Un premier Grand Prix dont le rookie Loris Baz n'a pas à rougir

Loris Baz aura vécu un week-end mouvementé au Qatar pour ses débuts en MotoGP. Blessé en essais libres et contraint à un passage par les stands en course, le Français a tenu bon et rallié l'arrivée du Grand Prix, engrangeant une précieuse expérience pour l'avenir.

Des quatre rookies de cette saison MotoGP, Loris Baz est le seul à ne posséder aucune expérience en Grand Prix. Il ne manque pourtant pas de bouteille, lui qui a fait ses débuts sur la scène internationale à tout juste 15 ans et a toujours arpenté les pistes du Championnat du Monde Superbike depuis lors. Titré en Superstock 600 dès sa première tentative, il a ensuite disputé quatre saison en Superstock 1000 avant d'intégrer la catégorie reine des dérivées de série, le Superbike, dont il atteindra l'an dernier le cinquième rang.

C'est au sein de la catégorie Open que Loris Baz débute cette année en MotoGP, au guidon d'une Yamaha Forward qu'il a tenté d'apprivoiser durant les essais hivernaux. Si les séances de Sepang l'avaient quelque peu laissé sur sa faim, celle de Losail qui concluait l'intersaison avait révélé des sensations prometteuses, que le pilote espérait retrouver dès les premiers essais libres du Grand Prix après une pause de quelques jours à peine.

Une blessure à la main en guise de "baptême"

Après le premier roulage du week-end, le bilan était plutôt satisfaisant. "Nous avons commencé la séance avec un pneu différent de celui des essais et je ne me suis pas senti aussi bien sur la moto. Lorsque nous avons chaussé les mêmes pneus que la dernière fois, j'ai réussi à rouler vite," expliquait le Français, d'emblée plus rapide que lors de la première journée des essais hivernaux. "C'est positif, d'autant que je n'ai bouclé qu'un seul tour rapide avec ce pneu et que j'aurais pu rouler plus vite. Ça laisse de la marge pour le reste du week-end."

Globalement, le week-end a été bon : j'ai beaucoup appris

Loris Baz

Les progrès ont toutefois été moins importants qu'espéré, notamment à cause d'une chute durant la deuxième soirée d'essais. "Ça m'a empêché de terminer la séance. En tombant, je me suis arraché l'ongle de l'auriculaire gauche, heureusement sans qu'il y ait de fracture," indiquait Loris, pris en charge par la Clinica Mobile pour une blessure pouvant s'avérer très douloureuse et gênante au guidon.

Samedi, malgré des soucis d'électronique ayant limité son roulage, le pilote Forward Racing a enregistré une demi-seconde de gain en qualifications, de loin la plus forte progression de la catégorie Open. Installé à la 23e place de la grille, il ne pouvait cacher son impatience face à ce qui l'attendait dimanche : "Je pense pouvoir faire une bonne course si je prends un bon départ et si j'arrive à rester dans le groupe qui se battra pour la 15e position. Je vais essayer d'apprendre au maximum."

De bons chronos en course

Après un départ plus compliqué qu'espéré, Loris Baz a entamé une bagarre contre Hector Barbera, Mike di Meglio ou encore Alex de Angelis. Le top 15 était en vue, mais le Français n'aura pas eu le temps de tenter de s'en rapprocher, des problèmes de pneus l'ayant contraint à passer par les stands. Reparti avec de nouvelles gommes, il a disputé le reste de l'épreuve seul, conditions ne favorisant pas la régularité mais dans lesquelles il a fait preuve d'abnégation. En fin de course, il a été jusqu'à tourner ponctuellement dans le rythme de Scott Redding ou Hector Barbera, tous deux classés dans les points.

"Je ne suis pas très bien parti, mais j'ai immédiatement récupéré quelques positions et j'avais la zone des points en ligne de mire. Malheureusement, au bout de deux tours, la roue avant a commencé à se dérober et la moto est devenue difficile à piloter. Je n'ai pas voulu prendre de risques et je suis rentré au stand pour changer de pneus," explique Loris Baz.

"C'est dommage, j'étais vraiment proche de la zone des points et avec les nouveaux pneus j'ai pu afficher le même rythme que ceux qui se battaient pour le top 15. Globalement, le week-end a été bon : j'ai beaucoup appris et j'ai recueilli beaucoup d'informations dans l'optique de la course d'Austin."

A lire aussi  | Le compte-rendu de la course

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Sous-évènement Course
Circuit Losail International Circuit
Pilotes Héctor Barberá , Mike di Meglio , Alex de Angelis , Scott Redding , Loris Baz
Équipes Forward Racing
Type d'article Résumé de course
Tags losail, qatar, rookie