MotoGP
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé

Stats - Márquez ne fait pas mentir sa domination

partages
commentaires
Stats - Márquez ne fait pas mentir sa domination
Par :
17 sept. 2019 à 17:45

Si Fabio Quartararo continue à s'illustrer et Maverick Viñales confirmer sa progression, celui qui a le dernier mot et qui affirme toujours plus sa domination sur cette saison, c'est bien Marc Márquez.

Lire aussi :

Cliquez sur les flèches pour passer d'une photo à l'autre.

Diapo
Liste

8e pole pour Viñales

8e pole pour Viñales
1/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Maverick Viñales a signé à Misano la huitième pole position de sa carrière en MotoGP, ce qui lui a permis d'égaler Luca Cadalora. C'est la première fois depuis le Qatar qu'il y parvenait.

KTM toujours plus haut

KTM toujours plus haut
2/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Pol Espargaró s'est quant à lui qualifié deuxième, égalant ainsi son meilleur résultat personnel en qualifications depuis qu'il a rejoint le MotoGP il y a cinq ans, et battant la meilleure qualification obtenue par KTM avec la RC16 (la troisième place de Johann Zarco à Brno le mois dernier).

Abonné à la première ligne

Abonné à la première ligne
3/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Fabio Quartararo s'élançait de la première ligne pour la septième fois cette saison : c'est plus d'une fois sur deux. C'est plus à lui seul que les autres pilotes Yamaha réunis.

7e victoire pour le #93

7e victoire pour le #93
4/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Marc Márquez, qui a obtenu sa plus mauvaise qualification de la saison (cinquième), a pourtant réussi à s'imposer pour la septième fois. Il poursuit donc sa série et n'a manqué l'une des deux premières places qu'une fois cette saison, lorsqu'il est tombé à Austin alors qu'il menait la course.

Un de plus qu'Agostini dans la catégorie

Un de plus qu'Agostini dans la catégorie
5/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

En montant sur le podium pour la 89e fois en catégorie reine, il s'est détaché de Giacomo Agostini, qu'il venait d'égaler, et figure désormais seul au cinquième rang de l'Histoire derrière Mick Doohan (95), Dani Pedrosa (112), Jorge Lorenzo (114) et Valentino Rossi (198).

Systématiquement en tête

Systématiquement en tête
6/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Márquez n'a pas fait mentir l'autre grande tendance de 2019 : il a figuré en tête de la course, comme sur chacune des manches disputées jusqu'ici. Il n'a toutefois bouclé qu'un seul tour à la première place, mais celui qui compte le plus : le dernier. Quartararo, lui, a passé 24 tours en tête et Viñales deux.

Un podium compact

Un podium compact
7/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Les 0"903 qui séparaient Márquez et Quartararo sous le drapeau à damier constituent l'écart le plus faible à l'arrivée d'une course MotoGP à Misano. De même pour le podium, qui était contenu en 1"636 seulement.

Viñales rejoint Aspar

Viñales rejoint Aspar
8/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Celui qui complétait ce podium, c'est Maverick Viñales, qui est monté sur la boîte pour la 61e fois de sa carrière, toutes catégories confondues, ce qui le place à égalité de Jorge Martínez, Thomas Lüthi ou encore Pier Paolo Bianchi.

100e heureuse pour Morbidelli

100e heureuse pour Morbidelli
9/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Franco Morbidelli disputait à Misano son 100e Grand Prix, précisément sur la piste qui a accueilli ses débuts dans le championnat en 2013, alors en catégorie Moto2. Cinquième à l'arrivée dimanche, il a égalé son meilleur résultat en MotoGP, obtenu déjà quatre fois cette saison.

Ducati marque le pas

Ducati marque le pas
10/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Ducati n'a placé sa première moto qu'à la sixième place, après la septième à Silverstone : ce sont les classements les plus faibles obtenus par le constructeur italien depuis 2017.

Pas de LCR à l'arrivée

Pas de LCR à l'arrivée
11/11

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Pour la première fois cette saison, les deux pilotes LCR ont manqué l'arrivée, Cal Crutchlow et Takaaki Nakagami étant tous les deux tombés.

Lire aussi:

Article suivant
Peut-être plus d'essais en Australie pour tester un nouveau pneu

Article précédent

Peut-être plus d'essais en Australie pour tester un nouveau pneu

Article suivant

Miller ou la peur "parano" de tomber à Misano

Miller ou la peur "parano" de tomber à Misano
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Lieu Misano World Circuit Marco Simoncelli
Auteur Léna Buffa