La Suzuki de 1989 de Schwantz totalement restaurée

La machine pilotée par Kevin Schwantz en 1989 a fait peau neuve, et a été exposée à l'occasion d'un salon en Angleterre, fin novembre.

C'est une petite pépite qui a été exposée sur le Motorcycle Live Show de Birmingham, qui s'est tenu du 18 au 26 novembre dernier, avec la Suzuki RGV500 pilotée par Kevin Schwantz en 1989.

La machine a été totalement mise à nue puis restaurée par Nathan Colombi, le chef mécanicien du Team Classic Suzuki. La monture du Champion du monde 1993 avait été jusqu'ici conservée à l'atelier du constructeur japonais comme modèle d'exhibition, mais avait déjà fait l'objet d'une première restauration en 2015.

Et autant dire que la RGV500 avait de beaux restes, puisque Schwantz ne s'était pas privé cette même-année de la piloter sur le circuit de Suzuka lors de l'événement "Sound of the Engine".

"Tout était dans un état remarquable, aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur", a ainsi souligné Colombi, avant de relater les étapes fondamentales de cette révision. "Nous avons installé de nouveaux roulements ainsi que de nouveaux pistons, et refait entièrement le châssis. C'était très sympa de rencontrer et de discuter avec tous les fans de Suzuki et de Schwantz durant le salon."

On veut bien le croire. Et même si niveau résultats la RGV500 n'a pas permis à son pilote de remporter le titre dans la catégorie reine – le Texan y parviendra néanmoins en 1993 –, la livrée Pepsi de la Suzuki et le panache de l'Américain à son guidon ont fait passer cette machine à la postérité.

En effet, si Schwantz n'a pu faire mieux que la quatrième place au général en 1989, ce qui constituait néanmoins déjà sa meilleure saison dans la discipline depuis ses débuts en 500cc en 1986, celui-ci a engrangé pas moins de six succès cette année-là, en plus de trois autres deuxièmes places – en comptant le Grand Prix de Belgique, qui fut interrompu en raison des intempéries et à l'issue duquel seule la moitié des points fut attribuée.

Titré quatre ans plus tard avec le constructeur japonais, après avoir dans un premier temps lutté face au triple Champion du monde Wayne Rayney, jusqu'au dramatique Grand Prix de Misano, où le Californien fut victime d'une lourde chute le laissant tétraplégique, Kevin Schwantz allait pour sa part poursuivre sa carrière, toujours avec Suzuki, jusqu'en 1995, et faire son entrée parmi les Légendes des Grands Prix en 2000.

La RGV500 1989 de Kevin Schwantz

La RGV500 1989 de Kevin Schwantz
1/4

Photo de: Suzuki

La RGV500 1989 de Kevin Schwantz

La RGV500 1989 de Kevin Schwantz
2/4

Photo de: Suzuki

La RGV500 1989 de Kevin Schwantz

La RGV500 1989 de Kevin Schwantz
3/4

Photo de: Suzuki

La RGV500 1989 de Kevin Schwantz

La RGV500 1989 de Kevin Schwantz
4/4

Photo de: Suzuki
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement Restauration de la RGV500 1989 de Kevin Schwantz
Sous-évènement Présentation
Pilotes Kevin Schwantz
Équipes Team Suzuki MotoGP
Type d'article Actualités