MotoGP
17 juil.
Événement terminé
24 juil.
Événement terminé
C
GP de Styrie
21 août
Prochain événement dans
8 jours
10 sept.
Prochain événement dans
28 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
Prochain événement dans
36 jours
25 sept.
Prochain événement dans
43 jours
09 oct.
Prochain événement dans
57 jours
16 oct.
Prochain événement dans
64 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
85 jours
13 nov.
Prochain événement dans
92 jours
C
GP du Portugal
20 nov.
Prochain événement dans
99 jours

Stoner ne trouve pas "que le niveau ait tellement augmenté" en MotoGP

partages
commentaires
Stoner ne trouve pas "que le niveau ait tellement augmenté" en MotoGP
Par :
7 févr. 2018 à 11:09

Voici la seconde partie de l'interview que Casey Stoner a accordée à Motorsport.com lors des essais de Sepang, à la fin du mois de janvier.

Quel est ton avis sur les hauts et les bas rencontrés par Yamaha l'an passé ?

C'est très difficile à comprendre de l'extérieur, c'est impossible à dire. Maverick [Viñales] est parti très fort, après s'être montré très rapide durant la pré-saison. Mais on peut très facilement perdre cette confiance et la marche à suivre lorsque l'on subit quelques chutes. Il est encore jeune, il n'a pas encore une grande expérience en MotoGP, et je pense qu'il en a payé le prix. Yamaha peut donner la faute à la moto autant qu'ils le veulent, mais je pense qu'elle n'a pas beaucoup changé tout au long de la saison, et lorsque les pilotes Tech3 ont utilisé ce châssis, ils n'ont pas rencontré ces problèmes dont se plaignait l'équipe officielle.

Tu penses donc que cela venait plus des pilotes que de la moto ?

Selon moi, oui. On ne passe pas uniquement à cause de la moto d'une situation dans laquelle on est super compétitif à une autre dans laquelle on a des difficultés pour finir ne serait-ce que dans le top 10. Il y a autre chose.

Lorsque tu as débuté en MotoGP, on disait que tu avais fait réagir tout le monde… Penses-tu qu'il s'est passé la même chose avec Márquez ?

Je pense que oui. Mais dans le même temps c'est difficile à dire. Tout le monde dit tout le temps que le  niveau ne cesse d'augmenter depuis des années, mais je me suis retiré en 2012 et quand je prends la piste j'arrive à tourner dans les temps des meilleurs, alors je n'ai pas l'impression que le niveau du championnat ait tellement augmenté. J'ai couru contre Dovi, Jorge [Lorenzo] et Pedrosa, et ils continuent à gagner des courses et à se battre pour le titre.

Casey Stoner, Ducati Team

Et concernant les risques que doivent prendre les pilotes s'ils veulent battre Márquez ?

J'arrive toujours à être aussi rapide, tout en prenant moins de risques, cela montre donc qu'il existe une autre façon de faire. Il y a des pilotes qui sont capables de gagner sans forcer comme Márquez. Marc a son propre style, et il est incroyable. La façon qu'il a d'éviter les chutes lorsqu'il est sur le point de perdre l'avant, c'est quelque chose que je n'avais jamais vu auparavant. Sans aucun doute, c'est son point fort, mais tout le monde en a. Il y a du bon et du moins bon en chaque chose. Forcer autant, c'est très bien, mais si vous arrivez à être aussi rapide sans atteindre la limite, c'est bien mieux.

Est-ce que tu es bien dans ta vie actuelle ? Vas-tu tenir longtemps ce rôle de pilote essayeur occasionnel ?

Je continuerai jusqu'à ce que les motos ne soient plus amusantes à piloter, et ce moment arrivera. Mais tant que je prendrai du plaisir à piloter et à travailler avec les ingénieurs et les autres, je continuerai. Parfois, il est difficile d'avoir les éléments produits de la manière dont vous le souhaitez, mais je me bats toujours pour cela. Lorsque je suis dans cette position, Jorge et Dovi sont mes pilotes, et donc je dois tout faire pour qu'ils soient aussi à l'aise que possible. Plus ils ont de succès, plus je serai fier du travail que je fais. Lorsque je courais, je donnais toujours beaucoup de valeur au travail du pilote essayeur, car je savais à quel point c'était dur.

Casey Stoner, Ducati Team

Qu'est-ce que ça fait de travailler pour les autres quand on est double Champion du monde ?

Cela n'a rien à voir avec moi. J'en reviens à l'exemple que j'ai donné sur les réglages. Lors d'un test comme celui de Sepang, à la première sortie nous cherchons le bon équilibre, puis nous conservons les mêmes réglages chaque jour. Au maximum, nous changeons la hauteur de la moto, mais nous le faisons pour comprendre quelles sont les différences liées à cette modification. En réalité, nous ne touchons pas au set-up. Depuis que j'ai pris ma retraite, je n'ai plus recherché de réglages pour être rapide moi-même.

Tu as pris a retraite quand tu avais 27 ans, et tu en as maintenant 32. Es-tu surpris que Rossi, qui va avoir 39 ans, ait toujours envie de courir ?

Pas vraiment. Tout le monde est différent. Vous aviez Mick Doohan, qui a commencé à remporter des titres très tard et qui a continué à le faire alors qu'il avait dépassé la trentaine. Beaucoup des spécialistes de l'Iron Man, qui sont les gens les plus affûtés au monde, sont au top de leur forme entre 35 et 40 ans. En moto, dire qu'il faut avoir un certain âge pour être à son meilleur niveau, c'est n'importe quoi. Si Valentino aime encore courir et se sent compétitif, je ne vois aucune raison pour qu'il arrête. Il est l'une des meilleures options pour une équipe d'usine, et ce qu'il apporte au championnat est exceptionnel. 

Casey Stoner, Ducati Team

Kallio s'attendait à des KTM "plus rapides" aux essais de Sepang

Article précédent

Kallio s'attendait à des KTM "plus rapides" aux essais de Sepang

Article suivant

Affiner le moteur Honda, la mission de Crutchlow cette saison

Affiner le moteur Honda, la mission de Crutchlow cette saison
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Casey Stoner
Équipes Ducati Corse Boutique
Auteur Oriol Puigdemont