La trêve hivernale en MotoGP : comment ça fonctionne ?

Le MotoGP se trouve actuellement en pleine trêve hivernale. Mais qu'est-ce que cela signifie au juste ?

La trêve hivernale en MotoGP : comment ça fonctionne ?

Le règlement MotoGP impose aux pilotes une période de trêve hivernale, dont les contours sont officiellement dessinés afin que les concurrents prennent un certain repos et que le développement des machines soit un temps limité aux ateliers des constructeurs.

Quelle est la période concernée ?

L'Article 1.15.1.1 du règlement, portant sur les essais et les tests de la catégorie MotoGP, précise la règle qui s'applique pour les pilotes titulaires. Les pilotes sous contrat pour la saison suivante sont ainsi interdits de réaliser des tests entre le 1er décembre et le 31 janvier inclus.

Tous les essais sont-ils interdits ?

Les tests au guidon d'une MotoGP sont interdits, mais les entraînements des pilotes à moto ne sont toutefois pas concernés. "Ces entraînements des pilotes peuvent se dérouler sur n'importe quel circuit, à n'importe quel moment, y compris pendant la période d'interdiction des tests. Ce sont des entraînements, ils peuvent faire ce qu'ils veulent, mais ils ne peuvent pas utiliser une moto de la même catégorie que celle avec laquelle ils courent", explique Mike Webb, directeur de course MotoGP, auprès du site officiel.

Cela ne signifie pas que les pilotes ne peuvent pas rouler en piste avec de grosses cylindrées, mais la machine qu'ils choisiraient doit suffisamment s'éloigner des caractéristiques de la MotoGP. "S'ils utilisent des motos de même cylindrée, donc une 1000cc ou proche, cela doit être une moto de route standard. Ils utilisent donc une moto de route homologuée, avec de petites modifications autorisées pour des raisons de sécurité. Ils peuvent changer les freins, les suspensions, certains échappements, mais pas de modifications sur le moteur ou sur le software. C'est en somme une moto de route standard, avec des améliorations sur les pneus, les freins et les suspensions."

Comment la trêve hivernale prend-elle fin ?

Les pilotes titulaires sont autorisés à réaliser un test officiel au mois de février, après la période de trêve. Les pilotes essayeurs, quant à eux, peuvent prendre part au shakedown organisé dans les trois jours précédant ce test officiel. Ce shakedown est également ouvert aux pilotes des constructeurs qui bénéficient des concessions réglementaires et à ceux qui s'apprêtent à faire leurs débuts dans la catégorie : le statut de rookie nécessaire à cela porte sur le fait de ne pas avoir précédemment disputé plus de cinq Grands Prix dans cette catégorie.

Le programme des tests de pré-saison pour 2022 est le suivant : une séance de deux jours sera organisée les 5 et 6 février à Sepang, en Malaisie, puis une autre de trois jours entre le 11 et le 13 février à Mandalika, en Indonésie. Il s'agit de tests officiels, organisés par la Dorna et l'IRTA.

C'est la seule opportunité pour un pilote titulaire lié à l'un des constructeurs ne bénéficiant pas des concessions réglementaires de piloter une MotoGP avant le début du championnat. Pour la marque qui en bénéficie, en revanche, en l'occurrence Aprilia actuellement, des tests supplémentaires sont autorisés : les pilotes titulaires peuvent alors participer à des séances auxquelles seuls les pilotes essayeurs seraient normalement autorisés.

Une trêve estivale existe-t-elle ?

Oui. Le MotoGP a également mis en place une pause obligatoire l'été, dont les dates exactes sont revues chaque année en fonction du calendrier. "À la demande des équipes, il existe une pause estivale à la moitié de l'année. Nous essayons de faire une pause dans les courses et dans le même temps une pause dans les essais, simplement pour donner aux pilotes et aux équipes la possibilité de se reposer après une saison chargée", explique Mike Webb. En 2021, cette trêve estivale s'étendait au 12 juillet au 3 août.

Voir aussi :
partages
commentaires

Related video

Quartararo : "Si on l'a fait une fois, on peut le répéter"
Article précédent

Quartararo : "Si on l'a fait une fois, on peut le répéter"

Article suivant

Votez - Quels sont vos moments marquants de 2021 ?

Votez - Quels sont vos moments marquants de 2021 ?
Charger les commentaires