Stefan Bradl toujours remplaçant de Marc Márquez à Losail

Sans surprise, Stefan Bradl remplacera Marc Márquez pour le début du championnat, alors que l'Espagnol poursuit sa convalescence.

Stefan Bradl toujours remplaçant de Marc Márquez à Losail

Après l'annonce lundi de l'absence prolongée de Marc Márquez pour, au moins, les deux premiers Grands Prix de la saison 2021, Honda a confirmé que c'est son pilote d'essais, Stefan Bradl, qui prendra la place laissée vacante sur la grille, au minimum pour le Grand Prix du Qatar qui donnera cette semaine le coup d'envoi du championnat.

Lire aussi :

Bradl a déjà pallié l'absence du #93 la saison dernière à partir de la manche de Brno, disputant au final 11 Grands Prix avec l'équipe Repsol Honda. "Ce ne sera pas un saut dans le grand bain pour moi", commentait-il hier au micro de Servus TV.

Sacré Champion du monde en Moto2 il y a dix ans, l'Allemand a ensuite disputé cinq saisons complètes dans la catégorie reine, puis il a multiplié les engagements, toujours en MotoGP mais aussi en WorldSBK. Pilote d'essais officiel du HRC depuis trois ans, il a pu être aligné sur 20 Grands Prix, tantôt comme wild-card tantôt comme remplaçant.

"La blessure [de Márquez] n'est pas encore complètement guérie. Il a subi une greffe osseuse et il a suivi le programme complet [de soins]. Lundi, il a été décidé qu'il devrait rester au repos pour les deux premières courses au Qatar et que je pourrais le remplacer. C'est dommage pour Marc, mais une grande opportunité pour moi", soulignait-il auprès de la chaîne de télévision allemande.

"Je m'attendais à ce qu'une décision soit prise mercredi ou jeudi dernier. Je ne voulais pas poser la question, mais j'étais déjà impatient", relate-t-il. "Il a maintenant été décidé que son bras n'est pas encore véritablement remis, et il a aussi quelques problèmes avec son épaule. C'est probablement une décision sage. Il aimerait rouler, mais il n'est pas encore tout à fait remis."

Accidenté lors du premier Grand Prix de la saison 2020, Marc Márquez a tenté un retour à la compétition dès le week-end suivant, en vain. La dégradation de son état et une récupération particulièrement complexe ont fini par l'empêcher de retrouver les pistes durant ce championnat, où il n'a pu défendre son titre. Tandis que sa condition restait incertaine cet hiver, le nom d'Andrea Dovizioso a été cité pour potentiellement le remplacer, avant que cette hypothèse ne s'évanouisse. La semaine dernière, Aprilia annonçait un prochain test avec le pilote italien, par ailleurs engagé en motocross en Italie.

C'est donc sans surprise que Stefan Bradl a finalement été officiellement confirmé par Honda ce mardi. "Je souhaite remercier le HRC et souhaiter le meilleur à Marc pour la poursuite de sa récupération", souligne l'Allemand, qui a pu rouler cet hiver en tant que pilote d'essais. "On a fait de bons tests et j'ai bien roulé après une année 2020 chargée et une bonne entame pour 2021. J'espère que l'on pourra connaître un autre solide week-end et recueillir de bonnes informations pour Honda."

"Ce sera génial de courir à nouveau au Qatar : cela fait un moment que je n'y ai pas couru [2016, ndlr], mais les deux tests m'ont clairement permis de reprendre mes marques avec la piste, et je ne pense donc pas que ce sera un désavantage pour nous."

En l'état actuel des choses, Marc Márquez va devoir manquer au moins les deux premières manches, qui se dérouleront au Qatar. Un prochain contrôle médical est prévu le 12 avril, afin de décider s'il pourra ou non reprendre la compétition lors du Grand Prix du Portugal, prévu cette semaine-là. Lors des roulages d'entraînement qu'il a réalisés ces derniers jours au guidon d'une RC213V-S, le champion espagnol a justement testé sa forme physique à Portimão, piste sur laquelle ses adversaires ont couru au mois de novembre. C'est là que Stefan Bradl a obtenu son meilleur résultat de la saison, avec une septième place.

Avec Sebastian Fraenzschky

partages
commentaires

Related video

Le pied fracturé d'Álex Márquez ne devrait pas le gêner au Qatar
Article précédent

Le pied fracturé d'Álex Márquez ne devrait pas le gêner au Qatar

Article suivant

Michelin promet des pneus "plus simples et polyvalents" en 2021

Michelin promet des pneus "plus simples et polyvalents" en 2021
Charger les commentaires