Un grand jour entre satisfaction et soulagement chez Ducati

Ducati a enfin mis un terme à son manque de victoires, devenu un véritable caillou dans la chaussure de ses dirigeants ces derniers mois. Aujourd'hui, ils ne cachent ni leur joie, ni leur soulagement.

Un grand jour entre satisfaction et soulagement chez Ducati
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, troisième, avec le vainqueur de la course Andrea Iannone, Ducati Team
Andrea Iannone, Ducati Team, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Iannone et Andrea Dovizioso fêtent leur doublé avec le team Ducati
Podium : le deuxième, Andrea Dovizioso, Ducati Team, le vainqueur Andrea Iannone, Ducati Team, le troisième, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Andrea Iannone, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Iannone, Ducati Team, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Andrea Iannone, Ducati Team

Les Rouges étaient très attendus sur ce Grand Prix d'Autriche, dont le terrain de jeu collait parfaitement à la peau d'une Desmosedici GP particulièrement à l'aise en ligne droite et à la reprise diablement efficace au sortir des virages les plus lents. Et ils n'ont pas déçu : meilleure vitesse de pointe, pole position, meilleur tour en course, victoire - et même doublé -, tout y est, la partition jouée par Ducati n'a connu absolument aucune fausse note.

Voilà qui permet au constructeur de Borgo Panigale de célébrer son premier succès MotoGP depuis un lointain GP d'Australie 2010 remporté par Casey Stoner. 2128 jours et 100 Grands Prix plus tard, Andrea Iannone a enfin rouvert le compteur. "C'est une grande satisfaction et aussi un soulagement d'avoir tordu le cou à cette victoire qui n'arrivait pas", reconnaît Paolo Ciabatti sur le site officiel du championnat.

"C'est une très grande satisfaction", résume le Directeur sportif de Ducati Corse. "Ducati n'avait plus réussi à remporter de course MotoGP depuis 2010. Nous avons énormément travaillé et cette année nous en avons été proches à plusieurs reprises, sans toutefois jamais réussir à rapporter à la maison le résultat le plus important. C'est donc un résultat qui récompense tout le travail abattu par nos équipes à la maison, afin de développer la Desmosedici GP, et l'implication également de tous nos techniciens et de nos pilotes, qui ont été très bons aujourd'hui. Ils ont fait une course fantastique."

Directeur général de Ducati Corse depuis 2014, Gigi Dall'Igna est l'homme qui aura su replacer la marque sur les bons rails et apporter les changements nécessaires, d'abord en interne puis sur la moto. La GP15 et la Desmosedici GP ont prouvé à maintes reprises qu'elles pouvaient jouer les premiers rôles, et ce dès le double podium décroché dès le premier Grand Prix de la saison 2015. Depuis, la victoire était promise, attendue, espérée… et semblait perpétuellement se dérober.

"Je suis vraiment heureux, c'est une énorme satisfaction !" s'enthousiasme donc Gigi Dall'Igna, maintenant qu'il a pu accompagner ses pilotes sur le podium pour fêter comme il se doit cette étape majeure. "Je souhaite remercier de tout cœur les membres de Ducati Corse qui ont accompli un travail incroyable durant ces années. J'espère que ce fantastique résultat les récompense pour tous leurs efforts. J'aimerais qu'ils soient tous là avec nous pour que l'on fête ensemble ce doublé."

Seulement une étape

Sitôt la victoire acquise et célébrée, Paolo Ciabatti prévient : "Nous pensons pouvoir continuer toute la saison et replacer aussi bien Iannone que Dovizioso aux positions qu'ils méritent au classement."

En effet, Ducati pense déjà à l'objectif suivant, dont ce succès n'était qu'une étape, certes, essentielle mais intermédiaire. Désormais, c'est vers la reconquête du titre que va avancer le constructeur italien, qui l'année prochaine accueillera dans son équipe officielle un triple Champion du monde bien décidé à ne pas jouer les seconds rôles.

"Nous avons affiché le potentiel de la moto et des pilotes dès les essais menés ici en juillet", rappelle le Directeur général dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport. "Je ne suis donc pas surpris, même s'il y a toujours une pointe de crainte qu'il puisse se passer quelque chose. Gagner en MotoGP, cela a une saveur différente : c'est la catégorie la plus difficile dans l'absolu. Cela ne doit pas être un point d'arrivée, mais un pas important vers notre objectif : remporter le titre."

Casquette Ducati Corse 2016 rouge
Casquette Ducati Corse 2016 rouge, en vente sur Motorstore.com
partages
commentaires
Colère et rappel à l'ordre général chez Aprilia

Article précédent

Colère et rappel à l'ordre général chez Aprilia

Article suivant

Lorenzo - "Je crois toujours en moi, je suis toujours revenu"

Lorenzo - "Je crois toujours en moi, je suis toujours revenu"
Charger les commentaires