Stats - Yamaha reprend le Mugello à Ducati

Après deux doublés consécutifs cette saison et trois succès au Mugello lors des trois dernières éditions de la course, Ducati s'est incliné face à Yamaha lors du Grand Prix d'Italie.

Stats - Yamaha reprend le Mugello à Ducati

>> Après trois victoires consécutives de Ducati au Mugello, Yamaha a retrouvé les sommets grâce à Fabio Quartararo. Premier pilote de la marque à gagner en Toscane depuis Jorge Lorenzo en 2016, il est aussi le premier à y arriver depuis la pole position après Valentino Rossi en 2008.

>> Il s'agit de la troisième victoire du Français cette saison, et il compte déjà plus de podiums (quatre) que l'an dernier. Il est seulement le huitième pilote à gagner au Mugello en MotoGP, sachant que Rossi et Lorenzo ont remporté à eux seuls 13 des 19 Grands Prix sur place.

Lire aussi :

>> Quartararo a signé sa quatrième pole position consécutive, une série qu'il avait déjà enregistrée entre la fin de la saison 2019 et le début de la saison 2020. Il s'agit de sa 17e pole position toutes catégories confondues, la 14e en MotoGP.

>> En allant chercher la pole, Quartararo a par ailleurs signé le record absolu du Mugello, en 1'45"187, avec une amélioration de 0"332 par rapport à la référence précédente.

>> Avec une moyenne au tour qui passe à 179,5 km/h, le Mugello reste cinquième au classement des pistes les plus rapides du calendrier actuel derrière le Red Bull Ring (187,2 km/h), Buriram (182,7 km/h), Phillip Island (182,1 km/h) et Silverstone (179,7 km/h).

>> Le record du meilleur tour en course a quant à lui été battu par Johann Zarco en 1'46"810. Le précédent tenait depuis 2013 et il a pourtant été très nettement amélioré, avec un gain de 0"829.

>> Quant au temps total de la course, il témoigne de la domination de Quartararo. Le vainqueur a en effet rallié l'arrivée en 41'16"344… plus de 15 secondes plus vite que quiconque avant lui en MotoGP !

>> C'est la cinquième course consécutive où l'on voit Quartararo boucler au moins un tour en tête. Il en est à 58 au total, soit exactement autant que sur l'ensemble du championnat précédent. Cela représente 40% des tours de course à ce stade de la saison.

Fabio Quartararo, Yamaha Factory Racing, vainqueur de la course

>> Deuxième en course, Miguel Oliveira a offert à KTM son premier podium de la saison et aussi battu le meilleur résultat du constructeur au Mugello dans la catégorie reine.

>> Troisième, Joan Mir a quant à lui rapporté à Suzuki son premier podium au Mugello en MotoGP.

>> En décochant la quatrième place sur la grille, Aleix Espargaró a égalé la meilleure qualification d'Aprilia en MotoGP.

>> Après sa 11e place au Mans, Valentino Rossi a amélioré son meilleur résultat de la saison en ralliant l'arrivée dixième au Mugello. Il n'a pas fait mieux depuis sa quatrième place au Grand Prix de Saint-Marin en septembre dernier.

>> La disette se poursuit pour Honda, qui n'a plus gagné depuis le Grand Prix de Valence 2019. Cela fait à présent 20 courses, un record depuis 1982.

>> À ce stade du championnat, ils ne sont plus que deux à avoir marqué des points à toutes les courses : Fabio Quartararo, leader, et Maverick Viñales, sixième à 41 points.

>> Après ces six premiers Grands Prix, plusieurs pilotes ont déjà dépassé leur total de points du championnat 2020, qui avait compté 14 manches. C'était déjà le cas de Pecco Bagnaia et bien sûr de Marc Márquez, et depuis ce week-end cela concerne aussi Johann Zarco et Aleix Espargaró.

Record absolu de vitesse de pointe égalé

>> Piste à la vitesse de pointe la plus élevée avant cette saison, le Mugello a vu, comme on s'y attendait, les V-Max s'affoler. Sept pilotes ont battu le record précédent de 356,7 km/h : Zarco, Miller, Bastianini et Pirro sur Ducati, Binder et Oliveira sur KTM, mais aussi Aleix Espargaró sur Aprilia. C'est finalement Brad Binder qui a établi la nouvelle référence, en 362,4 km/h : il égale ainsi le record absolu enregistré dans le cadre d'un Grand Prix MotoGP, puisque c'est la même vitesse de pointe que celle établie par Johann Zarco à Losail.

Lire aussi :

>> Quatorze des pilotes du plateau MotoGP ont battu durant ce week-end leur record personnel dans le cadre d'un Grand Prix. Certains ont même passé le cap des 350 km/h pour la première fois : Oliveira (357,6), Álex Márquez (352,9), Savadori (352,9), Nakagami (351,7) et Rossi (351,7). Les autres pilotes concernés sont Binder (362,4), Bastianini (358,8), Miller (358,8), Pirro (357,6), Aleix Espargaró (357,6), Mir (354,0), Lecuona (352,9), Rins (352,9) et Marc Márquez (352,9). On notera par ailleurs que Johann Zarco, s'il n'a pas battu son record personnel, a atteint à nouveau les 360 km/h.

>> Du côté des constructeurs, ils sont quatre à avoir enregistré leur vitesse de pointe la plus élevée dans le cadre d'un Grand Prix : KTM bien entendu (362,4), Aprilia (357,6), Suzuki (354,0) et Yamaha (351,7).

>> Les records de V-Max ont été battus sur quatre des cinq pistes visitées depuis le début du championnat. La vitesse de pointe de Jerez et du Mans a été améliorée de 4,1 km/h, celle du Mugello de 5,7 km/h et celle de Losail de 10,4 km/h. Celle de Portimão a quant à elle été égalée.

Brad Binder, Red Bull KTM Factory Racing

partages
commentaires
Miller juge "inacceptable" la diffusion de la chute de Dupasquier
Article précédent

Miller juge "inacceptable" la diffusion de la chute de Dupasquier

Article suivant

Brad Binder prolongé chez KTM jusqu'en 2024

Brad Binder prolongé chez KTM jusqu'en 2024
Charger les commentaires