Stats - Pas de quoi faire trembler Ducati

En qualifications comme en course, le palmarès du Grand Prix de Thaïlande s'est distingué par une touche d'originalité. Pourtant, la domination de Ducati sur cette saison reste évidente.

Stats - Pas de quoi faire trembler Ducati

>> Marco Bezzecchi a décroché à Buriram sa première pole position MotoGP. Après Fabio Di Giannantonio au Mugello, cela fait deux poles pour des rookies cette saison, ce qui n'était plus arrivé depuis 2006, à l'époque avec Dani Pedrosa, Chris Vermeulen et Casey Stoner.

>> Depuis le début du championnat, dix pilotes différents se sont partagés les pole positions : cela renforce le record de la catégorie reine, déjà battu avec le neuvième poleman, au Japon.

>> En course, c'est Miguel Oliveira qui a été primé. Le pilote portugais a remporté sa deuxième victoire de la saison, la quatrième en MotoGP.

>> KTM n'avait jamais fait mieux que 13e à Buriram, sachant que le MotoGP n'y avait pas encore couru depuis que la marque a commencé à gagner, en 2020.

>> Fabio Quartararo, qui avait mené quasiment toute la course lors de la dernière édition, il y a trois ans, a cette fois manqué les points, classé seulement 17e. C'est la troisième fois qu'il voit l'arrivée d'une course hors du top 15, après le GP du Qatar 2019 (16e) et le GP d'Aragón 2020 (18e).

>> Lors des deux éditions précédentes du GP de Thaïlande (2018 et 2019) Yamaha avait obtenu trois places sur le podium, soit plus que n'importe quelle autre marque, ainsi qu'une pole position. Cette année, la première M1 n'était que 13e à l'arrivée. Plus largement, Yamaha n'a plus figuré plus haut que huitième depuis trois courses.

>> Ducati a manqué la victoire pour la sixième fois cette saison, mais son palmarès s'enrichit néanmoins :

  • La marque compte 13 pole positions cette saison (son record), avec désormais sept pilotes différents.
  • Cela fait 37 courses de suite qu'il y a au moins un pilote Ducati en première ligne, une série entamée au GP de Valence 2020.
  • Pour la sixième fois cette saison, la première ligne était même 100% Ducati.
  • Il s'agit de la 23e course de suite où l'on voit au moins un pilote Ducati sur le podium, un record pour le constructeur.
  • Depuis le début du championnat, Ducati a pris 28 places sur le podium, laissant les cinq autres marques se partager les 23 autres trophées. Il s'agit là aussi du record de la marque dans la catégorie reine.
  • Et Ducati compte toujours 11 victoires cette saison, ce qui correspond à son record (déjà établi en 2007).

>> Ducati s'est par ailleurs approprié le record absolu de Buriram, détenu jusqu'à présent par Yamaha, grâce à la pole de Bezzecchi. Sur les 20 pistes au programme de la saison, c'est la 12e sur laquelle Borgo Panigale détient désormais le record du tour le plus rapide.

>> Plus classique, le record de la vitesse de pointe est également la propriété des Desmosedici en Thaïlande, en l'occurrence de celle de Johann Zarco (337,5 km/h) qui a amélioré la référence précédente de 5,2 km/h.

>> Pour Luca Marini, l'heure n'était pas à la fête, dimanche : le pilote VR46 a en effet enregistré sa première chute de la saison en course. Il est toutefois reparti, si bien qu'il reste le seul pilote avec Aleix Espargaró à avoir vu l'arrivée de toutes les épreuves cette année.

Lire aussi :
partages
commentaires
Dall'Igna remercie Zarco d'avoir renoncé au podium pour Bagnaia
Article précédent

Dall'Igna remercie Zarco d'avoir renoncé au podium pour Bagnaia

Article suivant

Martín aurait "essayé" de doubler Bagnaia à la place de Zarco

Martín aurait "essayé" de doubler Bagnaia à la place de Zarco