Stats - Oliveira clôt l'année de rêve des pilotes satellites

Pour le retour du Grand Prix du Portugal au calendrier, Miguel Oliveira a tout raflé : la pole position, la victoire, le record du tour et une domination totale en course avec la KTM du team Tech3 !

Stats - Oliveira clôt l'année de rêve des pilotes satellites

>> Il s'agissait du 16e Grand Prix du Portugal de l'Histoire, le premier depuis 2012. Deux d'entre eux se sont toutefois tenus en Espagne malgré leur appellation (à Jarama et Jerez). Quant à la piste de Portimão, elle était inscrite au calendrier pour la première fois : c'est le 72e circuit différent à avoir accueilli un Grand Prix, le 29e depuis la création du MotoGP.

>> Pour fêter ce retour du Portugal au championnat, rien de tel que le succès du seul pilote local de la catégorie reine ! Premier leader du week-end en essais libres, Miguel Oliveira a décroché à Portimão sa première pole position MotoGP. Cela signifie qu'ils ont été quatre à ouvrir leur compteur cette saison (Pol Espargaró, Morbidelli et Nakagami également), une première depuis 2006.

>> Cette pole était une première pour Oliveira, mais aussi pour un pilote portugais dans la catégorie reine depuis que les pole positions sont comptabilisées, et une première également pour Tech3 avec KTM.

Lire aussi :

>> La domination du discret pilote au numéro 88 ne s'est pas arrêtée là, puisqu'Oliveira a décroché dimanche sa deuxième victoire MotoGP, la deuxième également de Tech3 dans la catégorie.

>> Mieux, Oliveira a signé au passage son premier meilleur temps en course, et ce fut donc un hat trick pour lui ! Et, cerise sur le gâteau, il a bouclé l'intégralité des tours en tête, alors qu'au moment de sa victoire précédente, il n'avait pris les commandes qu'après le dernier virage. Ce hat trick "parfait" a également été réalisé par Fabio Quartararo cette saison, au GP d'Andalousie.

Le vainqueur Miguel Oliveira, Red Bull KTM Tech 3, le deuxième Jack Miller, Pramac Racing, le troisième Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT sur le podium

>> Oliveira a montré l'exemple, mais les équipes satellites ont globalement dominé ce Grand Prix, d'abord en verrouillant le top 5 en qualifications puis le podium en course, une première cette saison. La victoire du pilote Tech3 était la huitième obtenue par le représentant d'un team indépendant cette saison, ce qui constitue un record depuis la création du MotoGP.

>> La copie parfaite de Miguel Oliveira a été complétée par les records du tour qu'il a signés, à la fois en course et dans l'absolu. C'est une première à la fois pour lui et pour KTM.

>> Son meilleur temps de 1'38"892 place la moyenne au tour à 167,1 km/h, ce qui fait de Portimão la 13e piste la plus rapide si on la compare à celles du calendrier actuel (dans son format classique). Le record est détenu par le Red Bull Ring, avec 187,2 km/h de moyenne.

>> Portimão s'ajoute par ailleurs aux quatre autres pistes sur lesquelles les 350 km/h ont été dépassés dans le cadre d'un Grand Prix. Seul Andrea Dovizioso y est parvenu en course durant ce premier week-end des MotoGP sur place, avec une pointe à 351,7 km/h.

partages
commentaires
Nakagami a fait le show dans l'une de ses meilleures courses

Article précédent

Nakagami a fait le show dans l'une de ses meilleures courses

Article suivant

Poncharal : "Un conte de fées" avec le succès d'Oliveira à Portimão

Poncharal : "Un conte de fées" avec le succès d'Oliveira à Portimão
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Portugal
Catégorie Course
Lieu Portimão
Auteur Léna Buffa