J. Mir Mayrata Repsol Honda Team 36 Honda 12

+16.438

20'17.916

3.060 165.1
16 Italy L. Marini Repsol Honda Team 10 Honda 12

+18.000

20'19.478

1.562 164.9
17 Spain A. Fernández Red Bull KTM Tech3 37 KTM 12

+25.262

20'26.740

7.262 163.9
18 Germany S. Bradl HRC Test Team 6 Honda 12

+33.751

20'35.229

8.489 162.8
dnf Italy F. Bagnaia Ducati Corse 1 Ducati 11

+1 Lap

18'20.068

1 Lap 167.6 Accident
dnf Portugal M. Falcão de Oliveira Trackhouse Racing Team 88 Aprilia 9

+3 Laps

15'04.033

2 Laps 166.9 Accident
dnf France J. Zarco Team LCR 5 Honda 7

+5 Laps

11'51.230

2 Laps 165.0 Accident
dnf South Africa B. Binder Red Bull KTM Factory Racing 33 KTM 6

+6 Laps

10'01.177

1 Lap 167.3 Accident
dnf Spain R. Fernández Trackhouse Racing Team 25 Aprilia 4

+8 Laps

6'41.120

2 Laps 167.1 Accident

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Espargaró, pilote d'essais "quel que soit le constructeur" en 2025 ?
Article suivant Championnat - Nouvelle claque pour Bagnaia, Martín se maintient

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse