Un weekend à oublier pour Rossi

La déception est grande dans le clan Ducati qui ne sait plus quoi faire pour retrouver les avant-postes

La déception est grande dans le clan Ducati qui ne sait plus quoi faire pour retrouver les avant-postes. Après une saison 2011 catastrophique, les Rouges pensaient profiter d’une nouvelle cylindrée et du développement effectué par Valentino Rossi pour revenir sur le devant de la scène. Las, les résultats sont encore moins bons que la saison passée et Valentino Rossi, même s’il veut tirer du positif de cette neuvième place, n’est pas à l’aise du tout sur la GP12.

Le point positif est que cette course pourrait nous aider à progresser lors des prochaines courses, en commençant par celle de la semaine prochaine, au Portugal”, détaille Rossi, tentant de trouver de quoi se réjouir.

Nous avons utilisé des réglages similaires à ceux que Nicky [Hayden] a depuis un moment, mais avec quelques petites retouches. Je dois m'habituer à piloter la moto un peu différent et aujourd'hui, ça m'a fait perdre un peu de terrain sur les premiers tours parce que je partais quasiment à l'aveugle. Je n'avançais pas si mal une fois que j'avais trouvé mon rythme, je faisais les mêmes chronos que ceux qui se battaient pour la sixième place, j'ai pu pousser jusqu'à la fin et tourner en 1'41.0 sur mon avant-dernier tour”.

Un chrono auquel se raccroche l’italien pour y voir un signe d’espoir.

Ça me permet d'être un peu plus optimiste pour les prochaines courses parce que j'ai pu piloter un peu mieux et ce sera peut-être un nouveau point de départ pour nous. Nous continuerons à travailler avec ces réglages dès vendredi prochain”.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Valentino Rossi
Type d'article Actualités