Test Losail, J5 - La dernière journée part en poussière

Un fort vent et une piste recouverte de sable ont privé les pilotes d'essais pertinents ce vendredi à Losail, pour la dernière journée des tests de pré-saison. Ils ne sont que cinq à avoir fait des tours chronométrés, bien loin des performances établies plus tôt dans la semaine.

Test Losail, J5 - La dernière journée part en poussière

Cette cinquième et dernière journée de tests sur laquelle de nombreux pilotes comptaient pour boucler leurs préparatifs avant le début de saison n'a finalement été d'aucune utilité pour les équipes du MotoGP. Un vent très fort a ramené beaucoup de sable et de poussière sur la piste et extrêmement peu de tours ont été effectués, une large majorité de pilotes renonçant même à tout roulage, sachant que les données recueillies dans ce contexte ne seraient pas exploitables.

Il a fallu attendre plus de 2h30 pour voir un premier pilote, Danilo Petrucci, boucler un tour chronométré, mais cette première référence en 2'01''308 était bien loin du record établi par Jack Miller mercredi, en 1'53"183. Ce n'est que deux heures plus tard qu'un autre pilote s'est aventuré en piste pour réaliser un chrono, Pol Espargaró faisant mieux que Petrucci pour 0''005.

Lire aussi :

Le drapeau rouge a été déployé durant plus d'une heure pour permettre aux commissaires de nettoyer la piste, avec l'espoir de rendre les conditions plus praticables. Petrucci a repris la piste et abaissé plusieurs fois la marque, finalement établie en 1'58''157. D'autres pilotes se sont risqués à un tour mais ils n'ont finalement été que neuf à rouler et cinq à réaliser un tour chronométré, en restant à distance des performances réalisées depuis le début des tests. Fabio Quartararo et Maverick Viñales se sont de leur côté contentés de simulation de départ, un domaine dans lequel le second attend des progrès cette année.

Cette journée perdue a probablement privé de nombreux pilotes de données importantes avant le Grand Prix du Qatar, car plusieurs d'entre eux avaient affiché une volonté d'effectuer une simulation de course ce vendredi, à l'image de Maverick Viñales, Aleix Espargaró ou Danilo Petrucci. D'autres ont surtout été frustrés de voir une journée de tests s'envoler : "Franchement, je voulais rouler. Quand on en a la possibilité, on se dit 'Ah, ça fait cinq jours qu'on est ici, on roule toujours sur la même piste', et aujourd'hui alors qu'on ne peut pas le faire, je me dis 'Ah, j'aimerais tellement rouler !' [rires]", a déclaré Fabio Quartararo, qui a publié une photo sur Twitter montrant qu'il occupait sa journée en... jouant au Uno avec Viñales.

Le Français estime cependant que cette journée perdue n'aura pas de graves conséquences sur sa préparation pour la reprise de la compétition : "Aujourd'hui ça aurait été quelques détails qu'il aurait été bon d'essayer, parce que c'est toujours bien de le faire. On peut passer dix jours sur une piste, on a toujours des choses à essayer. Mais le nécessaire est fait, ça aurait juste été quelque chose d'autre."

 

Les pilotes reprendront la piste à Losail dans exactement deux semaines, pour les premiers essais du Grand Prix du Qatar, première manche de la saison. Avant cette échéance, ils vont majoritairement regagner l'Europe malgré les complications posées par la pandémie de COVID-19. De nombreux pilotes ont déjà pu recevoir la première injection du vaccin contre le coronavirus ce vendredi.

Qatar Test Losail, Jour 5 - Classement à 21h

Pos. Pilote Moto Temps/Écart Tours
1 Danilo Petrucci KTM 1'58''157 9
2 Stefan Bradl Honda +1''275 3
3 Takaaki Nakagami Honda +1''657 12
4 Brad Binder KTM +2''984 11
5 Pol Espargaró Honda +3''146 8
6 Maverick Viñales Yamaha - 7
7 Fabio Quartararo Yamaha - 2
8 Michele Pirro Ducati - 1
9 Takuya Tsuda Suzuki - 3

(r) = rookie

partages
commentaires

Related video

Les KTM semblent se "heurter à un mur" au Qatar
Article précédent

Les KTM semblent se "heurter à un mur" au Qatar

Article suivant

Álex Márquez a bon espoir d'être apte à disputer le GP du Qatar

Álex Márquez a bon espoir d'être apte à disputer le GP du Qatar
Charger les commentaires