Tremblement de terre sur le marché des ingénieurs

partages
commentaires
Tremblement de terre sur le marché des ingénieurs
Germán Garcia Casanova
Par : Germán Garcia Casanova
15 nov. 2016 à 07:14

Pas moins de 15 ingénieurs de piste ou chefs mécaniciens changent d'équipe ou de pilote ce mardi, alors que débutent les premiers essais de l'intersaison.

Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, et son ingénieur Cristian Gabarrini
Aleix Espargaro, Team Suzuki MotoGP
Bradley Smith, Monster Yamaha Tech 3
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, et Ramon Forcada
Alvaro Bautista, Aprilia Gresini Racing Team3
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Andrea Iannone, Ducati Team
Pol Espargaro, Monster Yamaha Tech 3
Maverick Viñales, Team Suzuki Ecstar MotoGP
Scott Redding et Giacomo Guidotti, Octo Pramac Racing, Ducati
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, et Ramon Forcada
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Après un marché des pilotes mouvementé durant la première moitié de la saison, celui des ingénieurs a suivi le mouvement. Moins médiatiques que ne le sont les pilotes, les responsables des groupes techniques qui évoluent autour de chacun d'eux ne sont pas moins essentiels dans les performances.

Peu après que Jorge Lorenzo a annoncé avoir signé avec Ducati, il a été surprenant de constater que la quasi-totalité du team qui l'a accompagné jusqu'à dimanche ne le suivrait pas, y compris Ramón Forcada, l'ingénieur qui aura été à ses côtés durant ses neuf ans de MotoGP et avec lequel il a remporté tant de succès.

Lorenzo sera donc entouré de nouvelles personnes, et surtout de professionnels qui connaissent sa nouvelle équipe, sa méthode de travail et sa moto. Pour diriger son staff technique, il a en effet opté pour Cristian Gabarrini, qui fut l'ingénieur de Casey Stoner chez Ducati et Honda et qui est fin connaisseur du constructeur de Borgo Panigale.

Voilà qui a fait la joie de Maverick Viñales, car pour ses débuts avec Yamaha, le jeune Espagnol va pouvoir compter sur Forcada, l'homme qui a accompagné Lorenzo vers ses trois titres en catégorie reine et qui pourra parfaitement épauler le transfuge de Suzuki dans ce nouveau défi.

Le chef mécanicien qui ne change pas de pilote, c'est Marco Rigamonti. Après avoir été associé à Andrea Iannone chez Ducati, il le suit chez Suzuki.

Dani Pedrosa a, lui, perdu sa confiance dans son ingénieur, Ramón Aurín, et a décidé de s'adjuger les services de Giacomo Guidotti, qui était jusqu'à présent chez Pramac aux côtés de Scott Redding. Un nouveau changement, donc, alors qu'Aurín était passé du rôle de responsable télémétrie à celui d'ingénieur de piste lorsque Pedrosa s'était séparé de Mike Leitner il y a deux ans.

C'est désormais aux côtés de Jack Miller qu'évoluera Aurín. Quant à Scott Redding, privé de Giacomo Guidotti, il va pouvoir compter sur Christian Pupulin, déjà bien connu de Ducati et du team Pramac.

Chez KTM, Pol Espargaró travaillera aux côtés de Paul Trevathan, tandis que Bradley Smith va retrouver Tom Jojic avec qui il était déjà associé chez Tech3 en Moto2.

Autre nouveauté, la présence d'Alessandro Tognelli en tant que chef mécanicien d'Álvaro Bautista, qui rejoint le team Aspar après ses deux ans chez Aprilia.

Concernant les rookies qui rejoignent la catégorie reine, chez Suzuki Álex Rins sera associé à José Manuel Cazeaux, qui a passé ces deux dernières années avec Viñales. Chez Tech3, Johann Zarco sera épaulé par Guy Coulon et Jonas Folger par Nicolas Goyon. Enfin, Sam Lowes travaillera avec Julio Nava.

Les nouveaux binômes pilotes-ingénieurs :

Pilote

Team précédent

Nouveau team

Chef mécanicien

 Jorge Lorenzo

Yamaha

Ducati

Cristian Gabarrini

 Dani Pedrosa

Repsol Honda

Giacomo Guidotti

 Maverick Viñales

Suzuki

Yamaha

Ramón Forcada

 Alex Rins

Moto2

Suzuki

José M. Cazeaux

 Andrea Iannone

Ducati

Suzuki

Marco Rigamonti

 Aleix Espargaró

Suzuki

Aprilia

Marcus Eschenbacher

 Sam Lowes

Moto2

Aprilia

Julio Nava

 Pol Espargaró

Tech3

KTM

Paul Trevathan

 Bradley Smith

Tech3

KTM

Tom Jojic

 Johann Zarco

Moto2

Tech3

Guy Coulon

 Jonas Folger

Moto2

Tech3

Nicolas Goyon

 Álvaro Bautista

Aprilia

Aspar

Alessandro Tognelli

 Jack Miller

Marc VDS

Ramón Aurín

 Scott Redding

Pramac

Christian Pupulin

 Tito Rabat

Marc VDS

Diego Gubellini

 Loris Baz

Avintia

Paolo Zavalloni

 

Article suivant
Voici les 23 pilotes MotoGP de la saison 2017

Article précédent

Voici les 23 pilotes MotoGP de la saison 2017

Article suivant

Comment le marché des transferts a pesé sur la saison

Comment le marché des transferts a pesé sur la saison
Charger les commentaires