Nakagami sait qu'il doit améliorer sa gestion mentale

Sans avoir l'intention de suivre l'exemple de Fabio Quartararo en faisant appel à un psychologue, Takaaki Nakagami a conscience que travailler sur son self-control fait partie de ses priorités après les erreurs de 2020.

Nakagami sait qu'il doit améliorer sa gestion mentale

Takaaki Nakagami l'admet, il a eu du mal à débrancher cet hiver et n'a eu de cesse de réfléchir à ce qu'il pouvait améliorer pour voir sa courbe de résultats progresser cette saison. Une approche qui traduit sa volonté féroce de faire ses preuves et d'être récompensé pour ses efforts, mais peut-être aussi une certaine pression qu'il s'impose. Or, son rapprochement des avant-postes l'an dernier a justement mis en lumière sa difficulté à contrôler les enjeux importants qui se présentaient avec l'amélioration de ses performances.

"La saison dernière a été bonne pour moi, mais d'un autre côté, je n'ai malheureusement pas pu me contrôler et gérer la pression", concède le pilote japonais, en pensant notamment à sa chute survenue dès le début de course au Grand Prix de Teruel, alors qu'il venait pour la première fois de dominer les qualifications.

"J'étais trop excité en Aragón, en partant de la pole, et j'ai fait une erreur stupide. C'est vraiment très bon pour mon expérience", retient-il cependant. "Au moins, j'ai tout donné, et j'ai fait une erreur. Sur le moment, c'était évidemment une grosse déception pour moi et pour l'équipe parce qu'alors que tout le monde pensait qu'on pouvait jouer la victoire, en 20 secondes j'étais dans le gravier."

Lire aussi :

"La saison dernière, j'ai fait des erreurs dans des moments très importants", retient le pilote LCR, refusant toutefois de faire appel à un psychologue comme a pu le faire Fabio Quartararo. "Je sais que Fabio travaille avec un coach mental, mais je ne suis pas comme lui. Je fais les choses moi-même", explique-t-il. "J'ai un petit peu changé de stratégie dans mon entraînement, il y a de petits détails que l'on a fait un peu différemment cet hiver, et ça me paraît bien."

"Le travail en salle est le même, mais on fait plus de vélo, en extérieur ou en intérieur. C'était un entraînement très dur, mais on a essayé d'atteindre le meilleur niveau de performance et de faire monter le cardio au maximum, à 180 ou 185, pour ne pas perdre la concentration. Normalement, les gens commencent à se déconcentrer à 180 ou 185, mais j'essaye de rester constant, de ne perdre ni la concentration ni la confiance."

"L'entraînement semble bon, mais je ne sais pas encore ce qu'il en sera sur la Honda [de dernière génération]. On verra aux tests au Qatar. Ce sera dur avec seulement cinq jours, mais on fera beaucoup de tours, ce sera dur physiquement mais ça permettra de voir si la préparation a été bonne ou pas", poursuit Takaaki Nakagami.

Le pilote LCR souligne que son équipe devrait également le soutenir dans les progrès qu'il entend accomplir dans ce domaine. "Cet hiver, j'ai eu des réunions avec l'équipe et une fois avec le HRC. Je n'ai pas eu de requête particulière mais j'ai mentionné que, l'an dernier, j'avais du mal à contrôler l'aspect mental et ils ont compris ce que je disais. Ils ont des idées pour m'aider avant les courses ou pendant un week-end ou une séance. Mais ce n'est rien de spécial, on doit en discuter au Qatar. Je pense que les tests du Qatar seront très importants, à la fois pour la moto et, me concernant, pour mon mental. Il va falloir qu'on travaille dur dans ce domaine."

"Pour moi, c'est important d'essayer beaucoup de choses. La saison dernière, j'ai fait de grosses erreurs, mais c'était une saison dure pour moi", rappelle le pilote japonais, propulsé leader du clan Honda à sa grande surprise. "[En 2021], on n'a aucun droit à l'erreur, parce que notre but est de jouer le championnat. L'an dernier, les erreurs étaient acceptables mais on ne peut en faire aucune cette année. J'ai pris de l'expérience la saison dernière et j'espère ne pas faire d'erreur cette année. C'est tout, je vois les choses simplement : avec plus de confiance, ça pourrait aller, c'est tout."

Avec Vincent Lalanne-Sicaud

partages
commentaires

Related video

Aprilia révèle sa RS-GP pour la saison 2021 de MotoGP

Article précédent

Aprilia révèle sa RS-GP pour la saison 2021 de MotoGP

Article suivant

Aleix Espargaró se battra "comme un lion" pour offrir un podium à Gresini

Aleix Espargaró se battra "comme un lion" pour offrir un podium à Gresini
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Takaaki Nakagami
Équipes Team LCR
Auteur Léna Buffa