Torres opéré, Rabat de retour en piste

partages
commentaires
Torres opéré, Rabat de retour en piste
Par : Léna Buffa
7 nov. 2018 à 08:50

Pendant que Jordi Torres passait entre les mains des médecins, Tito Rabat testait ses sensations sur une moto, pour la première fois depuis sa blessure, il y a près de deux mois et demi.

Blessé à la main dans la lourde chute qu'il a subie samedi, à Sepang, Jordi Torres a été opéré comme prévu ce mardi. Le pilote espagnol avait été désarçonné de sa Ducati lorsqu'une forte averse orageuse avait soudainement touché le circuit malaisien pendant les Essais Libres 4, provoquant également les chutes de Maverick Viñales et de Karel Abraham.

Lire aussi :

Souffrant d'une fracture à la base du pouce gauche, Torres avait dû renoncer à la suite du week-end et avait indiqué qu'il serait opéré à son retour à Barcelone, ce qui fut chose faite dès hier. Accueilli par l'incontournable Docteur Xavier Mir à l'Institut Dexeus, il a été opéré par endoscopie, une technique peu invasive qui a permis au médecin d'insérer des vis de compression à os afin de fixer la fracture. Le pilote a pu quitter l'établissement aujourd'hui.

"L'opération s'est bien passée", explique Jordi Torres. "Cela a pris un peu plus de temps que ce que le Dr Mir pensait initialement, parce qu'il y avait de petits fragments osseux. Aidées par un arthroscope, les mains magiques du Dr Mir ont inséré deux vis et ont remis ces morceaux d'os en place avec succès. Ça fait un peu mal, mais tout s'est bien passé et j'ai déjà pu rentrer chez moi. Je vais commencer à bouger les autres doigts cette semaine et je reverrai le médecin lundi."

 

Dans le même temps, Catalunya Radio rapportait que Tito Rabat avait repris la piste pour la première fois depuis sa blessure du 25 août dernier.

Touché par la moto en perdition de Franco Morbidelli, parti en aquaplaning à Silverstone, l'Espagnol a été mis sur la touche par des fractures multiples du tibia, du péroné et du fémur de la jambe droite. Remplacé d'abord par Christophe Ponsson, puis par Jordi Torres, Tito Rabat a passé un mois à l'hôpital avant de poursuivre ses soins à son domicile, avec la volonté farouche de faire son retour le plus tôt possible.

 

L'importance de ses blessures l'a poussé à la patience, mais il affirmait la semaine dernière son souhait de disputer le Grand Prix de Valence, dernière manche de la saison. C'est dans cette optique qu'il aurait donc pris la piste mardi, précisément sur le circuit Ricardo Tormo, un test essentiel à titre personnel pour qu'il puisse évaluer ses sensations.

Le Grand Prix de Valence est au programme la semaine prochaine et conclura le championnat MotoGP. Si Rabat n'est pas en mesure de le disputer, Torres espérera bénéficier d'une dernière pige.

Article suivant
Stats - 80e pole et 70e victoire pour Márquez

Article précédent

Stats - 80e pole et 70e victoire pour Márquez

Article suivant

Les points manqués de peu pour un Siméon en progrès

Les points manqués de peu pour un Siméon en progrès
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Tito Rabat , Jordi Torres
Équipes Avintia Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités