Stoner a passé deux jours productifs aux côtés de ses anciens rivaux

partages
commentaires
Stoner a passé deux jours productifs aux côtés de ses anciens rivaux
Par : Léna Buffa
1 févr. 2017 à 17:00

Le plus actif des retraités du MotoGP se félicite d'essais productifs en Malaisie, après avoir notamment passé deux jours en piste avec les pilotes officiels, sans avoir à rougir de ses chronos.

Casey Stoner, Ducati Team
Casey Stoner, Ducati Team
Casey Stoner, Ducati Team
Casey Stoner, Ducati Team
Casey Stoner, Ducati Team
Casey Stoner, Ducati Team
Casey Stoner, Ducati Team
Casey Stoner, Ducati Team
Casey Stoner, Ducati Team
Casey Stoner, Ducati Team
Casey Stoner, Ducati Team

Après un premier test privé réalisé il y a quelques jours aux côtés des pilotes essayeurs, et durant lequel il a indiqué ne pas avoir pu recueillir beaucoup de données à cause du mauvais temps, Casey Stoner a repris la piste cette semaine, cette fois en partageant la piste avec les titulaires qui disputeront le championnat.

"[Lundi] a été une très bonne journée pour nous, une belle et longue session pour tout reconfirmer", explique le pilote australien, alors auteur du meilleur temps en 1'59"680. "Dans la plupart des choses que l'on a faites, il a fallu pas mal de temps pour que les pièces soient changées, il y a donc eu de grandes pauses entre chacun de nos runs. On a clairement obtenu des réponses très positives grâce à un bon temps de piste sèche, ce qui est dur à obtenir ici en cette période. On est plutôt content et satisfait du travail accompli."

Aussi productive cette journée de lundi a-t-elle été, la météo l'a prématurément interrompue, si bien que Stoner n'a pas bouclé son programme. Après avoir cédé le guidon de la troisième Ducati officielle à Michele Pirro mardi, il a fait son retour ce mercredi pour 46 tours supplémentaires, s'ajoutant aux 32 de lundi. Il a cette fois tourné en 1'59"639 et s'est classé septième dans la hiérarchie du jour.

"Ce fut encore une journée plutôt positive", se félicite-t-il. "On a testé pas mal de choses avant d'être gênés par une petite pluie, puis on a encore eu un bon temps de piste en fin de journée. On a beaucoup travaillé sur diverses configurations, entre le châssis, le bras oscillant, la cartographie moteur et différentes choses comme celles-là. Dans l'ensemble, ça a donc été assez positif et j'espère qu'il y a de bonnes choses à retenir de ce test."

Trouver l'équilibre sans les ailerons

À l'heure où tous les objectifs sont braqués sur le stand des Rouges, où évolue à présent Jorge Lorenzo, Ducati compte sur le regard de son ancien pilote de course, titré avec la Desmosedici en 2007. Or, la problématique principale vient cette année de l'interdiction des ailerons, un sujet qui touche tout particulièrement le constructeur italien compte tenu de la place qu'avaient les appendices aérodynamiques sur ses machines depuis deux ans.

"Il nous faut encore du temps pour trouver l'équilibre sans [les ailerons], car ils nous procuraient des appuis et certaines caractéristiques sur la moto", constate Stoner. "Nous avons trouvé des avantages et des inconvénients, mais on a besoin de plus de temps et de données sans ailerons, car cela faisait plusieurs années [qu'on les utilisait]. Il y a un peu plus de wheelie, un peu plus d'instabilité à grande vitesse, un caractère différent dans la façon de tourner, etc."

Côté châssis, le double champion du monde semble conquis : "La version du châssis qui est arrivée l'année dernière à la mi-saison est similaire. J'ai identifié quelques améliorations dans la façon dont il veut sortir des virages, c'est un peu plus à mon goût et il est en mesure de s'extraire un peu mieux du virage."

S'il assure ne pas avoir "trouvé trop de points négatifs" malgré cette nécessité de stabiliser la moto sans ses rangées d'ailerons, l'Australien a identifié des zones perfectibles : "Il y a quelques domaines dans lesquels je sais que l'on peut progresser un peu plus."

Casquette Ducati Corse 2016 rouge
Casquette Ducati Corse 2016 rouge, en vente sur Motorstore.com
Article suivant
Viñales - "En termes de rythme, nous sommes parmi les meilleurs"

Article précédent

Viñales - "En termes de rythme, nous sommes parmi les meilleurs"

Article suivant

Lorenzo a choisi Pirro comme analyste de piste

Lorenzo a choisi Pirro comme analyste de piste
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais de janvier à Sepang
Catégorie Mercredi
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Casey Stoner
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa