L'usage du frein arrière à l'origine des progrès de Lorenzo

partages
commentaires
L'usage du frein arrière à l'origine des progrès de Lorenzo
Par : Mitchell Adam
Co-auteur: Willy Zinck
17 mai 2017 à 16:03

Jorge Lorenzo estime que l'utilisation du frein arrière joue un rôle clé dans ses progrès au guidon de la GP17, et il compte bien continuer à l'employer.

Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team, Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Podium : le vainqueur Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, le deuxième Marc Marquez, Repsol Honda Team, le troisième Jorge Lorenzo, Ducati Team
Podium : troisième place pour Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team

Le triple Champion du monde a connu des débuts difficiles avec Ducati après neuf saisons passées chez Yamaha, éprouvant des difficultés à s'adapter, et admettant même que sa mauvaise position de pilotage a remis en cause la valeur des essais hivernaux.

L'exploitation des forces de la Ducati au freinage a été l'une des grandes leçons de Jorge Lorenzo, que ce dernier pense commencer à maîtriser grâce au recours au frein arrière activé avec le pouce.

La GP17 requiert en effet un style de pilotage sensiblement distinct de celui des M1 que Lorenzo a eu l'occasion de piloter jusqu'ici en MotoGP. Pour bien négocier un virage avec la machine italienne, il est ainsi nécessaire de recourir au "trail braking", une technique qui consiste à poursuivre le freinage en début de virage, alors que la moto est déjà inclinée. "J'ai commencé à utiliser le frein arrière au Qatar", relate-t-il. "Je n'y étais pas habitué, je ne l'utilisais pas suffisamment longtemps dans la plupart des freinages, mais à présent c'est plus naturel pour moi et je l'utilise davantage. Cela aide un peu pour stopper la moto, pour entrer dans le virage en glissant un peu tout en étant plus fluide. C'est un peu moins physique aussi."

Lorenzo recourt donc à un mécanisme activé avec la main gauche, auquel son coéquipier Andrea Dovizioso était déjà rompu au début de la saison, du fait de sa plus longue présence chez les Rouges. "Ce n'est pas complètement naturel pour le moment, mais ça vient progressivement", explique-t-il. "Avec les autres motos que j'ai utilisées durant neuf ans, je n'avais pas besoin d'utiliser le frein arrière, en particulier au freinage, pour stopper la moto. Avec celle-ci, j'ai besoin de l'utiliser, car ça aide pas mal à stopper la moto."

Premier podium à Jerez

Lorenzo a décroché son premier podium avec Ducati à Jerez début mai, avec une troisième place pour son quatrième départ, qu'il considère comme une victoire. Le week-end espagnol a été de loin le plus positif pour le Majorquin sur la Desmosedici, et celui-ci reconnaît que le temps passé sur la moto représente son outil principal pour progresser et être plus à l'aise dessus. "Je continue d'engranger les kilomètres, je donne beaucoup pour apprendre comment arrêter la moto, en particulier avec le frein arrière pour ne pas avoir tant de difficultés au freinage. Je progresse", assure-t-il.

Le numéro 99 avait déjà testé un dispositif similaire avec Yamaha, il y a un peu plus de deux ans lors d'essais à Sepang, sans grand succès. C'est donc pour ainsi dire un tout nouveau concept auquel il doit s'habituer. "Tôt ou tard, cela deviendra naturel pour moi de piloter comme cela, car j'ai passé neuf ans sans utiliser le frein arrière et sans glisser dans les entrées de virages", reprend-il. "Sur cette moto, j'ai besoin de l'utiliser jusqu'à ce que la moto change, et peut-être même que si elle change, je devrai encore continuer à l'utiliser. Il faut donc toujours trouver un moyen de tirer le maximum de la moto, et chaque moto réclame sa propre façon de faire pour être compétitive."

Prochain article MotoGP
Dans le rétro - Le Grand Prix de France 2016

Previous article

Dans le rétro - Le Grand Prix de France 2016

Next article

Le programme du Grand Prix de France

Le programme du Grand Prix de France

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo Shop Now
Équipes Ducati Team Shop Now
Auteur Mitchell Adam
Type d'article Actualités