Des trous dans un pneu ont provoqué l'abandon d'Oliveira

Miguel Oliveira a dû abandonner en raison de coupures sur son pneu avant au Grand Prix de Styrie.

Des trous dans un pneu ont provoqué l'abandon d'Oliveira

C'est depuis le garage de l'équipe KTM que Miguel Oliveira a suivi la fin du Grand Prix de Styrie, épreuve qui lui avait permis de décrocher son premier succès en MotoGP la saison passée. Le Portugais a abandonné en raison d'un pneu avant très endommagé, avec plusieurs trous dans la couche supérieure de la gomme.

Oliveira a donc été contraint de s'arrêter pour des raisons de sécurité : "J'ai dû abandonner à cause du pneu avant", a confirmé le pilote KTM. "Il y avait un problème, il était défectueux. J'ai dû abandonner en raison des grosses vibrations et du risque de chute."

Parti 12e, Oliveira avait réussi à remonter à la 10e place après le drapeau rouge, dans la roue de Brad Binder, finalement remonté jusqu'à la quatrième place, ce qui montre que la KTM avait du potentiel : "C'est décevant parce qu'on a l'impression que tous les efforts n'ont servi à rien. Ce week-end n'aurait pas permis de décrocher notre meilleur résultat [de l'année] mais on aurait pu se battre pour un top 10 après toutes les choses auxquelles on a été confrontés".

Lire aussi :

Le week-end a en effet été difficile pour Miguel Oliveira, victime d'une grosse chute vendredi, qui l'a laissé avec un os fêlé au niveau du poignet droit, mais il arrivait à rouler dans un bon rythme malgré cette blessure. "Étonnamment, j'ai pu rouler samedi et faire de bonnes qualifications. Je n'était pas totalement confiant pour la course parce que je savais que ça serait difficile. J'ai quand même pu être bien placé et un bon résultat était possible mais j'ai été contraint à l'abandon. J'espère qu'on aura une nouvelle chance le week-end prochain, qu'on pourra prendre des points et décrocher un meilleur résultat."

Trois KTM étaient engagées ce week-end puisque Dani Pedrosa était engagé en wild-card pour la première fois depuis sa retraite au terme de la saison 2018. Son week-end a surtout été marqué par le gros accident dont Lorenzo Savadori est sorti blessé, mais Oliveira estime que la contribution du pilote d'essais de la marque, qui a pu repartir avec sa seconde machine, a été utile.

"C'est toujours bien que Dani soit là, parce qu'il partage son opinion sur les résultats et sur ce qui aurait été possible. [...] Dani donne toujours de bonnes informations et sur ce qu'il se passe sur la moto. Jeudi, c'était important qu'il soit là, juste pour comprendre le niveau, les exigences pour le week-end et ce qu'il faudra faire sur la moto à l'avenir."

Lire aussi :

Avec Angus Martin

partages
commentaires
Les pilotes plus que jamais dans l'attente de travaux au Red Bull Ring
Article précédent

Les pilotes plus que jamais dans l'attente de travaux au Red Bull Ring

Article suivant

Viñales interloqué par le comportement de sa moto en course

Viñales interloqué par le comportement de sa moto en course
Charger les commentaires