Tech3 prend l'avantage sur Repsol au Championnat

Alors que les deux pilotes officiels Yamaha sont montés dimanche sur le podium du Mugello, les sociétaires de l'équipe Tech3 ont ajouté au bon bilan de la marque aux Diapasons en bouclant l'épreuve dans le top 6.

Toutes les photos du GP d'Italie

Avec la cinquième place, Bradley Smith obtient son meilleur résultat de ce début de saison. Il n'avait pourtant pas mis toutes les chances de son côté en ne se qualifiant qu'en quatrième ligne, juste derrière son coéquipier, conséquence d'un travail principalement orienté vers la performance à fournir le dimanche, mais aussi du positionnement de cinq pilotes "Factory 2" sur les trois premières lignes.

Néanmoins, propulsé aux avant-postes par un excellent départ, l'Anglais s'est rapidement installé dans le deuxième groupe, en bagarre contre Rossi, Crutchlow et son coéquipier Pol Espargaró. L'Italien a fini par filer rejoindre le podium et le pilote LCR par chuter, tandis que Smith maintenait un rythme élevé pour résister au retour d'Espargaró et ne concéder au final que 15s au vainqueur.

"Je suis vraiment content de clore ce week-end avec une cinquième place, après une superbe course dans laquelle j'ai vraiment pris du plaisir!" se réjouit le pilote anglais. "Je me suis bien amusé dans cette bagarre contre Cal et j'ai tout donné. Et puis la moto était forte, même s'il y a certaines choses que l'on doit corriger dans les semaines à venir, notamment sa tenue au début de la course. Il ne nous manque pas grand-chose pour nous rapprocher dans les premiers tours."

"Je suis certain que Yamaha comprend où sont nos difficulté et je suis convaincu qu'ils feront de leur mieux pour nous aider à régler cela à l'avenir," souligne Bradley Smith. "En tout cas, la moto fonctionne très bien sur toutes les pistes sur lesquelles on est allés jusqu'ici et j'ai hâte d'être à Barcelone pour la prochaine course. C'est presque une épreuve à domicile pour moi, puisque je vis tout près de là!"

Pour terminer dans la roue de son coéquipier, Pol Espargaro a dû composer avec l'intervention subie récemment pour venir à bout d'un syndrome des loges. "Après ma récente opération et deux semaines sans entraînement, c'était le maximum que je pouvais obtenir. C'est tout de même un résultat incroyable," souligne-t-il.

"En conditions normales, je pense que j'aurais pu être plus fort, parce que j'ai beaucoup souffert dans les changements de direction, je pouvais à peine bouger la moto," précise l'Espagnol. "Malgré cela, j'étais juste derrière Cal et Bradley et j'ai même réussi à revenir sur eux dans les derniers tours, alors que j'étais vraiment fatigué. Je pense donc qu'il y a beaucoup de points positifs à retenir de cette course."

Avec ce résultat, Tech3 s'empare de la troisième place au Championnat et compte 5 points d'avance sur l'équipe officielle Repsol Honda. "Nous avons travaillé vraiment très dur et, à l'exception de Pol au Texas, nous n'avons enregistré aucun abandon. Nos deux jeunes pilotes ont appris à attaquer et à rester réguliers," se félicite Hervé Poncharal, team manager fier de ses troupes après ce premier tiers de la saison.

Bradley Smith est par ailleurs le premier pilote satellite du Championnat, avec 10 points d'avance sur Cal Crutchlow et 12 sur Pol Espargaró.

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Italie
Sous-évènement Course
Circuit Mugello
Pilotes Bradley Smith , Pol Espargaró
Équipes Tech 3
Type d'article Résumé de course
Tags bradley smith, championnat, grand prix italie, motogp, mugello, pol espargaro, tech3