La stabilité, objectif du SIC Yamaha Petronas pour sa 1re année

partages
commentaires
La stabilité, objectif du SIC Yamaha Petronas pour sa 1re année
Par : Willy Zinck
8 nov. 2018 à 16:50

La future équipe commence à prendre forme et les différents parties du projet ont eu l'occasion de s'exprimer lors du Grand Prix de Malaisie.

Il reste à présent moins de deux semaines avant que le MotoGP ne passe en mode 2019, avec la tenue des premiers essais officiels à Valence, les 20 et 21 novembre prochains.

Ce sera l'occasion en Espagne de découvrir la nouvelle équipe du SIC Yamaha Petronas, qui alignera Franco Morbidelli et le Français Fabio Quartararo. Ce ne sera pas une tâche facile pour la structure soutenue notamment par le SIC (Sepang International Circuit), qui débutera pour ainsi dire de zéro et devra donc compter sur deux pilotes relativement inexpérimentés dans la catégorie reine. 

Lire aussi:

"Notre partenariat doit être sur le long terme, et nous sommes très optimistes sur le fait qu'il durera plus de trois ans et s'ancrera dans le futur", a souligné Lin Jarvis, le directeur exécutif de Yamaha Racing. "Nous allons faire notre maximum pour aider l'équipe, car dans la phase initiale ils vont en avoir besoin. C'est beaucoup demander que de débuter en MotoGP à partir d'une feuille blanche. Je pense que c'est également très bien que de voir une nouvelle équipe venir en MotoGP, tout comme le fait de voir Petronas s'impliquer comme un sponsor en titre."

Assurer de bonnes bases au projet

Le Grand Prix de Malaisie, qui s'est tenu le week-end dernier, a par ailleurs été l'occasion pour les différentes parties prenantes au projet de rappeler leurs intentions pour la première saison de l'équipe.

L'important sera donc de créer des bases solides : "Je pense que lors de la première année, nous devons assurer la stabilité [de notre structure], et faire en sorte que tout fonctionne bien", a ainsi expliqué Razlan Razali, le président du SIC. "Si nous débutons avec Fabio Quartararo, c'est dans l'espoir qu'il devienne le Rookie de l'année. En ce qui concerne Franco Morbidelli, il peut être le meilleur pilote indépendant pour l'an prochain." 

Lire aussi:

Reste que l'association de deux jeunes talents tels que Morbidelli et Quartararo, ainsi que le soutien d'acteurs importants comme Yamaha et Petronas, est de nature à accroître encore un peu plus l'intérêt porté par le public asiatique envers la compétition moto.

"Le Sepang International Circuit a totalement changé la situation de la moto en Asie", souligne ainsi Carmelo Ezpeleta, le patron de la Dorna. "Maintenant il y a aussi un Grand Prix en Thaïlande, et il y a un projet d'avoir plusieurs autres Grands Prix ici. Le fait d'avoir cette équipe ensemble avec Yamaha et Petronas. C'est une collaboration importante pour tout le monde du MotoGP et la Malaisie." 

 
Article suivant
Contrôles électroniques et homologation des casques plus stricts

Article précédent

Contrôles électroniques et homologation des casques plus stricts

Article suivant

Le frein moteur, clé de la progression pour Yamaha selon Viñales

Le frein moteur, clé de la progression pour Yamaha selon Viñales
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Franco Morbidelli , Fabio Quartararo
Auteur Willy Zinck
Type d'article Actualités