Stats - Jorge Martín, nouveau prince du MotoGP

Sixième départ et déjà une première victoire pour Jorge Martín, 23 ans, qui rejoint les grands noms du MotoGP dans les tablettes.

>> Encore un nouveau nom au palmarès du MotoGP ! Jorge Martín est devenu le 30e vainqueur de la catégorie depuis sa création en 2002, et le 115e dans la catégorie reine depuis le lancement du Championnat du monde en 1949.

>> Il est le premier nouveau vainqueur depuis le succès de Joan Mir, au GP d'Europe l'an dernier, et le premier rookie à y parvenir dès la saison de ses débuts depuis Brad Binder, l'été dernier à Brno. Depuis la création du MotoGP, seuls Dani Pedrosa (2006), Jorge Lorenzo (2008) et Marc Márquez (2013) ont eux aussi gagné lors de leur première saison. Le Madrilène est par ailleurs le premier à ouvrir son compteur avec une équipe satellite.

>> Martín est aussi le 12e Espagnol à gagner dans la catégorie reine. L'Espagne égale ainsi l'Australie, derrière l'Italie (23) et le Royaume-Uni (26).

>> Neuvième pilote à gagner en MotoGP avec Ducati, Martín est le premier à le faire au sein d'une équipe satellite du constructeur italien. Son succès entre tout bonnement dans l'Histoire de l'équipe Pramac, qui s'impose pour la première fois avec Ducati, son partenaire de longue date.

Jorge Martin, Pramac Racing

>> Ce succès de Martín porte à six le nombre de vainqueurs différents cette saison, en seulement dix courses. Fabio Quartararo (4) et Jack Miller (2) sont les seuls à être montés plus d'une fois sur la plus haute marche.

>> Avec 24 tours bouclés en tête, il est propulsé au deuxième rang des pilotes ayant mené le plus cette saison, derrière Fabio Quartararo qui domine toujours avec 82 tours. Martín avait déjà occupé cette place au GP de Doha, l'autre épreuve sur laquelle on l'a vu partir de la pole position. En six courses, il compte donc déjà deux poles, deux podiums et une victoire.

>> Si ce succès lui a échappé, la supériorité de Quartararo n'est pas démentie. Sur le podium pour la septième fois cette saison, il est le seul à s'être systématiquement classé dans les points. Maverick Viñales ayant abandonné, Luca Marini est désormais le seul autre pilote à avoir vu l'arrivée de toutes les courses.

>> Pour l'anecdote, on remarquera que les trois hommes qui formaient le podium dimanche ont tous 22 ou 23 ans. Le plus âgé des trois, Joan Mir, est né... au lendemain du premier titre de Champion du monde de Valentino Rossi !

Lire aussi :

Nouveaux records de vitesse au Red Bull Ring

>> En sept Grands Prix à Spielberg depuis que le championnat y a fait son retour, Ducati a gagné six fois, seule la victoire du Grand Prix de Styrie 2020 lui ayant échappé au profit de KTM. Il s'agit du circuit sur lequel les Desmosedici ont le plus gagné.

>> Si Ducati a retrouvé sa suprématie sur cette piste amie, ce sont cinq marques différentes qui étaient représentées aux cinq premières places à l'arrivée ! Suzuki a en effet décroché la deuxième place, Yamaha a complété le podium, puis KTM et Honda ont repoussé à la dernière minute la deuxième Ducati à la sixième place. Cinq constructeurs différents dans le top 5, on avait déjà vu ça en 2007 et 2008... et c'est tout !

>> Le record de la piste, détenu depuis 2019 par Marc Márquez, a été battu, avec un premier tour sous la barre des 1'23. C'est Jorge Martín qui détient à présent la nouvelle référence en 1'22"994. Avec elle, le record absolu de la moyenne au tour sur les pistes actuelles du MotoGP est amélioré et passe à 187,3 km/h. En comparaison, on se souviendra que la moyenne avait atteint 203,8 km/h à Hockenheim lors de la victoire de Mick Doohan au GP d'Allemagne 500cc de 1994 !

>> Pecco Bagnaia a amélioré de 1 km/h le record de la vitesse de pointe au Red Bull Ring, détenu jusqu'à présent par Andrea Dovizioso. La nouvelle référence est de 321,4 km/h.

partages
commentaires
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022
Article précédent

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Article suivant

Luca Marini espère une Ducati identique aux officielles en 2022

Luca Marini espère une Ducati identique aux officielles en 2022
Charger les commentaires