MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé

Stats - Pole, victoire, records : Yamaha s'approprie Sepang

partages
commentaires
Stats - Pole, victoire, records : Yamaha s'approprie Sepang
Par :
5 nov. 2019 à 13:30

De Quartararo à Viñales, en passant par Rossi, les pilotes Yamaha ont permis à la marque de signer le hat trick sur le Grand Prix de Malaisie. Voici les chiffres à retenir après cette 18e manche de la saison MotoGP.

Lire aussi :

Cliquer sur les flèches pour passer d'une photo à l'autre.

Diapo
Liste

1/13

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Fabio Quartararo a décroché sa cinquième pole position de la saison. Le seul pilote à avoir fait mieux pendant sa première année en MotoGP est Marc Márquez avec neuf poles en 2013.

2/13

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

En France, seul Christian Sarron a obtenu plus de pole positions que Fabio Quartararo en catégorie reine (six).

3/13

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Quartararo a battu le record de Sepang dans le cadre d'un Grand Prix, en abaissant de 0"750 la précédente meilleure pole position.

4/13

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

En course aussi, le meilleur temps a été battu, avec un gain de 0"945. Ce meilleur temps a été signé par Valentino Rossi, une première pour lui depuis… le GP de France 2016 !

5/13

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Victorieux pour la septième fois en MotoGP, Maverick Viñales a obtenu le premier succès de Yamaha à Sepang depuis 2010.

6/13

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Il s'agit de la course MotoGP la plus rapide jamais observée à Sepang, avec un gain de 17"740 par rapport au record précédent, établi l'an dernier.

7/13

Photo de: Srinivasa Krishnan

Encore une fois, Marc Márquez s'est classé à l'une des deux premières places. Cette saison, il n'a manqué le coche qu'une fois, lors de sa chute à Austin.

8/13

Photo de: Srinivasa Krishnan

Une série a cependant pris fin pour Márquez, celle des courses dont il a bouclé au moins un tour en tête. C'est en effet la première fois cette saison que le #93 n'a pas du tout mené la course. C'est Viñales qui a mené l'intégralité des tours, comme il l'avait fait précédemment au Grand Prix de Grande-Bretagne 2016.

9/13

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Viñales, Márquez et Dovizioso étaient réunis sur le podium pour la première fois depuis plus d'un an, depuis le GP de Thaïlande 2018.

10/13

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Márquez a marqué à ce stade 395 points depuis le début de la saison : il s'agit d'ores et déjà du nouveau record de points engrangés en une saison par un pilote depuis l'instauration du barème actuel, en 1993.

11/13

Photo de: Srinivasa Krishnan

Márquez s'est qualifié 11e, son plus faible positionnement depuis le GP d'Italie 2015. Ces deux Grands Prix sont les deux seuls pour lesquels il ne s'est pas qualifié sur l'une des trois premières lignes en MotoGP.

12/13

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Pour la première fois de la saison, Johann Zarco s'est qualifié directement pour la Q2 lors des essais libres.

13/13

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Cela fait désormais 45 courses que Valentino Rossi n'a plus gagné : il s'agit de sa série la plus longue.

Article suivant
Lorenzo sur la Honda 2018 ? "Ça a été une possibilité"

Article précédent

Lorenzo sur la Honda 2018 ? "Ça a été une possibilité"

Article suivant

Dovizioso trop à la limite à Sepang pour rivaliser avec Márquez

Dovizioso trop à la limite à Sepang pour rivaliser avec Márquez
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Catégorie Course
Lieu Sepang International Circuit
Auteur Léna Buffa