Rossi : Une carrière "unique" et inégalable, selon Márquez

Ils ont beau ne pas s'apprécier, Marc Márquez concède que l'attrait suscité par Valentino Rossi pour le MotoGP aura été "quelque chose d'unique" pour le championnat.

Rossi : Une carrière "unique" et inégalable, selon Márquez

Dans deux semaines, Valentino Rossi disputera son dernier Grand Prix MotoGP et raccrochera son casque après 26 saisons dans le Championnat du monde, auréolé de l'un des palmarès les plus riches de la discipline. Au gré de ses neuf titres mondiaux et 115 victoires, le pilote italien a largement contribué à faire connaître la course moto au grand public et il a posé les bases du spectacle qu'est devenue l'ère moderne.

Alors qu'il vient de faire ses adieux au public italien lors d'un dernier Grand Prix à Misano, avant deux ultimes manches au Portugal et en Espagne, Rossi continuera-t-il à susciter les passions une fois sa carrière terminée ? Marc Márquez est persuadé que oui, l'Espagnol estimant que les tribunes seront toujours teintées de jaune après le départ de la star.

"La carrière sportive de Valentino et ce qu'il a fait pour le MotoGP, c'est quelque chose d'unique et ça le sera toujours", a déclaré le pilote au numéro 93. "Ce n'est à la portée de personne de rééditer quelque chose de similaire."

"Il a été le premier à beaucoup gagner et il a fait beaucoup pour la moto, mais surtout il a attiré une énorme quantité de fans vers ce sport, et c'est quelque chose qui ne pourra pas être réédité et pour lequel le MotoGP devrait lui être reconnaissant", a souligné le sextuple Champion du monde. "L'année prochaine, il ne courra pas, et pourtant je suis sûr que les circuits continueront à être jaunes, sur plus de la moitié des tribunes. Sa carrière est unique d'un point de vue médiatique."

Lire aussi :

Tout au long de sa carrière, Valentino Rossi a eu besoin de focaliser son attention sur des adversaires clairement identifiés en piste. Bien après Max Biaggi, ou encore Sete Gibernau et Jorge Lorenzo, Marc Márquez a été de ceux-là, avec un point d'orgue que la discipline peiner à oublier, durant la saison 2015. Les deux hommes avaient dégelé leur relation en 2016 après la mort de Luis Salom dans le cadre du Grand Prix de Catalogne, mais leur accolade ne fut qu'un court répit avant la renaissance des polémiques deux ans plus tard.

"Ma relation avec lui n'est pas bonne", concède Márquez, "mais je n'ai aucun problème à reconnaître l'importance qu'il a eue pour le sport et à admettre la réalité. Ces dernières années, on n'a plus été des rivaux directs et il ne dépend pas de moi que la relation change. C'est quelque chose qui n'a pas beaucoup d'importance pour moi non plus."

Avec Germán Garcia Casanova

partages
commentaires

Related video

Quartararo : la Yamaha serait "la meilleure" avec plus de puissance
Article précédent

Quartararo : la Yamaha serait "la meilleure" avec plus de puissance

Article suivant

Le team LCR déçu de sa saison mais confiant pour 2022

Le team LCR déçu de sa saison mais confiant pour 2022
Charger les commentaires