Stats - Miller et les Français ont remis ça !

Pour la deuxième fois de cette saison tout juste entamée, Jack Miller s'est imposé et deux pilotes français sont montés sur le podium au Grand Prix de France MotoGP.

Stats - Miller et les Français ont remis ça !

>> Jack Miller est devenu le 11e pilote à s'imposer au Grand Prix de France, depuis l'introduction de la catégorie MotoGP.

>> Le pilote Ducati s'est imposé pour la deuxième fois de suite, après avoir retrouvé le chemin de la victoire au Grand Prix d'Espagne, cinq ans après son premier succès MotoGP. Il est, logiquement, le premier Australien à ainsi gagner deux courses de suite depuis Casey Stoner en 2012.

>> Après avoir mené ses premiers tours de l'année à Jerez, Miller a cette fois bouclé 18 tours en leader. On a également retrouvé Marc Márquez en tête d'un Grand Prix pour la première fois depuis la première manche de la saison dernière, où il s'est blessé.

>> S'ils ont donc touché du doigt la victoire, Márquez et Honda l'ont encore vue s'échapper. Pour la marque à l'aile dorée, il s'agit de la plus longue série de courses (19) sans victoire depuis le début du programme du HRC, en 1982.

Lire aussi :

>> Jack Miller était accompagné sur le podium par Johann Zarco et Fabio Quartararo. Après avoir signé au Grand Prix de Doha le premier double podium français en Grand Prix depuis 2009 et le premier en catégorie reine depuis 1954, les deux représentants tricolores du championnat ont donc remis ça !

>> Avant cette édition, le drapeau français s'était hissé au-dessus du podium à l'issue de trois courses de la catégorie reine au Mans : pour la deuxième place de Zarco en 2017, mais aussi celle de Raymond Roche en 1985 et la troisième place de Christian Sarron en 1987.

 

>> Miller et Zarco ont offert à Ducati un nouveau doublé, le deuxième de suite après celui de Jerez (Miller-Bagnaia). Précédemment, le constructeur italien n'en avait plus obtenu depuis 2018.

>> Fabio Quartararo est repassé en tête du championnat, cela fait un cinquième changement de leader pour la catégorie en cinq manches !

>> Après cette cinquième manche de la saison, les trois pilotes qui forment le trio de tête du championnat comptent chacun trois podiums : deux victoires et une troisième place pour Quartararo ; deux deuxièmes places et une troisième pour Bagnaia ; trois deuxièmes places pour Zarco. Déjà, ils ne sont plus que trois à n'avoir jamais manqué les points (Quartararo, Bagnaia et Viñales) et cinq à avoir vu l'arrivée de toutes les courses (Morbidelli et Marini ont fini deux fois hors des points).

>> En pole position pour la 13e fois, Fabio Quartararo a égalé le nombre de réalisations de Sete Gibernau et Loris Capirossi dans la catégorie reine. Depuis ses départs de la pole position, il est monté huit fois sur le podium, dont trois sur la plus haute marche.

>> Depuis les premiers enregistrements officiels des pole positions, c'est la quatrième fois seulement qu'un Français se qualifiait sur le premier emplacement de la grille de départ au Mans, dans la catégorie reine. Et l'on mesure encore un peu plus la place prise par le duo Quartararo-Zarco dans le renouveau actuel de la moto française, puisqu'à eux deux ils y sont parvenus trois fois en quatre ans ; la réalisation précédente était celle de Christian Sarron en 1987.

>> Maverick Viñales s'est quant à lui placé deuxième sur la grille de départ, complétant le premier doublé de l'équipe officielle Yamaha en qualifications depuis le Grand Prix d'Italie 2017.

Lire aussi :

>> Le team LCR a décroché sur ce Grand Prix son meilleur résultat global depuis le début de la saison, avec les performances cumulées d'Álex Márquez, sixième, et de Takaaki Nakagami, septième. Il en va de même pour le team Tech3, qui a également obtenu sa meilleure place de la saison avec le top 5 de Danilo Petrucci, s'ajoutant à la neuvième position d'Iker Lecuona. L'Espagnol a égalé son meilleur résultat en MotoGP.

>> En marquant cinq points, Valentino Rossi a obtenu au Mans son meilleur résultat depuis… le Grand Prix de Saint-Marin, en septembre dernier. Qualifié neuvième, il avait décroché son deuxième meilleur résultat en qualifications depuis le précédent Grand Prix de France.

>> Comme précédemment à Losail et Jerez en ce début de championnat, le record de la vitesse de pointe de la piste a été battu. C'est Álex Márquez qui s'est adjugé la nouvelle référence, au guidon de la Honda du team LCR. Avec une nouvelle pointe à 323,7 km/h, le record précédent est battu de 4,1 km/h. Les autres records de vitesse n'ont pas été battu au Mans.

partages
commentaires

Related video

Bagnaia fier d'une remontée qui le place à 1 point de Quartararo
Article précédent

Bagnaia fier d'une remontée qui le place à 1 point de Quartararo

Article suivant

Fabio Quartararo a "beaucoup appris" sous la pluie

Fabio Quartararo a "beaucoup appris" sous la pluie
Charger les commentaires